Un tour dans la vallée de Tlacolula, réputée pour ses artisans, ses ruines zapotèques et ses formations géologiques surprenantes

Samedi 23 février

De nouveau, on a opté pour un tour organisé afin de découvrir les villages et artisans de la vallée de Tlacolula. Ce n’est pas ce que l’on préfère mais si on avait fait la balade avec les transports locaux, il nous aurait fallu deux jours ! On part donc à 10h avec un minibus de la compagnie Lescas, une agence de voyage située non loin du Zocalo.

Après vingt minutes de route, on arrive à la première étape : Tule, une petite ville dans laquelle se trouve l’arbre le plus grand du monde. Il est vrai qu’il impressionne avec ses 42m de haut, et surtout sa circonférence de 50m. Et que dire de son âge : plus de 2000 ans, ce qui signifie qu’il existait déjà aux débuts de la cité antique de Monte Alban… A côté de ce géant, l’église du XVIIe siècle semble tout petite !

Mexique - 1304
Tule – Petite ville célèbre pour son superbe arbre bimillénaire
Mexique - 1305
Tule – Superbe arbre bimillénaire
Mexique - 1309
Tule – Même la mairie est mignonne !

On repart et l’arrêt suivant se fait dans une fabrique de Mezcal, un alcool fort à base d’agave. Un guide nous explique rapidement les différents stades de la production qui demeure très artisanale.

Mexique - 1313
Vallée de Tlacolula – Fabrique de Mezcal

Recette express pour un Mezcal réussi :

  • Selon la qualité de l’alcool désiré, prendre des agaves ayant entre 7 et 30 ans de maturité. Elaguer les feuilles pour ne garder que le cœur, la pina, qui ressemble à un ananas géant pouvant peser jusqu’à 35kg !
Mexique - 1311
Vallée de Tlacolula – Fabrique de Mezcal – A gauche, la pina
  • Cuire au feu de bois les pinas dans une fosse dont les parois sont recouvertes de pierres, de terre et de feuilles d’agaves.
  • Laisser refroidir une semaine, puis moudre la pina pour en extraire la pulpe, à l’aide d’une roue de pierre ou d’un pressoir.
  • Placer pendant une à quatre semaines (selon la température de la région de production) le contenu broyé dans une grande cuve où ses sucres vont être transformés en alcool par fermentation. Distiller deux fois le jus fermenté dans un alambic en cuivre.

Et voilà, le Mezcal est prêt ! En ce qui nous concerne, la dernière étape – « dégustation et achat » – est un peu longuette car à 11h30 du matin, difficile de se motiver pour avaler un tel breuvage !

Mexique - 1316
Vallée de Tlacolula – Fabrique de Mezcal – Boutique et comptoir de dégustation

Vers midi, nous quittons la fabrique, et quelques minutes plus tard, nous faisons halte dans un atelier qui crée tapis et tissus épais. La tradition du tissage remonte ici à l’époque précolombienne, quand Teotitlán payait un tribut en tissus aux Aztèques. Ici on utilise encore des teintures ancestrales à base d’indigo, de cochenille et de mousse, et la variété des motifs est remarquable – des dieux zapotèques jusqu’aux dessins géométriques de style Mitla !

Mexique - 1321
Vallée de Tlacolula – Atelier de tissage – A droite, on voit sur la pierre des cochenilles prêtes à être écrasées pour donner le colorant naturel rouge
Mexique - 1322
Vallée de Tlacolula – Atelier de tissage

Au plus fort de la chaleur, vers 13h, on parvient enfin à Mitla, une petite ville zapotèque moderne connue pour les « mosaïques » de pierres de son site archéologique. Les ruines datent de deux ou trois siècles avant la conquête espagnole, ce qui est assez récent. Mitla était alors le principal centre religieux zapotèque, placé sous l’égide des grands prêtres qui y pratiquaient des sacrifices humains.

Mexique - 1334
Mitla – Site archéologique zapotèque
Mexique - 1325
Mitla – Site archéologique zapotèque
Mexique - 1330
Mitla – Site archéologique zapotèque

Les « mosaïques » de pierre géométriques n’ont pas d’équivalent au Mexique : Mitla compte 14 motifs géométriques différents, lesquels représenteraient le ciel, la Terre, le Serpent à plumes et autres symboles majeurs. Nombre d’édifices étaient décorés de frises peintes. (source Lonely Planet)

Mexique - 1324
Mitla – Site archéologique zapotèque

On s’échappe un moment du groupe pour parcourir le site tranquillement et visiter l’église de San Pablo dont les trois dômes sont visibles de loin. Contrairement à ce que nous avions précédemment vu dans le pays, l’ambiance géographique est ici bien différente : sol et air sont très secs, et les cactus sont omniprésents !

Mexique - 1333
Mitla – Eglise San Pablo vue depuis le site archéologique zapotèque

Étant un passage obligé des tours en provenance d’Oaxaca, le petit village de Mitla regorge de stands d’artisanat. Mais aujourd’hui, ce qui retient notre attention, ce sont les marchands de glace qui vendent leur production artisanale dans de grands barils réfrigérés. Original !

Mexique - 1337
Mitla – Vendeur de glaces artisanales aux saveurs originales (mezcal, fruits locaux, fromage…)

A 14h30, on remonte dans le minibus et quelques minutes plus tard, on est débarqués dans un resto qui propose un buffet de spécialités locales, savoureux et peu cher. Juste en face, on aperçoit des champs d’agaves

Mexique - 1339
Vers Mitla – Champs d’agaves

Une heure plus tard et le ventre bien rempli, on part pour la dernière visite de la journée, Hierve El Agua, une formation géologique assez impressionnante. Ici, les sources minérales emplissent de larges vasques qui débordent naturellement le long de hautes falaises. On a vraiment l’impression d’être devant de grandes cascades gelées !

Mexique - 1342
Hierve El Agua
Mexique - 1355
Hierve El Agua
Mexique - 1346
Hierve El Agua

La descente jusqu’à la seconde formation est un peu casse-pattes mais vaut largement le détour, vu les couleurs prises par le « drapé » de la pierre !

Mexique - 1354
Hierve El Agua
Mexique - 1351
Hierve El Agua

Sans se presser, on remonte au niveau des vasques où certains se baignent. On peut regretter que la baignade soit autorisée, car un jour ou l’autre, le site sera totalement détérioré par l’afflux excessif des visiteurs, et comme à Pamukale en Turquie, il sera interdit d’accès !

Mexique - 1363
Hierve El Agua
Mexique - 1360
Hierve El Agua

A 18h, la nuit commence à tomber et on quitte ce magnifique paysage

Après presque deux heures de route, on est de retour sur le Zocalo d’Oaxaca, bien animé en ce samedi soir !

INFOS PRATIQUES

  • Tour organisé en minibus dans la Vallée de Tlacolula, arrêts à l’Arbol de Tule, Mitla (ruines zapotèques) et Hierve El Agua (baignade possible), ainsi que dans une fabrique de Mezcal et un atelier de tissage. Départ 10h, retour à 19h30, 200$ ~ 9.20€ (agence Lescas, située sur la place en face de la cathédrale, bon service). Attention, entrée dans les sites et repas non inclus !
  • Arbol del Tule, 10$ ~ 0.50€ (billet à récupérer vers la marie)
  • Ruines de Mitla, 75$ ~ 3.45€
  • Hierve El Agua, 60$ ~ 2.80€
  • Repas / buffet, 150$ ~ 6.90€
  • Hébergement : Casa de Don Pablo Hostel, située à moins de 10mn à pied du Zocalo. Joli patio et agréable terrasse sur le toit. Chambre (avec salle de bain) très mal située, avec une toute petite fenêtre, mais correctement équipée (quoique le confort demeure un peu sommaire). Petit-déjeuner inclus. Cuisine commune, wifi. 29.50€ la nuit, résa via Booking.com, un peu cher pour la prestation.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s