Ruines zapotèques de Monte Alban et artisans des environs d’Oaxaca

Lundi 25 février

Comme samedi, on part à 10h avec un tour organisé pour la journée. On commence par la visite des ruines de Monte Alban, l’ancienne capitale zapotèque. Construit 400m plus haut que la ville, le site bénéficie d’un petit vent bienvenu : en effet, ici, il fait très chaud et ce ne sont pas les rares arbres qui permettent des pauses à l’ombre !

Mexique - 1410
Monte Alban

La ville, en activité de -500 av. JC à 950, connut son apogée entre 300 et 700, et à cette époque, elle ne comptait pas moins de 25.000 habitants. C’est ici que se trouvait le cœur d’une société très organisée, dominée par les prêtres qui contrôlaient les Vallées Centrales. Néanmoins, c’est entre 200 av. JC et 300 que l’élite de Monte Alban inventa l’écriture et le calendrier écrit, comme en attestent les hiéroglyphes et les dates gravées à cette époque, suivant un système de points et de barres.

Mexique - 1412
Monte Alban
Mexique - 1414
Monte Alban

On commence par se diriger vers la plateforme nord qui accueillait un ensemble cérémoniel. La vue sur la Gran Plaza est superbe, quoique très dépouillée !

Mexique - 1418
Monte Alban – Vue sur la Gran Plaza

Sous un soleil de plomb, on traverse la Gran Plaza dont les proportions sont assez impressionnantes : 300m de long sur 200m de large ! Là, on est au cœur de la cité et la place étaient bordée de temples, de bâtiments administratifs et de quartiers résidentiels destinés à l’élite.

Mexique - 1421
Monte Alban – Gran Plaza – On « sent » la chaleur et la sécheresse rien qu’en regardant la photo !

Avant de rejoindre la plateforme sud, on passe par l’Edificio de los Danzantes qui contient les fameuses sculptures « Danzantes » réalisées entre 500 et 100 av. JC. et représentant des hommes nus, que l’on pense être les chefs sacrifiés de cités voisines conquises. Les Danzantes ont généralement une bouche ouverte dotée de lèvres épaisses et des yeux clos. Dans certains cas, du sang s’écoule de leur corps éventré. (source Lonely Planet)

Mexique - 1422
Monte Alban – Sculptures (copies) réalisées entre 500 et 100 av.JC

On termine la visite – deux heures tout de même ! – par une grimpette sur la plateforme sud. Là encore, la vue embrasse tout le site…

Mexique - 1423
Monte Alban – Vue sur la Gran Plaza depuis la plateforme sud

Avant de regagner le minibus, on fait un tour dans le petit musée qui présente quelques belles pièces.

Mexique - 1426
Monte Alban – Musée

A 13h, on repart… Prochaine étape : un atelier d’Alebrijes, des sculptures en bois finement peintes. A l’origine, elles représentaient le plus souvent des animaux plus ou moins fantastiques. Mais maintenant, les artisans déclinent leur art sur des cœurs, des bracelets, des boites… et même des chaussures ou des têtes de mort ! J’ai beaucoup aimé cette visite, véritable régal pour les yeux et source d’inspiration future !

Mexique - 1437
Vers Oaxaca – Atelier d’Alebrijes
Mexique - 1435
Vers Oaxaca – Atelier d’Alebrijes
Mexique - 1432
Vers Oaxaca – Atelier d’Alebrijes
Mexique - 1436
Vers Oaxaca – Atelier d’Alebrijes

On reste seulement une courte demi-heure au milieu de ces superbes objets peints puis on repart en minibus, et rapidement, on nous dépose dans un restaurant qui propose un buffet de spécialités locales. On goûte un peu à tout, certains plats sont très bons, et surtout bien plus originaux que ceux proposés par les restos en ville.

On reprend la route après une halte d’une heure, et on s’arrête à Cuilapan, une des rares localités mixtèques des vallées centrales. Pour nous, l’intérêt est surtout de visiter les ruines du très beau monastère dominicain.

Mexique - 1439
Cuilapan – Monastère dominicain
Mexique - 1442
Cuilapan – Monastère dominicain

On roule encore un peu – on somnole beaucoup… ben oui, on digère doucement ! – et on arrive à San Bartolo Coyotepec, un village où sont fabriquées les poteries noires et polies, appelées barro negro, en vente dans la région. On assiste à une démonstration de savoir-faire par un potier qui nous étonne beaucoup : il n’utilise pas de matériel classique, mais simplement deux petites assiettes posées dos à dos faisant office de tour. Le plus surprenant, c’est qu’avec ce système fort rudimentaire, il produit en moins de 15mn une cruche parfaite ! Il nous montre ensuite comment polir la poterie à l’aide d’un quartz, une technique qui donne une patine particulière. Puis une femme exécute quelques décorations à l’emporte-pièce. Les poteries sont ensuite cuites dans des fours souterrains et doivent leur teinte noire à l’oxyde de fer contenu dans l’argile et à la fumée retenue dans le four.

Mexique - 1449
San Bartolo Coyotepec – Démonstration de poterie
Mexique - 1450
San Bartolo Coyotepec – Démonstration de poterie – Décoration

Une fois de plus, cette visite était passionnante ; en revanche, on n’a pas trop aimé les objets fabriqués, un peu tristounets dans leur uniformité noire. Mais il s’agit bien sûr d’une question de goût !

Mexique - 1451
San Bartolo Coyotepec – Atelier de poterie – Barro nero… Réalisation parfaite mais pour nous, un peu trop sombre…

A 17h30, on est de retour en ville, très satisfaits de ce tour. Je me répète, mais réaliser cette balade par les transports locaux nous aurait pris beaucoup plus de temps et il n’est pas sûr que nous ayons trouvé les artisans facilement !

INFOS PRATIQUES

  • Tour organisé en minibus Monte Alban + artisans + Cuilapan, Départ 10h, retour à 17h, 200$ ~ 9.20€ (agence Lescas, située sur la place en face de la cathédrale, bon service). Attention, entrée dans les sites et repas non inclus !
  • Monte Alban, 75$ ~ 3.50€
  • Repas / buffet, 150$ ~ 6.90€
  • Hébergement : Casa de Don Pablo Hostel, située à moins de 10mn à pied du Zocalo. Joli patio et agréable terrasse sur le toit. Chambre (avec salle de bain) très mal située, avec une toute petite fenêtre, mais correctement équipée (quoique le confort demeure un peu sommaire). Petit-déjeuner inclus. Cuisine commune, wifi. 29.50€ la nuit, résa via Booking.com, un peu cher pour la prestation.

Une réflexion au sujet de « Ruines zapotèques de Monte Alban et artisans des environs d’Oaxaca »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s