Même sous un ciel gris, les ruines de Tulum sont splendides !

Vendredi 14 décembre

Après un copieux petit-déjeuner pris à l’auberge de jeunesse, on part à pied à la gare routière de Valladolid. Notre bus pour Tulum étant à 9h30, on patiente donc une petite heure avant le départ, car – comme toujours ! – nous sommes « un peu » en avance… Le trajet est rapide – moins de deux heures – mais c’est à midi que l’on arrive car il y a une heure de décalage horaire entre l’Etat du Yucatan et celui du Quintana Roo. On rejoint notre hôtel en taxi, on dépose nos bagages et on attend au bord de la piscine – enfin du rince-doigt censé nous rafraichir – que notre chambre soit prête.

Comme ça tarde, on va déjeuner dans un resto tout proche. Au menu : d’excellents tacos aux crevettes ! Zone touristique oblige, les prix sont un peu plus élevés qu’ailleurs, mais la qualité est là…

Vers 15h, on retourne à l’hôtel et on récupère enfin notre chambre. Déception : certes, elle affiche une belle surface – bien que pleine de vide ! – mais le sol en ciment brut, franchement c’est horrible et même un poil déprimant ! De plus, les sources de lumière sont tellement pauvres que je passe toute la soirée avec la frontale vissée sur la tête. Charmant ! Et cerise sur le gâteau, le jardin et la piscine où je pensais que l’on pourrait prendre l’apéro ou boire le café se révèlent tout aussi lugubres une fois la nuit tombée. Du coup, on reste enfermés dans notre case sans pouvoir profiter de cette atmosphère Caraïbes où il fait si doux le soir… Grrrr…. C’est la première fois qu’un hébergement me plombe autant le moral, et pourtant, on n’est pas difficiles ! Gérard n’a pas mon ressenti car ce logement lui convient parfaitement…

Samedi 15 décembre

Les matins se suivent et… se ressemblent, puisqu’à 6h30, on est debout ! On se prépare un petit-déjeuner – on zappe celui de l’hôtel qui n’est servi qu’à partir de 8h – et on va en taxi au site archéologique de Tulum. Première fois depuis notre arrivée au Mexique, on a une petite prise de bec avec le chauffeur qui nous fait payer le double du tarif « normal » (clin d’œil à la team Topette : ben oui, il fallait bien que cela nous arrive un jour !).

Après environ 500m parcourus pour rejoindre l’entrée, on patiente jusqu’à l’ouverture. Une fois de plus, on est quasiment les premiers, talonnés de près par une guide allemande déjà rencontrée à Chichen Itza ! A 8h précises, on pénètre sur le site désert. Manque de bol, le ciel est plombé et aucune éclaircie ne semble prévue pour l’instant…

Selon la plupart des archéologues, Tulum – dont le nom préhispanique Zama signifie à la fois « aube » et « enclos » – date de la fin de la période postclassique tardive (1200-1521) et fut, à son apogée, une importante cité portuaire. Les Mayas ont sillonné cette côte du nord au sud, y conservant des accès commerciaux jusqu’au Belize. L’Espagnol Juan de Grijalva, dont l’expédition passa au large en 1518, décrit la ville comme une cité fortifiée aux maisons peintes de couleurs vives (rouge, bleu et jaune), tandis qu’au sommet de la tour de guet, dressée sur le rivage, brûlait un feu rituel. La plupart des habitants résidaient en dehors des murailles, les édifices servant aux cérémonies, et les palais logeaient sans doute la classe dirigeante. Tulum fut abandonnée relativement tard, environ 75 ans après la conquête espagnole.

Les remparts, qui entourent Tulum sur trois côtés – le quatrième étant la mer – ne laissent aucun doute sur son rôle stratégique. Des murailles, de 6m d’épaisseur en moyenne et jusqu’à 5m de hauteur, protégèrent la ville durant les conflits qui opposèrent les cités-États mayas. On commence donc par franchir l’épais mur pour déboucher ensuite sur le site, superbement planté en bord de mer

Mexique - 835-1
Site archéologique de Tulum
Mexique - 836
Site archéologique de Tulum – Vue sur le Château depuis le Temple du Vent
Mexique - 838
Site archéologique de Tulum

Sans attendre d’être rejoints par les autres visiteurs, on file directement au Château – nom donné par les Espagnols – le plus haut et le plus impressionnant des bâtiments du site, installé sur une falaise dominant la mer des Caraïbes. Somptueux !

Mexique - 862
Site archéologique de Tulum – Vue sur le Château en arrière-plan
Mexique - 861
Site archéologique de Tulum – Zoom sur le Château
Mexique - 868
Site archéologique de Tulum – Château

Dommage que la petite plage en contrebas ne soit accessible que plus tard dans la journée…

Mexique - 842
Site archéologique de Tulum – Vue sur le Temple du Vent depuis le Château
Mexique - 858
Site archéologique de Tulum
Mexique - 863
Site archéologique de Tulum – Vue sur la plage Santa Fe

Après un long moment passé à admirer ce paysage magique, on suit le cheminement – très bien fait – qui nous conduit au Temple du Dieu Descendant qui doit son nom au bas-relief surmontant la porte, lequel représente une silhouette à moitié humaine en train de plonger.

Mexique - 845
Site archéologique de Tulum – Temple du Dieu descendant

On passe ensuite le long de diverses plateformes et ruines de maisons. L’ensemble est totalement différent des sites que l’on a pu visiter jusqu’à présent…

Mexique - 848
Site archéologique de Tulum
Mexique - 852
Site archéologique de Tulum
Mexique - 853
Site archéologique de Tulum

On arrive assez rapidement au Temple du Vent, un sanctuaire construit sur une élévation naturelle et dont l’attrait principal est la superbe vue qu’il offre sur le Château (voir photo en haut de l’article).

Mexique - 855
Site archéologique de Tulum – Temple du Vent

Comme le site est toujours bien calme – les groupes ne sont pas encore arrivés ! – on refait un tour complet des ruines. On prend le temps de lire tous les panneaux explicatifs, bien instructifs et parfois illustrés de reconstitutions d’époque.

Mexique - 856
Site archéologique de Tulum – Coati
Mexique - 857
Site archéologique de Tulum

En chemin, on a la chance de croiser quelques coatis : pour nous, c’est une première ! Jamais nous n’en avions observés en milieu naturel… Ceux-ci semblent toutefois bien habitués à la présence humaine et ils prennent vraiment bien la pose pour les photos !

Mexique - 867-1
Site archéologique de Tulum – Coati

Après deux heures passées dans les ruines, on quitte le site totalement sous le charme : pour nous, c’est le plus soigné de tous les parcs archéologiques déjà vus au Mexique. Il faut dire que sa situation dominant la mer et sa végétation luxuriante y sont pour quelque chose !

Toujours à pied, on rejoint la plage Santa Fe et son superbe sable blanc. Dommage que les sargasses – des algues brunes – envahissent le rivage et rendent la baignade peu propice. D’ailleurs, des dizaines de personnes s’activent à les retirer, un travail vain car à renouveler quotidiennement…

Mexique - 872
Tulum – Au fond, le site archéologique
Mexique - 876
Tulum

Après un jus de fruits bu les doigts de pied dans le sable, on remonte toute la plage jusqu’à la portion pierreuse de celle-ci. On crapahute un peu sur les rochers, puis on rebrousse chemin jusqu’à la route la plus proche. On a adoré cette petite balade, et finalement le ciel gris-moche nous a empêchés de trop transpirer !

Mexique - 879
Tulum
Mexique - 883
Tulum
Mexique - 882
Tulum

Vers 13h, on rentre à l’hôtel en taxi – et hop, encore un trajet un peu surfacturé ! Si on relativise, 100$ c’est seulement 4.30€, finalement une somme bien modique pour parcourir 5km dans un lieu très touristique…

Après un peu de repos, on déjeune tardivement dans le petit resto qui jouxte notre hôtel et on traine le reste de l’après-midi !

INFOS PRATIQUES

  • Site archéologique de Tulum, 8h-17h, 70$ ~ 3.50€ – Possibilité de visite en dehors des horaires officiels, 6h30-8h et 17h-19h, 240$ ~12€ (à cette époque, peu intéressant du fait des heures de lever et coucher de soleil). Prévoir 2h de visite, privilégier l’ouverture pour bénéficier d’un site vide de touristes !
  • Taxi gare routière Tulum / Hôtel 50$ ~2.50€ – Hôtel / Ruines (même kilométrage que précédemment !) 100$ ~5€ – Plage / Hôtel 100$ ~5€
  • Hébergement : Hôtel Siete Deseos, un peu excentré du centre de Tulum (2.5km) et de la plage (3km), au bord d’une route plutôt passante. Chambre avec salle de bain privée, wifi. Petit-déjeuner inclus (pas encore testé). Piscine à l’eau douteuse et jardin (quasiment pas éclairé le soir). Environ 33€ la nuit via Booking.com. Le seul avantage de cet établissement est son prix. Si on peut mettre plus cher, je ne le conseille pas et recommande de choisir parmi les hôtels de charme installés sur la plage.  

2 réflexions au sujet de « Même sous un ciel gris, les ruines de Tulum sont splendides ! »

  1. Encore une belle ballade dans ce coin enchanteur, je suis allé sur internet voir Tulum, c’est effectivement très très beau!!!!! les sargasses il y a les memes en Guadeloupe et c’est une catastrophe touristique d’apres Kevin, profiTez bien de ce magnifique pays . Amitiés

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s