Un dimanche à Oaxaca sous le signe de l’art…

Dimanche 24 février

Très tranquillement, c’est vers 11h que l’on se dirige vers le Zocalo, après avoir pris un petit-déjeuner tardif et actualisé le blog. Eh oui, on se met rapidement au rythme mexicain, qui n’est jamais bien agité le dimanche matin !

On commence par visiter le Museo de Arte Prehispanico Rufino Tamayo qui propose une exceptionnelle collection de sculptures anciennes. La muséographie est superbe et bien colorée, et certaines pièces exposées sont remarquables. Elles proviennent toutes du leg de Rufino Tamayo, en 1971, un peintre originaire d’Oaxaca.

Mexique - 1365
Oaxaca – Museo de Arte Prehispanico Rufino Tamayo
Mexique - 1374
Oaxaca – Museo de Arte Prehispanico Rufino Tamayo
Mexique - 1387
Oaxaca – Museo de Arte Prehispanico Rufino Tamayo
Mexique - 1394
Oaxaca – Museo de Arte Prehispanico Rufino Tamayo

On passe plus d’une heure dans ce beau musée, puis on va jusqu’à la Basilica de la Soledad. Construite entre 1682 et 1690, c’est un sanctuaire dédié à Notre-Dame de la Solitude, la patronne d’Oaxaca. C’est l’heure de la messe et l’église est pleine !

Mexique - 1397
Oaxaca – Basilique de la Soledad
Mexique - 1400
Oaxaca – Basilique de la Soledad

Après un bon moment passé dans le quartier, on retourne vers le Zocalo. En chemin, on fait un arrêt « pizza » pour le déjeuner dans un petit resto familial.

De retour vers la place principale, on visite le Museo de los Pintores Oaxaqueños. Il y a peu de salles mais les œuvres exposées ne laissent pas indifférents comme, par exemple, l’abondante production de Victor Hugo Pérez, un artiste natif de Guadalajara.

Mexique - 1409
Oaxaca – Museo de los Pintores Oaxaqueños – Rodolfo Morales – Les couleurs de Oaxaca

Après un tour vers Santo Domingo – on aime bien la rue piétonne qui y mène – on rentre à l’hôtel vers 15h. Dehors, il fait vraiment très chaud, et on mérite bien un peu de repos ! Quatre heures plus tard, on ressort et on fait une grande balade de deux heures dans les rues très animées de la ville. L’ambiance est excellente, ça danse sur le Zocalo, les vendeurs de ballons et de gadgets en tous genres sont de sortie et les terrasses de café sont pleines ! Finalement, plus on connait Oaxaca, plus on l’apprécie…

INFOS PRATIQUES

  • Museo de Arte Prehispanico Rufino Tamayo, 10h-14h & 16h-19h, 10h-15h le dimanche, fermé le mardi, 90$ ~ 4.15€ (le tarif semble réduit le dimanche puisque l’on n’a payé que 45$ !).
  • Museo de los Pintores Oaxaqueños, 10h-18h, fermé le lundi, 20$ ~ 0.95€, entrée libre le dimanche.
  • Hébergement : Casa de Don Pablo Hostel, située à moins de 10mn à pied du Zocalo. Joli patio et agréable terrasse sur le toit. Chambre (avec salle de bain) très mal située, avec une toute petite fenêtre, mais correctement équipée (quoique le confort demeure un peu sommaire). Petit-déjeuner inclus. Cuisine commune, wifi. 29.50€ la nuit, résa via Booking.com, un peu cher pour la prestation.

2 réflexions au sujet de « Un dimanche à Oaxaca sous le signe de l’art… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s