Dans les ruines mayas de Chichen Itza…

Lundi 10 décembre

Comme les jours précédents, on attaque la journée par un petit-déjeuner bien copieux pris dans notre restaurant habituel. Puis à 9h15, on quitte Mérida et on embarque à bord d’un minibus pour Chichen Itza. Après moins de deux heures de route, on est déposé devant les ruines avec nos bagages ! Pas vraiment ce que j’avais escompté car notre hôtel se situe à 2km… Complètement déstabilisés par les dizaines de bus qui envahissent le parking – ça augure une visite peut-être pénible pour demain ! – on finit par trouver un taxi qui nous dépose au centre du village.

On s’installe à l’hôtel qui est vraiment mignon avec sa piscine au centre d’un patio bien fleuri, et on va faire un tour dans les environs. On croise de nouveau des pèlerins à vélo, et d’autres à moto ! Avec leurs sirènes hurlantes façon ambulance américaine, ils ne passent pas inaperçus !

Mexique - 762
Chichen Itza – Notre hôtel
Mexique - 708
Chichen Itza – Encore des pèlerins !

On déjeune tardivement dans un petit resto-paillote : poulet grillé, riz et salade de chou, une belle assiette facturée cinquante pesos, soit moins de 2.50€… On passe ensuite le reste de l’après-midi et de la soirée à buller. De temps en temps, ça ne fait pas de mal !

Mardi 11 décembre

A 6h30, on est debout et après un hot-dog aux piments, une salade de fruits et une crème caramel – on n’a trouvé que ça chez Oxxo, la supérette locale, pour le petit-déj ! – on monte dans un taxi pour les ruines. On aurait facilement pu y aller à pied – 2km, ce n’est rien ! – mais depuis quelques jours on a tous les deux des petits problèmes de pied. Donc on choisit de ménager nos arpions… A 7h30, nous sommes seuls sur le parking de Chichen Itza : quel calme ! Et à 8h, nous entrons les premiers sur le site et gagnons rapidement la Pyramide de Kukulcan : quand je me retourne, personne ne nous a suivis et nous profitons donc de ce moment de quiétude pour goûter pleinement ces superbes ruines mayas !

Mexique - 710
Chichen Itza – Site archéologique – Pyramide de Kukulcan

D’après les archéologues, c’est en 435 que les premiers habitants s’installèrent sur le site et construisirent les premiers temples, dans le vieux Chichen. En 900, les Toltèques envahirent la cité et développèrent ce qui fut l’une des plus importantes villes du monde préhispanique. A partir du XVe siècle, des conflits politiques la firent péricliter et, peu à peu,elle se dépeupla.  Il faut attendre le XIXe siècle pour que les archéologues entreprennent des fouilles et mettent au jour cette splendeur maya dont le nom signifie « au bord du puits où vivent les sorciers »…

Mexique - 712
Chichen Itza – Site archéologique – Pyramide de Kukulcan

On commence donc par tourner autour de la Pyramide de Kukulcan, aussi appelée Castillo. Haut de 25 m, l’édifice actuel a été construit sur le temple d’origine bâti vers 800, avant l’invasion toltèque. En effet, les Mayas avait pour habitude de ne pas détruire les anciens édifices et de s’en servir de base pour édifier de nouveaux temples plus imposants. Une sculpture du serpent à plumesKukulcan – longe les escaliers ; des représentations de guerriers toltèques ornent la porte du sommet mais on ne peut pas les voir car il est désormais interdit de gravir les marches.

 

Mexique - 719
Chichen Itza – Site archéologique – Pyramide de Kukulcan
Mexique - 717
Chichen Itza – Site archéologique – Pyramide de Kukulcan – Serpent à plumes

La structure est en fait une représentation gigantesque, en pierre, du calendrier maya. Chacun des 9 niveaux du Castillo est divisé en deux par un escalier : les 18 terrasses ainsi formées symbolisent les 18 mois de 20 jours de l’année maya. Les quatre escaliers comptent chacun 91 marches. Si l’on ajoute la plateforme au sommet, on obtient 365 marches, soit le nombre de jours dans une année. Astucieux ! En 2015, les archéologues ont découvert que la Pyramide était certainement installée au-dessus d’un cenote – un puits d’eau naturel – ce qui accroit le risque d’effondrement de l’édifice…

Mexique - 720
Chichen Itza – Site archéologique – Pyramide de Kukulcan – Promis, c’est la dernière ! Mais on ne s’en lasse pas, surtout quand le site est vide de touristes !

Après avoir admiré et photographié la Pyramide sous tous les angles, on se dirige vers le Temple des Grandes Tables, puis vers le Temple des Guerriers. Ce dernier arbore de nombreux reliefs d’aigles, de jaguars et de guerriers bien sûr. Au sommet d’un escalier, on distingue une statue de Chac Mool, désignée de manière plus ou moins fantaisiste comme étant un « grand jaguar rouge » par les archéologues.

Mexique - 724
Chichen Itza – Site archéologique – Temple des Guerriers
Mexique - 723
Chichen Itza – Site archéologique – Temple des Guerriers

Non loin, se dresse la Place des Mille Colonnes, un vaste espace quadrangulaire dont on suppose qu’il servait à des réunions religieuses ou politiques. A l’époque, ces colonnes étaient recouvertes de stucs et peintes de couleur vive !

Mexique - 726
Chichen Itza – Site archéologique – Place des Mille Colonnes
Mexique - 727
Chichen Itza – Site archéologique – Place des Mille Colonnes
Mexique - 732
Chichen Itza – Site archéologique – Place des Mille Colonnes – Jaguar et aigle

On revient sur nos pas, et après être repassés vers le Temple des Guerriers, on marche un peu pour atteindre le Cenote sacré, dont le diamètre mesure 50m. C’est ici que les Mayas célébraient un culte au dieu de l’eau, en jetant des offrandes et parfois en réalisant des sacrifices humains.

Mexique - 737
Chichen Itza – Site archéologique – Cenote sacré

Quand on retourne vers le cœur du site, de nombreux petits marchands ont installé leurs stands de souvenirs de part et d’autre du chemin. Il y en a tellement à Chichen Itza – et pas seulement sur ce sentier – que l’on se demande comment ils arrivent à vivre…

Mexique - 736
Chichen Itza – Site archéologique – Tous les jours, les vendeurs charrient leur marchandise depuis l’entrée, puis passe un bon moment à installer leurs stands…

On gagne ensuite le terrain de Jeu de Pelote, le plus vaste et le plus impressionnant du Mexique. Ce jeu, qui en fait s’apparentait plus à un rituel qu’à un divertissement, entrainait souvent la décapitation du perdant, comme en attestent certains reliefs. Charmant !

Mexique - 742-1
Chichen Itza – Site archéologique – Terrain de Jeu de Pelote
Mexique - 744
Chichen Itza – Site archéologique – Terrain de Jeu de Pelote – Temple des Jaguars

Dans le même registre, la Plateforme des Crânes est décorée d’une large frise montrant plusieurs rangs de crânes. C’est sur cette large terrasse qu’étaient exhibées les têtes décapitées

Mexique - 740
Chichen Itza – Site archéologique – Las Aguilas
Mexique - 742
Chichen Itza – Site archéologique
Mexique - 752
Chichen Itza – Site archéologique – Jaguar et aigle

On enchaine alors avec la partie sud du site archéologique : les édifices y sont en moins bon état mais tout aussi intéressants, comme par exemple la Tombe du Grand Prêtre ou encore l’Observatoire aussi nommé Caracol. On aime beaucoup cette partie, plus sauvage et plus calme aussi…

Mexique - 754
Chichen Itza – Site archéologique – Tombe du Grand Prêtre ou Ossuaire
Mexique - 756
Chichen Itza – Site archéologique – L’Observatoire ou Caracol
Mexique - 755
Chichen Itza – Site archéologique

Après près de trois heures passées au milieu des ruines, on quitte Chichen Itza : à 11h, le site est maintenant envahi de groupes de touristes… On reprend un taxi pour retourner au village où on déjeune dans la même paillote qu’hier. Comme c’est menu unique, on mange de nouveau du poulet grillé ! On termine la journée tranquillement sur la terrasse de notre chambre, puis on va diner dans un resto tout proche. Au menu, de bonnes spécialités régionales !

INFOS PRATIQUES

  • Site Archéologique Chichen Itza, 8h-17h, 252$ ~ 12€ – Visiter le site impérativement à l’ouverture si on veut éviter la foule. Prévoir 3h sur place.
  • Hébergement : La Casa de las Lunas, à 2km des ruines, dans le village de Piste / Chichen Itza. Joli petit hôtel dont les chambres – impeccables, avec salle de bain privée et clim – s’ouvrent sur la piscine. Personnel sympathique. Thé et café à disposition toute la journée, micro-onde, glace sur demande. Un « dépanneur » Oxxo se tient juste à côté. Une bonne adresse ! 32€ la nuit via Booking.com.
  • Attention : la station de bus ADO est aux ruines et non au centre du village (uniquement bus 2nde classe). Taxi ruines / village, 50$ ~2.50€.

5 réflexions au sujet de « Dans les ruines mayas de Chichen Itza… »

  1. Superbe reportage sur un pays qui me fait bien rêver !
    Sans doute qu’il fera l’objet d’une escale lors d’un futur voyage et à ce moment-là nous serons sans doute bien content de pouvoir nous renseigner sur votre blog.
    En effet, outre les photos qui sont superbes, j’apprécie les explications et les renseignements pratiques qui sont toujours utiles quand on est en voyage longue durée (et donc avec un budget fermé).
    Continuez de profiter tout en nous donnant l’envie de découvrir cette région du monde.
    Bonne route, on continue à vous suivre !
    Georges

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s