Dans les pas de la famille royale, de Buckingham à Westminster…

Lundi 7 mars

Après un désormais habituel trajet avec le bus 3 – qui, comme vendredi, nous abandonne lâchement à Lambeth Palace et non à Westminster comme prévu – nous arrivons au centre de Londres vers 9h, sous un ciel très gris. Nous nous dirigeons immédiatement vers la cathédrale de Westminster, à ne pas confondre avec l’abbaye du même nom ! Édifiée en 1895, elle est inaugurée en 1903, elle accueille le siège de l’Église catholique romaine d’Angleterre et du Pays de Galles. D’extérieur, le bâtiment est assez surprenant, avec sa haute tour de 82m réalisée dans un style lombardo-byzantin qui tranche nettement avec les constructions à la fois anciennes ou ultra-modernes qui l’entourent. Quant à l’intérieur, l’ambiance est clairement byzantine avec ses multiples fresques en mosaïque






De la cathédrale, on rejoint Buckingham Palace en quelques minutes, après un détour par le Buckingham Palace Shop où le Jubilé de Platine de la Reine est à l’honneur !


Devant le Victoria Memorial qui fait face au Palais, il n’y a que très peu de monde : c’est surprenant car la relève de la garde, qui doit se dérouler quelques minutes plus tard, attire d’ordinaire – et en toutes saisons – une foule bien compacte. On ne va pas se plaindre ! On prend donc le temps de faire le tour de l’immense statue – 25m de haut pour 2300 tonnes de marbre blanc – et de l’admirer sous toutes ses coutures. Dans la partie inférieure, la reine Victoria trône, entourée par l’Ange de la Justice, l’Ange de la Vérité et la Charité, tandis qu’au sommet du monument, se trouve une effigie de la Victoire ailée avec deux statues assises, représentant le Courage et la Constance, le tout en bronze doré.




A 10h45, la cérémonie de la relève de la garde commence : le régiment qui va remplacer celui en poste arrive au Palais de Buckingham à grand renfort de musique – en l’occurrence, ce lundi, il s’agit des Scots Guards. Là, la Old Guard remet les clés du Palais à la New Guard qui sera désormais chargée de veiller à la sécurité et à la protection de la Reine jusqu’à la nouvelle relève. En été, la cérémonie se déroule tous les jours, mais en hiver, elle n’a lieu qu’un jour sur deux quand il ne pleut pas !





L’intégralité du cérémonial étant un peu longuet –surtout que, par le passé, nous l’avons observé à plusieurs reprises – nous abrégeons les festivités et, nous nous dirigeons vers Saint James Palace. Ce vieux palais – il fut édifié entre 1531 et 1536 – reste la résidence administrative officielle de la Couronne, bien que les souverains britanniques n’y résident plus depuis 1837, date de l’accession au trône de la reine Victoria. C’est d’ailleurs ici qu’habite la Princesse Anne quand elle est à Londres, tandis que son frère, le Prince Charles vit à deux pas de là, à Clarence House.


Comme aucun de ces royals ne nous a invités à prendre le thé, nous poursuivons notre balade, et arrivés à Piccadilly Street, nous nous consolons en arpentant longuement les rayons de Fortnum & Mason. Fondé en 1707, ce superbe magasin de produits de luxe est d’ailleurs le fournisseur officiel de Sa Majesté Elisabeth II pour les produits d’épicerie – entre autres les confiseries – et celui du Prince de Galles pour le thé.












Notre appétit ayant été aiguisé par tous ces bons produits, nous remontons rapidement jusqu’à Piccadilly Circus – assez décevant car il y a beaucoup de travaux un peu partout ! – et prenons le chemin de Chinatown où nous déjeunons dans un bon buffet asiatique.



Rassasiés, nous prenons la direction de Trafalgar Square où nous commençons par visiter la National Gallery. Le musée – ouvert en 1824 – étant assez vaste, nous nous concentrons surtout sur les œuvres des peintres impressionnistes, puis celles des flamands.


Ci-dessous, et par ordre d’apparition de gauche à droite, toiles de Berthe Morisot, Claude Monet, Vincent van Gogh, John Russel, Edgar Degas, Henri Rousseau dit le Douanier Rousseau, Théo van Rysselberghe, Pierre-Auguste Renoir (x3), Paul Cézanne, Pieter Bruegel l’Ancien, Marinus van Reymerswale, Lucas Cranach l’Ancien, Giovanni Battista Moroni, Heindrick Avercamp, Jan Brueghel l’Ancien.













Nous sommes assez interloqués par une huile sur bois de Hans Holbein le Jeune, réalisée en 1533 et intitulée Les Ambassadeurs. En effet, au premier plan, on y voit une des plus spectaculaires anamorphoses de l’histoire de la peinture : une forme évoquant un os de seiche qui, en réalité, se révèle, depuis un point de vue oblique, être un crâne humain, caractéristique des vanités de la Renaissance. (merci à Wikipédia pour ses explications, car on ne comprenait pas du tout à quoi correspondait cette « tache » en bas du tableau !)


Nous terminons cet intermède artistique par la petite expo temporaire consacrée à Kehinde Wiley, un artiste américain dont nous avions déjà apprécié les œuvres au Museum of Fine Arts, à Boston.


Dehors, pour notre plus grand plaisir, le ciel a viré au bleu… On traine donc un moment sur Trafalgar Square, bien animée, et surtout célèbre pour sa haute colonne rendant hommage à l’amiral Nelson – mort en 1804, pendant la bataille de Trafalgar qui opposa la marine britannique à la franco-espagnole.




On poursuit ensuite jusqu’à Horse Guards Parade, une grande place où se déroulent défilés militaires et cérémonies, comme le traditionnel Trooping the Colour qui, chaque deuxième samedi de juin célèbre l’anniversaire de la Reine. Eh oui, Elisabeth II a beau avoir vu le jour un 21 avril, on préfère fêter l’évènement en juin afin de minimiser tout caprice de météo !




A quelques pas de là, on continue la balade dans Saint James Park, le plus ancien des neuf parcs royaux de Londres, mais à nos yeux le plus agréable. Doté d’un petit lac, le parc accueille également de nombreux canards, des oies, des hérons, des écureuils, et même ces curieuses ouettes d’Egypte déjà croisées le long de Regent’s Canal. Un bain de verdure tout à fait bienvenu après l’agitation de la ville !





A regret, on quitte le parc pour la dernière étape de la journée : l’abbaye de Westminster sous le soleil ! Une sorte de bis repetita de vendredi, mais avec une meilleure lumière pour les photos… (les deux dernières photos de ce paragraphe ont été prises dimanche après-midi, quand nous attendions le bus 3 qui n’est jamais venu !)







Avec plus de dix kilomètres dans les baskets, nous espérions éviter quelques pas et attraper le bus 3 à Westminster… Peine perdue, aucun ne se profile à l’horizon, et du coup nous filons à Lambeth Palace, ajoutant ainsi quelques centaines de mètres à notre compteur. Ainsi s’achève notre quatrième journée londonienne et nous sommes toujours aussi enchantés !


  • INFOS PRATIQUES
  • Accès en Angleterre par Eurotunnel Le Shuttle au départ de Calais, et arrivée à Folkestone. Traversée rapide de 35mn, se présenter au terminal une heure avant l’embarquement pour effectuer les formalités de douane. Tous nos documents ayant été enregistrés avant le départ, l’accès au terminal est rapide et se fait grâce à la lecture de la plaque d’immatriculation (il suffit juste de confirmer sur une borne les infos). De même, les contrôles de personnes et de véhicule sont vite accomplis. Temps de traversée : 35mn. Tarif : 360€ l’AR, avec date et horaire définis. Plus on réserve à l’avance, et meilleur est le tarif ! On recommande Eurotunnel car le service fonctionne même en cas de tempête, et les navettes ferroviaires sont plus écolos que les ferrys.
  • Important : pour rouler dans la zone entourant Londres (la LEZ), et donc se rendre au camping, il faut ABSOLUMENT faire enregistrer son véhicule pour éviter une amende de 300£ par jour de circulation (il y a des caméras qui lisent les plaques d’immatriculation dès que l’on pénètre dans ladite zone). Enregistrement gratuit, à faire 2 semaine au moins avant le départ.
  • Crystal Palace Caravan Club Site, certainement le camping le plus proche de Londres, très bien situé à proximité de stations de bus ralliant en 45m le quartier de Westminster ! Accueil très sympa, larges emplacements stabilisés avec électricité. Sanitaires de grande qualité, bien chauffés. Wifi possible (payant). Laverie. Les tarifs changent en fonction des jours et de la saison, compter à cette période entre 26.50£ et 28.40£ la nuit pour 2 personnes, un cc et l’électricité. Au préalable, il faut absolument prendre un abonnement au Caravan and Motorhome Club, 66£ par an, pour éviter une surcharge de 13£ par nuit, et également bénéficier de nombreux discounts (Eurotunnel, ferrys, visites).
  • Transports à Londres : nous conseillons d’acheter une Oyster Card, , dans certaines échoppes (Post Office ou magasin non loin du camping, demander à la réception) et de la recharger selon ses besoins. Pour info, un ticket de bus coûte 1.55£ (changement de bus autorisé dans l’heure qui suit le départ), métro plus cher. Réseau de transports très dense, pour s’y retrouver regarder Google Map ou Citymapper (horaires en direct).
  • A voir / à faire à Londres (jour 4) :
    • Cathédrale de Westminter, entrée libre
    • Relève de la Garde, devant le Palais de Westminster, en hiver un jour sur deux à partir de 10h30/10h45. En été, la relève a lieu tous les jours (se renseigner pour les horaires). Annulation en cas d’intempéries. En saison, arriver tôt pour obtenir une bonne place près de la grille du Palais (ne pas hésiter à interroger les policiers qui sécurisent le périmètre pour connaitre l’endroit exact où se tenir).
    • National Gallery, 10h-18h, entrée libre mais mieux vaut réserver son billet gratuit en ligne pour être assuré de pouvoir visiter. Prévoir au moins 2h de visite.
    • Balade à pied Lambeth Palace / Cathédrale de Westminster / Buckingham Palace / Piccadilly Street / Fortnum & Mason, Piccadilly Circus / Chinatown / Trafalgar Square / Saint James Park / Westminster Abbey/ Lambeth Palace, 11km

4 réflexions au sujet de « Dans les pas de la famille royale, de Buckingham à Westminster… »

  1. Bonjour les english,
    Nous voyons que le Royaume Uni vous plait bien. Les fastes de la royauté sans doute ?
    Nous constatons aussi que pour les courses, on n’est pas chez Lidl…
    Vous avez bien raison profitez ! et en plus visiblement il fait soleil.
    A bientôt
    La team Topette !

    Aimé par 1 personne

    1. Hello la team Topette ! Et oui, en ce moment, pour nous, c’est ambiance royale ! D’ailleurs, aujourd’hui, nous étions à Windsor pour un tea time avec la Queen… Bon, finalement celle-ci nous a un peu boudé, et nous avons fini par nous rassasier dans un buffet chinois. Pas mauvais, mais moins chic ! A bientôt pour de nouvelles royales news !

      J’aime

    1. Merci ! Nous, cela faisait très longtemps que nous n’étions pas venus et franchement, on apprécie beaucoup cette visite actuelle qui nous fait redécouvrir certains coins oubliés de notre mémoire… Londres est vraiment une ville agréable à vivre !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s