A Londres, une balade originale le long du Regent’s canal…

Samedi 5 mars

Un peu moins matinaux que d’habitude, nous quittons le camping à 9h, et après un enchainement de deux bus, nous arrivons une heure plus tard à Islington, un quartier situé au nord de la ville. Là, nous retrouvons Ilsa, la fille de Gérard, qui habite Londres depuis plusieurs années avec son copain. Après un copieux petit déjeuner, nous partons tous les quatre à la découverte des environs. Nous sommes immédiatement conquis par les petites rues aux boutiques colorées et la bonne ambiance qui y règne.  



Rapidement, on bifurque vers Angel où on rejoint le Regent’s canal. Comme la veille, le ciel est gris et la pluie menace, mais cela ne nous décourage pas et nous partons en direction de l’est. Le quai est étroit – pour une fois, on est contents d’être à pied et non à vélo ! – et nombreux sont les promeneurs et joggeurs. Ce qui nous étonne le plus, c’est le nombre de péniches d’habitation amarrées à la rive, le plus souvent en double file.




Ces narrowboats – littéralement « bateaux étroits » – possèdent un gabarit très particulier, adapté à la navigation sur les canaux du Royaume-Uni. En effet, ces péniches, principalement utilisées du XVIIIe au XXe siècle pour le transport de marchandises, doivent pouvoir franchir sans encombre les écluses manuelles des canaux, larges de sept pieds, soit 2.13m.



La balade est très agréable et traverse des zones résidentielles à l’architecture parfois originale.



Vers Haggerston, nous quittons le canal et nous marchons jusqu’au marché de Brick Lane. La quartier a longtemps souffert d’une mauvaise réputation, en partie à cause de Jack l’Eventreur qui, en 1888, terrorisa la population par des assassinats particulièrement sordides. Aujourd’hui, les choses ont bien changé, et l’ambiance y est incroyable. C’est aussi ici que les mordus de vintage se retrouvent pour dénicher la pièce rare et unique qui leur manque ! Personnellement, nous préférons nous attarder sur les nombreux stands de cuisine du monde entier… Très appétissant !






Après un très bon déjeuner dans un resto indien, nous poursuivons notre chemin jusqu’à Finsbury, un quartier d’affaire qui jouxte la City, où l’architecture ultra-moderne côtoie sans faute de gout la brique des anciens bâtiments.




Avec presque 10km dans les pieds, nous rentrons à Islington en bus, et après un moment de détente chez Ilsa et Pepe, nous repartons diner dans un très bon resto géorgien. Une fois n’est pas coutume, cette nuit, nous délaissons notre cher camping-car pour le confort moelleux d’un lit king size !

Dimanche 6 mars

Sitôt le petit déjeuner avalé, nous partons tous les quatre vers le Regent’s Canal. Aujourd’hui, nous le suivons dans sa partie ouest, et de nouveau, nous sommes impressionnés par l’architecture originale des bâtiments qui le bordent.  






Après une petite heure de marche, nous parvenons à Camden Lock où se tient un marché réputé pour son aspect un peu déjanté et underground. Le week-end, jusqu’à 100.000 personnes se pressent dans les allées ou sur la rue principale : bain de foule garanti, dans une ambiance survoltée et colorée !











Après une petite pause-café, on reprend le fil de l’eau, en direction de Regent’s Park. De nouveau les péniches se succèdent : ici, elles ne peuvent s’amarrer gratuitement que pour une période de 7 jours maximum. Ensuite, une redevance est exigée, un peu comme au camping mais sans aucun service proposé !



En chemin, on croise de nombreuses poules d’eau, foulques et canards, mais c’est surtout l’ouette d’Egypte, un oiseau sacré durant l’Antiquité, qui nous surprend par sa taille et son aspect !


On termine cette balade d’une dizaine de kilomètres à Primrose Hill, un quartier très mignon et plutôt chic, surmonté d’une colline en haut de laquelle on a une vue absolument saisissante sur la skyline de Londres : magnifique !






Après avoir déjeuné dans une pizzeria, nous reprenons notre bus pour le camping. Comme vendredi, il y a un petit couac avec le bus 3 qui ne passe pas à l’arrêt prévu et nous oblige à marcher jusqu’à Lambeth Palace… Malgré ce contretemps de dernière minute, nous sommes absolument enchantés de ce week-end qui nous a permis de découvrir Londres sous un angle différent : un grand merci à Ilsa et Pepe pour cette parfaite organisation !   

Mais que ces belles journées ne nous fassent pas oublier l’Ukraine…


  • INFOS PRATIQUES
  • Accès en Angleterre par Eurotunnel Le Shuttle au départ de Calais, et arrivée à Folkestone. Traversée rapide de 35mn, se présenter au terminal une heure avant l’embarquement pour effectuer les formalités de douane. Tous nos documents ayant été enregistrés avant le départ, l’accès au terminal est rapide et se fait grâce à la lecture de la plaque d’immatriculation (il suffit juste de confirmer sur une borne les infos). De même, les contrôles de personnes et de véhicule sont vite accomplis. Temps de traversée : 35mn. Tarif : 360€ l’AR, avec date et horaire définis. Plus on réserve à l’avance, et meilleur est le tarif ! On recommande Eurotunnel car le service fonctionne même en cas de tempête, et les navettes ferroviaires sont plus écolos que les ferrys.
  • Important : pour rouler dans la zone entourant Londres (la LEZ), et donc se rendre au camping, il faut ABSOLUMENT faire enregistrer son véhicule pour éviter une amende de 300£ par jour de circulation (il y a des caméras qui lisent les plaques d’immatriculation dès que l’on pénètre dans ladite zone). Enregistrement gratuit, à faire 2 semaine au moins avant le départ.
  • Crystal Palace Caravan Club Site, certainement le camping le plus proche de Londres, très bien situé à proximité de stations de bus ralliant en 45m le quartier de Westminster ! Accueil très sympa, larges emplacements stabilisés avec électricité. Sanitaires de grande qualité, bien chauffés. Wifi possible (payant). Laverie. Les tarifs changent en fonction des jours et de la saison, compter à cette période entre 26.50£ et 28.40£ la nuit pour 2 personnes, un cc et l’électricité. Au préalable, il faut absolument prendre un abonnement au Caravan and Motorhome Club, 66£ par an, pour éviter une surcharge de 13£ par nuit, et également bénéficier de nombreux discounts (Eurotunnel, ferrys, visites).
  • Transports à Londres : nous conseillons d’acheter une Oyster Card, , dans certaines échoppes (Post Office ou magasin non loin du camping, demander à la réception) et de la recharger selon ses besoins. Pour info, un ticket de bus coûte 1.55£ (changement de bus autorisé dans l’heure qui suit le départ), métro plus cher. Réseau de transports très dense, pour s’y retrouver regarder Google Map ou Citymapper (horaires en direct).
  • A voir / à faire à Londres (jour 2 & 3) :
    • Balade à pied le long du Regent’s Canal, coté est, marché de Brick Lane et quartier Finsbury, 10km
    • Balade à pied le long du Regent’s Canal, coté ouest, marché de Camden Lock, Primrose Hill, 10km

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s