Une journée à Brighton, la plus célèbre des stations balnéaires anglaises !

Vendredi 27 mai

Vers 10h, nous quittons Bognor Regis et poursuivons notre route vers l’est. Après avoir dépassé Brighton et Eastbourne, nous bifurquons vers Bexhill-on-Sea où nous avons réservé pour dix nuits dans un camping à la ferme. En effet, la semaine à venir s’annonce chargée en terme de tourisme car les Anglais s’apprêtent à fêter le Jubilé de Platine de la Reine qui célèbre les 70 ans de son règne. Résultat, les campings affichent tous presque complet et surtout, les tarifs des emplacements s’envolent ! Nous nous installons rapidement, et après le déjeuner, nous pédalons jusqu’à la petite station balnéaire, distante d’environ quatre kilomètres. Nous parvenons assez facilement à éviter les grands axes – dans ce pays peu favorable aux cyclistes, c’est toujours une grande satisfaction ! – et après un tour sur le front de mer, nous passons à la gare acheter nos billets pour notre trajet à Brighton demain. Le vent s’intensifiant, nous ne trainons pas et remontons au camping assez rapidement…

Samedi 28 mai

Ce matin, le réveil sonne à… 4h30 ! Ça pique un peu, mais finalement, comme le soleil est déjà presque levé – en ce moment, il apparait vers 5h – ce n’est pas vraiment dérangeant. Sitôt le petit déjeuner avalé, nous sautons sur les vélos et arrivons à la gare vers 5h45. Évidemment, fidèles à nos habitudes, nous sommes un poil en avance, le train étant prévu à 6h11. Mais pourquoi, me direz-vous, partir si tôt ? Pour deux raisons ! D’abord, la météo étant annoncée belle jusqu’à midi, cette raison est déjà suffisante pour nous sortir du lit à l’aube. Ensuite, d’un point de vue pratique, en semaine, il n’est pas permis d’embarquer les vélos dans le train avant 10h : bien trop tard pour nous, d’autant qu’il y a une bonne heure de trajet pour parvenir à destination. Alors, comme le dimanche, le premier train ne part qu’à 8h46, il ne nous restait que le samedi pour découvrir Brighton au petit matin, avant que la foule n’envahisse les lieux !

Après un trajet sans histoire – nous sommes seuls avec nos vélos dans le wagon ! – nous débarquons dans la plus célèbre des stations balnéaires anglaises vers 7h15. Nous filons immédiatement vers le front de mer qui, pour l’heure, n’est fréquenté que par les joggeurs et promeneurs de chiens. Nous pédalons jusqu’à Hove sur une belle piste cyclable, la plus large que nous arpentons en trois mois de voyage ! C’est ici que sont installées les belles beach huts – autrement dit cabanes de plage – de la région qui, depuis presque 100 ans, font fureur auprès des amateurs. Mais attention, pour en posséder une, il faut débourser entre 25.000£ et 40.000£, somme rondelette à laquelle on doit ajouter un loyer de 416£ annuel ! Non loin, la sculpture Constellation créée par Jonathan Wright surprend, avec ses icones dorées représentant le passé et le futur de la ville…

On rebrousse chemin, mais cette fois on prend tout notre temps ! On fait un premier arrêt à Brunswick Square, un petit parc bordé de magnifiques immeubles très ouvragés, datant de 1825. Très chic !

En reprenant notre route le long de la plage, on ne peut s’empêcher de faire une pause devant le superbe Banstand qui domine la mer. Construit en 1884, c’est sûrement le plus beau kiosque à musique du pays ! Dommage qu’aucun concert n’y soit prévu aujourd’hui…

Juste à côté, notre regard est attiré par une drôle de maison qui repose sur le toit : il s’agit d’Upside Down House, une attraction où les pièces sont totalement inversées, le sol étant au plafond et vice-versa.

Un peu plus loin, autre symbole de la ville, le Brighton Palace Pier est encore bien calme à cette heure matinale… Édifiée en 1899, la jetée a d’abord abrité un théâtre où Stan Laurel et Charlie Chaplin ont débuté leur carrière, avant de connaitre le succès aux États-Unis. Depuis 1984, c’est désormais un casino et une petite fête foraine qui attirent chaque jour – et encore plus le week-end – des centaines de visiteurs…

Puisque l’on est dans la partie historique de la ville, nous enchainons avec la visite extérieure du magnifique – et ô combien surprenant – Royal Pavilion, une ancienne résidence royale construite au début du XIXe siècle pour le prince régent et futur roi George IV comme une résidence de bord de mer. Conçu dans un style architectural exotique, l’allure générale du pavillon est de style anglo-indien, un style en vogue à l’époque en Inde, mais bien sûr peu répandu en Angleterre ! Le bâtiment étant particulièrement photogénique le matin de bonne heure – sa façade principale est exposée à l’est – on passe un long moment à en observer les mille et un détails !

En ressortant du parc – on a d’ailleurs été surpris par le libre accès aux lieux – nous nous baladons dans les Lanes, un labyrinthe de ruelles bordées de restaurants, boutiques vintages, bijouteries et magasins d’antiquités. Ici, on est au cœur du vieux Brighton, un quartier qui s’anime particulièrement dès la mi-journée et le soir…

Il est presque 10h quand nous retrouvons le bord de mer. Toujours à vélo, nous partons vers la Marina, l’une des plus vastes d’Europe.

Puis nous poursuivons notre balade en longeant les falaises de craie : le cheminement ouvert uniquement aux piétons et aux cyclistes est superbe ! Nous pédalons jusqu’à Saltdean, et après une petite pause face à la grande bleue, nous retournons à Brighton par le même chemin. Une jolie promenade de 16km aller-retour ! Seul bémol : nous avons complètement oublié de faire un stop à Rottingdean, conseillé pour son église et ses jardins botaniques…

Il est maintenant temps pour nous de déjeuner ! Nous optons pour une dégustation de différents produits de la mer – anchois, crevettes, cocktail de fruits de mer, bulots – proposés par la poissonnerie Sea Haze, installée juste en bord de plage. Le cadre est splendide, et le repas excellent !

Alors que nous étions seuls ou presque en début de matinée, on avance maintenant au touche-touche sur la promenade qui longe la plage. Du coup, on se contente de jeter un œil rapide à la British Airways i360, la plus haute tour ascensionnelle du monde. Pour être honnête, on trouve que ce mât de 162m dénature un peu le paysage ! Mais il est sûr que ceux qui prennent place à bord de la plateforme d’observation circulaire doivent profiter d’un panorama exceptionnel sur les environs.

On digère en effectuant un tour sur la plage, face à l’ancien West Pier désormais en ruine, après avoir tour à tour subi tempêtes et incendies.

Notre escapade à Brighton s’achève par une expo photo installée sur les galets : on y découvre des clichés mettant particulièrement bien en valeur la région.

En quelques coups de pédale, nous remontons à la gare. Là, une foule bien compacte s’échappe en grappe des quais : le train de Londres vient d’arriver ! Heureusement, on est à contre-courant, et notre train pour Bexhill n’est pas trop chargé. Il ne reste qu’à rentrer au camping : c’est chose faite après un trajet d’une vingtaine de minutes, en montée toujours !

Dimanche 29 mai

Journée de repos bien mérité sur fond de ciel gris… On se console en sortant de nos réserves une bonne bouteille et un confit de canard acheté en janvier dernier sur la côte basque ! A partir de demain, et si la météo est clémente, nous reprendrons notre exploration de la région…


  • INFOS PRATIQUES
  • Accès en Angleterre par Eurotunnel Le Shuttle au départ de Calais, et arrivée à Folkestone. Traversée rapide de 35mn, se présenter au terminal une heure avant l’embarquement pour effectuer les formalités de douane. Tous nos documents ayant été enregistrés avant le départ, l’accès au terminal est rapide et se fait grâce à la lecture de la plaque d’immatriculation (il suffit juste de confirmer sur une borne les infos). De même, les contrôles de personnes et de véhicule sont vite accomplis. Temps de traversée : 35mn. Tarif : 360€ l’AR, avec date et horaire définis. Plus on réserve à l’avance, et meilleur est le tarif ! On recommande Eurotunnel car le service fonctionne même en cas de tempête, et les navettes ferroviaires sont plus écolos que les ferrys.
  • Cobbs Hill Farm, comme son nom l’indique, un camping à la ferme agréable, situé à 4km du front de mer (accès à vélo possible par la route qui se trouve de l’autre côté du rond-point ; Google map ne la repère pas car les premiers mètres sont en terre). Emplacements stabilisés ou sur herbe (au choix), sanitaires corrects et accueil sympa ! Pas de wifi, 4G correcte. Laverie. 23£ la nuit, électricité comprise (tarifs juillet-août et périodes fériées).
  • A voir / à faire au départ Bexhill-on-Sea :
    • Escapade à Brighton en train (15.60£ AR le week-end, un peu plus cher la semaine en partant avant 10h, vélos transportés gratuitement mais attention, en semaine pas avant 10h ni après 17h, le week-end pas de restrictions horaires).
    • Balade à Brighton : avec un vélo, il est pratique et rapide d’aller jusqu’à Hove (Beach Huts) puis de revenir sur ses pas en longeant la plage par la piste cyclable.
    • Ne pas rater Brunswick Square, Kiosque à musique, Palace Pier. En ville, voir absolument le Royal Pavilion (accès libre aux jardins, visite possible de l’intérieur) et se balader dans les Lanes.
    • Belle balade à vélo de Brighton à Saltdean, via la Marina, par la piste cyclable qui passe au pied des falaises de craie, 16km AR, plat et facile !
    • Restaurants & pubs (adresses testées et données par un ami de ma fille qui a habité la ville) :
      • Fruits de mer, huitres, etc : Sea Haze, une poissonnerie avec quelques tables sur les galets. Très frais et excellent, dans un cadre agréable. Bon marché.
      • Fish & Chips : Bankers, qui est ouvert depuis 100 ans, les fried scampi sont à tester !
      • Poissons : Riddle and Fin (dans le Lanes, pas de réservation) est le meilleur (fruits de mer et homard thermidor), English’s. Andrew’s fish shop, un poissonnier exceptionnel et pas cher, très conseillé pour avoir des excellents fruits de mer à bon prix.
      • Autres cuisines : Semolina (British), Manju’s (Indian modern), Red Snapper (Thai), O’shio ou Murasaki (Japanese), Baobab (Senegal)
      • Cuisine végétarienne : Terre à Terre, un des restaurant plus connu d’Angleterre, plats originaux créés par un vrai chef.
      • Pubs pour Sunday roast (mais pas que !) : Yeoman, Walrus, Lion and Lobster.
      • Pubs pour boire un verre ou écouter de la musique : Duke of wellington, Prince Albert (best for music)
    • Pour ceux qui résideraient à proximité de Brighton, on nous a également conseillé les balades suivantes (malheureusement trop loin à faire depuis Bexhill) :
      • Balade à pied Stanmer park / South downs (accès via la station de train Falmer)
      • Balade vers le temple hindou de Chatri, en dehors de la ville, construit en mémoire des soldats indiens tués pendant la première guerre mondiale (pour une raison obscure, l’hôpital pour eux était à Brighton). Belle vue sur la ville.
      • A voir : belles maisons bourgeoise historiques vers Clifton Terrace, Powis villas etc.
      • Pour les cyclistes, une boucle en vélo qui semble bien sympa : Brighton – Devil’s Dyke (south downs) – Poynings – Bramber Castle. Prendre le bike path qui passe à côté du fleuve Adur jusqu’à Shoreham et revenir vers Brighton le long de la côte. Bramber castle, ce sont des ruines mais c’est un des châteaux lex plus anciens d’angleterre. (un peu dur pour monter a Devil’s Dyke mais le sens inverse est beaucoup plus dur, vue sympa sur la campagne anglaise)

3 réflexions au sujet de « Une journée à Brighton, la plus célèbre des stations balnéaires anglaises ! »

      1. Juste un mot pour vous dire qu’on attend avec impatience un selfie de Gérard avec la reine ! Bon c’est plutôt Georges qui demande cette photo… Moi j’espère juste que vous allez avoir un beau ciel bleu pour profiter des festivités du jubilé !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s