A la recherche du fantôme de Sherlock Holmes, du côté de Meiringen…

Jeudi 1er octobre

Lever plus tardif, ce matin, à seulement 6h30… On constate quelques courbatures conséquentes à la rando d’hier, mais pas de quoi nous faire renoncer au programme prévu pour aujourd’hui ! On attaque donc avec la belle grimpette à vélo jusqu’à la gare, puis à 7h51 on monte dans le train qui nous mène à Meiringen en 25mn. Retour dans l’Oberland bernois, donc… Deux minutes plus tard – oui, on se croirait au Japon tant les connexions s’enchainent presque à la seconde ! –un second train nous conduit jusqu’à Aareschlucht Ost, autrement dit la porte d’entrée Est des Gorges de l’Aar située une cinquantaine de mètres en amont de la gare. On attaque immédiatement la visite – le site vient juste d’ouvrir – et comme souvent, on a la chance d’être seuls !

Gorges de l’Aar
Gorges de l’Aar

Découpées à travers un imposant massif rocheux calcaire situé la vallée du Hasli – qui s’étend du col du Grimsel au lac de Brienz – ces gorges ont été formées à la fin de la dernière ère glaciaire, lorsque les eaux torrentielles provenant de la fonte des glaciers ont érodé un profond et étroit gouffre à travers la montagne, formant une sorte de verrou nommé Kirchet.

Gorges de l’Aar

Long de 1.400m, mais large de quelques mètres seulement à sa base, ce défilé rocheux s’élève au point le plus haut à près de 180m du sol. Assez impressionnant !

Gorges de l’Aar

Le cheminement qui permet la balade est ouvert au public depuis 1888, et dès lors, les nombreux visiteurs – 12.000 la première année ! – se pressent pour visiter ce magnifique site naturel. En 1912, un tramway venant de Meiringen est inauguré ce qui accroit encore plus le nombre de curieux. Plus étonnant encore, un éclairage de nuit est aménagé…

Gorges de l’Aar

De nos jours, on évolue toujours sur de belles passerelles métalliques installées à flanc de falaise, offrant au visiteur une vue plongeante sur les eaux bouillonnantes de l’Aar.

Gorges de l’Aar
Gorges de l’Aar
Gorges de l’Aar

Plus on se rapproche de l’entrée ouest, plus la gorge se rétrécit, ne laissant parfois qu’un mètre entre les deux parois rocheuses. A cet endroit, des tunnels ont été creusés dans la roche – en 1889 – pour faciliter le passage et là, le spectacle de la nature est carrément photogénique !

Gorges de l’Aar
Gorges de l’Aar
Gorges de l’Aar
Gorges de l’Aar

Après une bonne heure passée à déambuler dans ce cadre grandiose, on se résout à quitter les lieux.

Gorges de l’Aar – Entrée Ouest, par laquelle nous sommes sortis

On marche alors jusqu’au pied des Chutes du Reichenbach, un lieu mythique pour tous les lecteurs de Sherlock Holmes. La principale cascade se rejoint à bord d’un vieux funiculaire rouge de 24 places, inauguré en 1899, déjà électrifié lors de sa création.

Funiculaire permettant d’accéder en quelques minutes aux Chutes du Reichenbach

Au sommet, la chute dévale la falaise sur plus de 250m, une hauteur assez fréquente finalement pour la région qui en recense des dizaines de la sorte.

Chutes du Reichenbach
Chutes du Reichenbach

Mais si le site est mondialement connu, c’est parce qu’un drame – fictif ! – s’y est déroulé ! C’est en effet sur le sentier qui longe les Chutes du Reichenbach qu’en 1891, Sherlock Holmes, le célèbre limier imaginé par Conan Doyle, affronte dans un dernier combat son ennemi juré, le professeur Moriarty. Tous deux chutent dans les eaux glacées de la cascade, laissant ainsi, à l’issue de la nouvelle Le dernier problème, les lecteurs orphelins de leur détective favori. Heureusement, trois ans plus tard, d’une pirouette littéraire, l’écrivain ressuscite son héros. Mais ceci est une autre histoire…  

Chutes du Reichenbach – Sherlock Holmes en mauvaise posture…

Pour bénéficier d’une meilleure vue, on grimpe jusqu’au pont qui enjambe les chutes. Le chemin, fait de multiples marches – encore ! – ravive les douleurs de la veille…

Chutes du Reichenbach – Balade jusqu’au point de vue : encore des marches !
Vue sur Meiringen depuis les Chutes du Reichenbach

Du coup, on abandonne la rando censée nous ramener à pied vers Meiringen, et c’est en funiculaire que l’on rejoint le bas de la vallée. Ouf, 400m de dénivelé négatif évité en quelques minutes !

Un dernier coup d’œil aux Chutes du Reichenbach…
Funiculaire pour les Chutes du Reichenbach – C’est moins casse-pattes que de descendre à pied !
Chutes du Reichenbach – Quand une vache regarde passer le funiculaire…

On fait ensuite un tour dans Meiringen qui, outre le célèbre détective, doit aussi sa renommée aux… meringues, une création que l’on doit à un confiseur italien du XVIIe siècle !

Meiringen, capitale mondiale de la meringue !
Meiringen – Sherlock Holmes est à l’honneur…

A 13h15, le musée Sherlock Holmes ouvre ses portes – avec quinze minutes d’avance, ce qui est souvent le cas en Suisse ! La visite est très rapide – 10mn à peine ! – et je suis un déçue, ayant bien apprécié celui installé au 221B Baker Street, à Londres.

Meiringen – Musée Sherlock Holmes
Meiringen – Musée Sherlock Holmes
Meiringen – Musée Sherlock Holmes – Le célèbre couvre-chef du détective…

On reprend donc le train pour Lungern en début d’après-midi, où un petit rayon de soleil nous permet de faire quelques vues des environs. Mais de nouveau, de gros nuages s’accumulent, et on préfère rentrer au camping avant la pluie…

Lungern
Lungern

Un grand merci à Melina, Letitzia et Luc, ainsi qu’à My Switzerland / Suisse Tourisme et Swiss Travel Pass pour l’aide apportée dans l’organisation de nos transports et les différents accès aux musées !

  • INFOS PRATIQUES
  • Camping Obsee, à Lungern, un petit village situé entre Brienz et Sarnen. Agréablement posé au bord d’un joli lac, le camping est toutefois un peu excentré de la ville (10mn de marche) et surtout de la gare (25mn à pied, 10mn à vélo, belle grimpette !). Accueil un peu frais. Emplacements non délimités, mais certains possèdent des rails de stabilisation pour les cc (important en cas de pluie pour ne pas s’embourber). Sanitaires très agréables et bien chauffés. Restaurant, machine à laver, sécheuse. Wifi (mais pas sur toutes les places, réseau 3G / 4G ok). Nombreuses randos dans les environs proches. CHF 24-. la nuit pour deux adultes, l’électricité et les taxes (avec la carte ACSI).
  • Swiss Travel Pass,la carte idéale pour des voyages illimités dans les trains, bus et bateaux et transports publics urbains. De plus, ce pass permet l’entrée libre dans plus de 500 musées et offre des réductions sur de nombreuses remontées mécaniques. Bonus : Trains de montagne Rigi, Stanserhorn et Stoos inclus ! Voir la carte du rayon de validité. Le Swiss Travel Pass s’adresse aux touristes étrangers. Seules les personnes domiciliées en dehors de la Suisse et de la Principauté de Liechtenstein peuvent se le procurer. Au choix, plusieurs durées de validité :
    • 3 jours consécutifs 228€ en 2nde classe ou 362€ en 1ère classe,
    • 4 jours consécutifs 276€ en 2nde classe ou 439€ en 1ère classe,
    • 8 jours consécutifs 410€ en 2nde classe ou 651€ en 1ère classe,
    • 15 jours consécutifs 503€ en 2nde classe ou 795€ en 1ère classe
  • Gorges de l’Aar (Aareschlucht), 8h30-17h30, plus tard en juillet / août avec même des illuminations nocturnes, site fermé en hiver, CHF 9-., pas de gratuité ni de réduction avec le Swiss Travel Pass. Billet combiné possible avec le funiculaire des Chutes. Deux entrées possibles, à l’Est et à l’Ouest (toutes deux accessibles par petit train au départ de Meiringen, inclus dans le Swiss Travel Pass, a priori également inclus dans le ticket d’entrée des gorges, se renseigner à la gare). Pour les personnes ayant des difficultés motrices, on conseille l’entrée Ouest, plus facile d’accès depuis la gare Ouest, 10mn à pied, plat). Possibilité également d’entrer par une entrée et à l’issue de la visite, d’effectuer une balade de 45mn pour revenir à son point de départ. Pas de sens de circulation imposé, on peut aussi parcourir la gorge en aller-retour. Prévoir 1h / 1h30 de visite.
  • Chutes du Reichenbach, accessibles en vieux funiculaire, CH 8-. AS / CHF 12-. AR, pas de gratuité ni de réduction avec le Swiss Travel Pass, fonctionne de juin à fin septembre. A l’arrivée, plusieurs possibilités de balades (1h30 pour rejoindre le bas du funiculaire, idem pour Meiringen, 45mn AR pour parvenir à point de vue). Le site est à un petit quart d’heure à pied du centre-ville, et à même distance de l’entrée ouest des gorges.
  • Musée Sherlock Holmes, 13h30-18h, 21h en juillet / août, CHF 5-., inclus Swiss Travel Pass.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s