Un petit tour à Portsmouth et à Chichester…

Dimanche 22 mai

Après l’excellente visite de la veille au château d’Arundel, la météo optimale nous incite à nous lever tôt, autrement dit vers 6h ! Une heure plus tard, nous arrivons à vélo à la gare de Bognor Regis, nous parquons nos montures et partons avec le train de 7h31 pour Portsmouth. Le trajet n’est pas direct, et nous effectuons un premier changement à Barnham d’où, rapidement, nous embarquons pour Havant. Là, nouveau transbordement, mais cette fois, c’est en taxi collectif que nous terminons le voyage, des travaux étant en cours sur la ligne. A 8h30, nous sommes sur le port de Portsmouth, un peu bluffés par l’enchainement parfait de ces trois transports ! A cette heure encore matinale pour un dimanche matin, il n’y a pas grand monde… L’Historic Dockyard où sont exposés les bateaux anciens n’étant encore pas ouvert, on se dirige d’abord vers Gunwharf Quays, un centre commercial ouvert en 2001 sur un ancien site militaire où, jusqu’en 1995, canons, munitions et armements étaient stockés, réparés et entretenus, prêts à être utilisés sur terre ou en mer.

Dominant tout le site, on ne peut pas rater la Spinnaker Tower, une tour d’observation de 170m de haut, inaugurée en 2005. Par sa conception – en forme de voile qui gonfle vers l’extérieur – le monument reflète bien l’histoire maritime de Portsmouth !

De là, nous suivons la Millennium Promenade, une agréable balade d’environ 3km, en grande partie le long des quais. S’il ne reste plus grand-chose du vieux Portsmouth – autrefois cerné par des remparts, le centre historique a été détruit par la Luftwaffe durant la Seconde Guerre mondiale – on remarque néanmoins la belle réhabilitation des lieux.

Plutôt que de rebrousser chemin par le même itinéraire, nous faisons un crochet par la cathédrale dont la girouette en forme de vieux galion affiche clairement l’esprit maritime de la ville.

Vers 10h30, nous sommes de retour à notre point de départ, et l’Historic Dockyard a ouvert ses portes. Devant les tarifs très élevés exigés pour visiter l’intérieur des bateaux – 24£ pour un bateau ou 39£ pour toutes les attractions – nous nous contentons d’un tour extérieur du site. Important port naval depuis des siècles, Portsmouth possède le plus ancien quai sec du monde. Aujourd’hui encore, c’est l’une des trois plus importantes bases militaires de la Royal Navy qui abrite les deux tiers de la flotte de surface du Royaume-Uni. Logique que le fleuron de la marine ancienne y soit exposé, comme le HMS Warrior, surnommé « le serpent noir ». Premier cuirassé à coque en fer de la Royal Navy lancé en 1860, il fut construit pour répliquer au lancement en 1859 du cuirassé français Gloire. Lorsqu’il fut construit, il était le plus grand, le plus lourdement armé et le mieux blindé des navires de guerre de son époque. Mais ce succès fut de courte durée, car le développement de la marine à vapeur d’une part et le développement des blindages avec les cuirassés d’autre part, allait supplanter le Warrior une quinzaine d’années après sa création…

A l’autre bout du site, le HMS Victory est un navire à trois-mâts, principalement connu comme le vaisseau de l’amiral Nelson lors de la bataille de Trafalgar. Lancé en 1765 et désormais préservé en cale sèche, il est le plus ancien navire de guerre intact au monde.

Pour mieux nous imprégner de cette ambiance maritime, nous visitons Boat House 4, un chantier naval qui recrée et restaure de vieux bateaux en bois. En semaine, de la passerelle qui surplombe l’atelier, nous aurions même pu voir les artisans à l’œuvre !

L’expo Dockyard Apprentice, installée dans Boat House 7, est consacrée aux chantiers navals et aux divers métiers, présents ici depuis le XIIIe siècle. Grâce à une muséographie soignée, nous sommes plongés au XIXe siècle, époque à laquelle ce complexe industriel et maritime était le plus important du monde. Très intéressant !

Vers midi, ayant vu tout ce que nous avions prévu, nous décidons de retourner à Bognor Regis pour déjeuner en bord de plage. Comme le matin, le premier train est remplacé par un bus, et nous quittons rapidement Portsmouth pour Havant. Là, un employé nous conseille d’embarquer à bord du train pour Londres pour éviter que nous ayons à changer de quai. Erreur ! Le train tarde à partir, et quand nous arrivons à Barnham, notre correspondance vient de nous filer sous les yeux : résultat, nous avons une heure à patienter, et c’est finalement vers 14h30 que nous nous attablons devant un fish and chips… Un peu long, ce retour !

Après le déjeuner, nous faisons un tour en bord de mer, mais le vent ne nous incite pas à la flânerie. Et dire qu’il y a des baigneurs alors que le thermomètre ne doit pas dépasser les 15°C !

Avant de rentrer au camping, nous retournons alors au Hotham Park, bien abrité des bourrasques. Aujourd’hui, pas de minigolf – il y trop de monde –on se contente d’observer le train miniature qui s’anime le week-end : mignon !

Lundi 23 mai

Côté ciel, toute la journée se décline dans un camaïeu de gris assez peu agréable ! Gérard profite de cette journée sans visite pour faire effectuer quelques réparations sur son vélo pendant que je m’occupe du blog. En bref, une journée plutôt tranquille et reposante !

Mardi 24 mai

Comme il fait un peu meilleur, dès 8h30 nous partons à vélo à Chichester, chef-lieu du West Sussex. Le parcours se fait presque intégralement sur piste cyclable, ce qui est suffisamment rare pour être souligné ! Le fléchage est relativement correct, et à l’exception d’une ou deux hésitations, nous parvenons à bon port. Fondée par les Romains, la ville a connu son apogée au XVIIIe siècle et presque toute son architecture date de cette époque. Nous nous garons à quelques mètres de Market Cross, la Croix du Marché, édifiée entre 1477 et 1503.

Nous visitons ensuite la cathédrale, impressionnante tant par sa haute flèche que par le vieux campanile qui la jouxte. A l’intérieur, ce sont surtout la tapisserie moderne et colorée de l’autel et le superbe vitrail de Chagall qui retiennent notre attention…

Tout proches, les jardins du Bishops Palace offrent un point de vue idéal sur la cathédrale, dans un cadre bucolique à souhait !

Après un tour dans les quelques rues commerçantes de la petite ville, nous achetons deux pies et une quiche et décidons d’aller les déguster en bord de mer, à Pagham. Si la route n’est pas trop désagréable – il n’y a plus de piste cyclable, mais la circulation reste relativement faible – en revanche, nous ne sommes pas vraiment emballés par le site. Entre les galets peu confortables pour s’assoir, le vent qui souffle fort et le ciel qui noircit à vue d’œil, nous avalons notre repas, puis nous repartons sans tarder vers Bognor Regis. Bonne décision, car moins de dix minutes après avoir posé nos vélos, une forte pluie s’abat sur le camping…

Mercredi 25 & Jeudi 26 mai

Comme aucune amélioration météorologique n’est annoncée et que le vent souffle toujours très fort, nous décidons de zapper les visites prévues, à savoir le musée en plein air Weald & Downland Living Museum et la Villa romaine à Bignor. Pas grave, cela nous donnera une occasion de revenir dans la région ! Nous profitons de ces deux jours de repos pour sacrifier aux corvées hebdomadaires – lessive, ménage, courses… Jeudi matin, nous faisons tout de même un tour en bord de mer : putters en main, nous retournons au mini-golf de la plage car Gérard est bien décidé à laver l’affront de sa défaite de la semaine dernière. Malgré un matériel de qualité – nous avons pris nos propres clubs – il s’incline sur les 18 premiers trous, mais prend sa revanche sur les 18 suivants : ouf l’honneur est sauf ! Pour la belle, nous reprenons les vélos et pédalons jusqu’au Hotham Park. Là, second mini-golf, et autre défi ! Le terrain est tortueux, assez difficile à jouer mais Gérard s’en sort brillamment alors que de mon côté, après avoir complètement raté plusieurs trous, je rends une carte des scores lamentable…  Pas grave, je me rattraperai la prochaine fois !

Demain, nous quitterons Bognor Régis pour Bexill-on-Sea, une station balnéaire située à l’est de Brighton. Nous y resterons une dizaine de jours – ce sera la semaine du Jubilé et les campings affichent déjà tous complet – et notre programme s’annonce chargé avec les visites de Brighton, Hasting, Battle, Rye et Eastbourne, quelques balades à vélo – dont une jusqu’au Pevensey Castle, et peut-être une autre jusqu’au Bodiam Castle – et une randonnée à pied de 22km aux Seven Sisters ! Reste juste à espérer que la météo soit clémente…  


  • INFOS PRATIQUES
  • Accès en Angleterre par Eurotunnel Le Shuttle au départ de Calais, et arrivée à Folkestone. Traversée rapide de 35mn, se présenter au terminal une heure avant l’embarquement pour effectuer les formalités de douane. Tous nos documents ayant été enregistrés avant le départ, l’accès au terminal est rapide et se fait grâce à la lecture de la plaque d’immatriculation (il suffit juste de confirmer sur une borne les infos). De même, les contrôles de personnes et de véhicule sont vite accomplis. Temps de traversée : 35mn. Tarif : 360€ l’AR, avec date et horaire définis. Plus on réserve à l’avance, et meilleur est le tarif ! On recommande Eurotunnel car le service fonctionne même en cas de tempête, et les navettes ferroviaires sont plus écolos que les ferrys.
  • Rowan Park Club Campsite, situé à 3km du front de mer, dans une zone commerciale (mais néanmoins le site est bien arboré). Beaux emplacements stabilisés ou sur herbe (au choix), sanitaires impeccables et accueil sympa ! Wifi payant (très bien), 4G correcte. Laverie. 24.20£ la nuit, électricité comprise (en mai). Au préalable, il faut absolument prendre un abonnement au Caravan and Motorhome Club, 66£ par an, pour éviter une surcharge de 13£ par nuit, et également bénéficier de nombreux discounts (Eurotunnel, ferrys, visites).
  • A voir / à faire au départ Bognor Regis :
    • Balade en bord de mer, accès depuis le camping à vélo (3km par piste cyclable, deux passages de rond-points un peu délicats), bus possible
    • Minigolf (près de la plage et du pier), 5.50£
    • Minigolf (dans la parc Hotham), 7.50£
    • Portsmouth, balade vers le port, promenade du Millenium, Historic Dockyard (extérieurs en entrée libre). Accès depuis Bognor Regis en train (2 changements), 13.90£ AR (dimanche tarif off peak toute la journée, bien acheter l’AR ensemble sinon plus cher).
    • Chichester, balade ville, cathédrale (entrée libre mais donation 5£ conseillée), jardins du Bishop’s Palace, Market Cross. Accès à vélo depuis le camping, 30km AR inclus le crochet par Pagham, plat, pistes cyclables (sauf pour Pagham), accès possible en bus.
    • Ne pas oublier la très belle visite du Château d’Arundel (article précédent)

2 réflexions au sujet de « Un petit tour à Portsmouth et à Chichester… »

  1. Bonjour à tous les deux !
    C’est toujours avec un grand plaisir que nous découvrons vos photos bien dépaysantes. Vous avez un beau ciel bleu pour découvrir le sud de la Grande Bretagne et ça me donne de plus en plus envie d’aller y faire un tour… Mais on va se contenter de la Bretagne pour quelques semaines, départ programmé lundi ou mardi.
    Je ne suis pas sûre qu’on puisse se rencontrer à votre retour mais n’hésitez pas à nous contacter si vous avez une possibilité de nous croiser…
    Bonne route
    La Team Topette sur le départ

    Aimé par 1 personne

    1. Hello la Team !
      A force de passer nos journées sur les mini-golfs anglais, on en oublie de vous écrire !
      On est donc ravis que nos photos ensoleillées de la belle Angleterre vous donne envie de passer The Channel : franchement, c’est une super destination !
      Ce matin, on a pensé à vous car on s’est levés à 4h30 pour aller visiter Brighton (Gérard vous aurait bien vu avec nous, prêts à bondir sur les vélos !), la météo étant prévue excellente entre 6h et midi. Même pas endormis, on a fait une superbe visite sans trop de monde (ce qui, vu l’heure matinale, était assez logique ahah !).
      Super, pour votre voyage en Bretagne : vous commencez par le sud ou le nord ? Quel que soit le sens de départ, on vous souhaite un superbe périple !
      A bientôt virtuellement (car entre le Luxembourg prévu mi-juin pour nous et la Bretagne, on risque bien de ne pas frayer dans les mêmes coins !), et profitez un max des galettes, crêpes et cidre !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s