De Tokyo à Nagoya : on a enfin vu le Fujiyama !

Dimanche 25 février

Le ciel est très gris ce matin, ce qui ne nous incite pas à bouger trop tôt… De plus, on hésite à retourner dans le centre de Tokyo car il y a le marathon et les transports s’annoncent chargés ! D’ailleurs, à propos de marathon, on peut dire que nous en avons parcouru deux lors de notre séjour à dans la capitale japonaise car notre compteur « marche à pied » affiche 92km pour ces 12 jours !

Du coup, on fait une belle petite balade de deux heures dans le quartier d’Urayasu, d’abord vers un temple shintoïste, puis le long d’une petite rivière.

Jap- 406
Tokyo – Urayasu – Temple shintoïste
Jap- 415
Tokyo – Urayasu

Comme le resto où on souhaitait déjeuner est fermé, on prend des bentos – plats individuels et très complets à réchauffer – au supermarché et on se régale !

Dans l’après-midi, on ne fait pas grand chose hormis Gérard qui s’attaque au ménage du studio… Et il y a du boulot car on nous l’a « livré » un peu cracra !

Lundi 26 février

Vers 1h du matin, on se réveille en sursaut : on vient de ressentir notre première secousse sismique. La sensation est peu agréable, et on peine à se rendormir…

A 5h, le réveil sonne… La nuit a vraiment été courte ! Vers 6h, après un dernier coup de balai, on quitte définitivement notre studio. On prend le métro jusqu’à Otemachi, et après plusieurs centaines de mètres dans les couloirs de la gare centrale, on parvient à la gare routière. Comme prévu,  notre bus pour Nagoya démarre à 9h tapante !

Le voyage est très agréable, et on fait un premier arrêt après une heure trente de trajet. Et là, ô surprise, on est au pied du Fujiyama ! On n’en croit pas nos yeux : jamais on n’avait vu le volcan de si près !

Jap- 421
Bus Tokyo / Nagoya – Arrêt sur une aire face au majestueux Fujiyama !
Jap- 422
Bus Tokyo / Nagoya – LE Fujiyama !

Après ces vingt minutes de pause dans un cadre majestueux, on repart et après une nouvelle pause une heure trente plus tard, on arrive à Nagoya à l’heure dite, soit à 13h45 !

On prend le métro – une station ! – jusqu’à Nakamura Kuyakusho, puis après encore une dizaine de minutes de marche, on parvient à notre guesthouse. L’accueil est sympathique – mais en japonais, ce qui ne favorise pas la communication ! – et l’hébergement est typiquement local : notre chambre – en fait divisée en deux par un demi-mur – est simplement équipée d’un futon et d’un placard. Sanitaires et cuisine sont en commun. Quoi qu’il en soit, on apprécie l’expérience…

Jap- 424
Nagoya – Le métro, incroyablement calme !

Comme il est encore tôt, on fait une petite balade dans le quartier, histoire d’acheter de quoi se restaurer pour le dîner !

INFOS PRATIQUES

  • Logement : Ageha Apartment, résa via Airbnb. Bien placé, à une station de métro de la gare de Nagoya. Sanitaires collectifs. Cuisine commune assez bien équipée. Vélos mis à disposition. Wifi. Machine à laver. Spartiate mais correct pour un court séjour. Environ 30€ la nuit
  • Bus Tokyo station => Nagoya station, durée 5h, nombreux départs dans la journée et le soir (trajet de nuit). Réservation facile (et conseillée) par internet. Service très ponctuel, route agréable, 2 arrêts de 15mn sur un trajet de 5h. A conseiller car nettement moins cher que le train ! 3150Y ~ 25€ (promo pour une résa fait 3 semaines avant le départ).
  • Bon à savoir : la carte de transport SUICA fonctionne également dans les métros et lignes JR de Nagoya !

Une réflexion au sujet de « De Tokyo à Nagoya : on a enfin vu le Fujiyama ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s