Une certaine douceur de vivre à Valladolid…

Mercredi 12 décembre

A 9h, on quitte Chichen Itza en bus, après un court trajet en taxi jusqu’aux ruines où se trouve l’arrêt. Moins d’une heure plus tard, on arrive à Valladolid, et on rejoint l’auberge de jeunesse à pied. Tout de suite, on perçoit que la ville est bien tranquille…

Mexique - 766
Valladolid – Auberge de jeunesse

On traine un moment dans le jardin avant d’obtenir notre chambre, puis on file jusqu’à la place centrale toute proche.

Mexique - 764
Valladolid – Placette devant l’Auberge de jeunesse
Mexique - 768
Valladolid – Cathédrale

On se balade un peu… Hormis les klaxons incessants des Mexicains qui fêtent la Vierge de Guadalupe, la ville nous semble bien calme !

Mexique - 767
Valladolid

Après le déjeuner, on va jusqu’au cénote Zaci situé à quelques pas de la place. Il est possible de se baigner dans ce puits d’eau naturel mais comme on n’a pas nos maillots, on se contente d’observer les plongeurs… Ici, aucun risque de se fracasser le tête contre le fond, car la profondeur varie entre 25 et 100m par endroit : impressionnant !

Mexique - 775
Valladolid – Cénote Zaci
Mexique - 777
Valladolid – Cénote Zaci

De retour vers la place, on boit un jus de chaya – une plante au goût d’épinard. Bien frais et complété d’un trait de citron, c’est délicieux et désaltérant !

Mexique - 780
Valladolid – Jus de Chaya : eh oui, malgré la couleur verte peu engageante, c’est très bon !

On fait un dernier tour dans quelques boutiques d’artisanat puis on rentre à l’auberge pour se reposer un peu.

En début de soirée, on retourne vers le centre. Là on assiste à une cacophonie de sirènes, toutes plus hurlantes les unes que les autres. A priori, ici, les fêtes religieuses ne se déroulent pas dans un recueillement silencieux ! Les pèlerins – qui sont sur les routes depuis une bonne semaine – convergent tous vers le centre, certains sur leurs vélos, d’autre en courant. On croise même des cavaliers ! Mais bizarrement, aucune manifestation n’est prévue à la cathédrale. Finalement, il s’agit surtout d’une procession en partie motorisée et excessivement bruyante dans les rues de villes. A la télé, on apprend même qu’à Mexico, près de sept millions de fidèles doivent se rendre ce soir au sanctuaire de la Vierge de Guadalupe

Mexique - 783
Valladolid – Fête de la Vierge de Guadalupe
Mexique - 785
Valladolid

Après un verre et quelques tacos, on rentre se coucher au son des pétards et autres feux d’artifice !

Jeudi 13 décembre

Après un petit-déjeuner très correct offert par l’auberge, on va poster un colis pour la France chez Fedex. L’agence est située à un kilomètre, et on y va à pied. Ensuite, il faut plus d’une heure aux employés pour procéder à l’envoi… Toutes les babioles du paquet – magnets, livres, souvenirs divers… – sont passées au crible, référencées et pesées… Waow…

Un peu énervés par une telle perte de temps, on retourne au centre vers 10h. On commence par faire un tour au marché, bien coloré mais assez peu fourni en produits.

Mexique - 792
Valladolid – Marché

Puis, à 11h30, on visite la superbe Casa de los Venados, une demeure privée qui présente plus de 3000 objets d’art populaire mexicain de très grande qualité. L’originalité de la visite réside dans le fait qu’il ne s’agit pas d’un musée, mais d’une maison particulière magique et originale où on aimerait bien vivre !

Mexique - 793
Valladolid – Casa de los Venados
Mexique - 800
Valladolid – Casa de los Venados
Mexique - 804
Valladolid – Casa de los Venados
Mexique - 811
Valladolid – Casa de los Venados
Mexique - 821
Valladolid – Casa de los Venados
Mexique - 823
Valladolid – Casa de los Venados

On déjeune dans un resto tout proche, puis on va à pied jusqu’au Templo de San Bernardino construit entre 1552 et 1560 pour servir à la fois de forteresse et d’église. Aujourd’hui, l’édifice est bien fatigué…

Mexique - 830
Valladolid – Templo de San Bernardino
Mexique - 829
Valladolid

On rentre vers 15h à l’hôtel en passant de nouveau devant des boutiques qui ressemblent à de véritables cavernes d’Ali Baba : mais cette fois-ci, on ne craque pas, on ne va pas rejouer la comédie de Fedex de sitôt !

INFOS PRATIQUES

  • Balade ville coloniale, églises, rues, marché
  • Couvent de San Bernardino, jardin et cénote, 9h-18h, sam 9h-15h, sauf dim, 30$ ~ 1.50€
  • Cénote Zaci, 30$ ~ 1.50€ – Possibilité de se baigner.
  • Casa de los Venados, visite guidée tous les jours à 10h (et parfois à 11h30, se renseigner), 100$ ~ 5€ – Notre coup de cœur !
  • Hébergement : Hostel Candelaria, à 5mn à pied de la place centrale, au bord d’une placette avec un resto italien et un petit bar. Auberge de jeunesse très joliment décorée et agréable. Chambre correcte, avec salle de bain partagée. Wifi dans les parties communes, petit-déjeuner très complet inclus. Agréable jardin et espaces partagés. Environ 30€ la nuit via Booking.com

4 réflexions au sujet de « Une certaine douceur de vivre à Valladolid… »

    1. Merci ! Et oui, Valladolid est une étape à ne pas louper, tout comme la maison-musée et le cénote où il doit faire bon se baigner… On peut aussi louer des vélos pour aller voir les cénotes aux alentours, mais je n’ai pas trop « senti » le système de freinage par rétropédalage, donc on s’est abstenus, mais ça avait l’air sympa ! Bonnes balades en raquette et profitez bien de la neige, ici – à Tulum maintenant – il fait vraiment très chaud ! A bientôt…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s