Découverte de la superbe côte Pacifique, dans les environs de Monterey et de Carmel

Lundi 22 avril

Vers 9h30, on quitte Hercules ; on ne s’est pas pressé pour éviter les embouteillages matinaux, fréquents aux abords de San Francisco, et on a bien fait car on parvient en moins d’une heure au pont San Mateo. C’est le seul pont qui soit accessible avec un péage « normal », c’est-à-dire sans enregistrer sa carte de crédit et la plaque d’immatriculation de la voiture au préalable. La traversée est rapide, et on est peu déçu par l’ouvrage, pourtant un des plus longs au monde. Heureusement, quelques kilomètres, l’arrivée sur le Pacifique, à hauteur de Half Moon Bay, nous enchante !

USA Ouest - 1278.JPG
Entre Half Moon Bay et Monterey
USA Ouest - 1279
Entre Half Moon Bay et Monterey

On multiplie les arrêts pour observer la côte rocheuse. On a même la chance de voir un phoque gris !

USA Ouest - 1280
Entre Half Moon Bay et Monterey
USA Ouest - 1283
Entre Half Moon Bay et Monterey

Avant de déjeuner à Devanport, un mini-village en bord de falaise, on visite le Pigeon Point Light dont la lanterne du phare est visible à plus de 24 miles nautiques, soit environ 44km ! Vu les nombreux navires qui, par le passé, se sont échoués sur les récifs de cette côte très découpée, l’installation s’avérait indispensable et le phare, équipé alors d’une lentille de Fresnel, fut inauguré en 1872. 100 ans plus tard, un ensemble lumineux plus moderne a été posé en même temps que le bâtiment était automatisé. Et aujourd’hui, le phare assure toujours sa fonction protectrice en émettant toutes les 10 secondes un éclat blanc, accompagné d’un signal de la corne de brume toutes les 30 secondes.

USA Ouest - 1291
Entre Half Moon Bay et Monterey – Pigeon Point Light
USA Ouest - 1286
Entre Half Moon Bay et Monterey
USA Ouest - 1294
Entre Half Moon Bay et Monterey

L’ultime stop de la journée se fait à Santa Cruz, une station balnéaire à l’ambiance familiale. Là encore, les otaries, perchées sur un rocher à quelques encablures du rivage, nous rappellent leur présence par leurs cris stridents !

USA Ouest - 1297
Entre Half Moon Bay et Monterey – Santa Cruz

On arrive enfin à Monterey, notre étape pour deux nuits, aux alentours de 16h. On se pose au motel et… on ne bouge plus !

Mardi 23 avril

A 9h, on est dans la voiture et on fait un arrêt rapide au Fisherman’s Wharf de Monterey. Mais à cette heure, les lieux sont déserts, donc on file vers la 17-Mile Drive, une route panoramique, privée et payante qui serpente le long de la côte Pacifique. Après avoir acquitté notre droit de passage à Pacific Grove Gate, on se dirige vers Spanish Bay Beach. On se gare, et on continue à pied jusqu’à China Rock.

USA Ouest - 1299
17-Mile Drive – Spanish Bay Beach
USA Ouest - 1300
17-Mile Drive – Spanish Bay Beach
USA Ouest - 1302
17-Mile Drive – Vers China Rock

Au retour, non loin de Point Joe, on passe un bon moment à observer un trou de golf particulièrement délicat à gérer… Les anciens golfeurs que nous sommes ont un – court – moment la nostalgie de ce jeu qui nous a procuré autant de plaisir que d’énervements et de frustrations !

USA Ouest - 1306
17-Mile Drive – Monterey Peninsula Country Club – Un trou de rêve… qui peut vite virer au cauchemar !

On reprend la voiture pour parcourir quelques kilomètres, et on s’arrête à Bird Rocks, un gros rocher squatté par des cormorans et des otaries. Superbe spectacle visuel, auditif et olfactif !

USA Ouest - 1310
17-Mile Drive – Bird Rock – Cormorans
USA Ouest - 1309
17-Mile Drive – Bird Rock  – Otaries

On marche jusqu’à Fanshell Beach, puis on retourne sur le parking en traversant une sorte de lande très dense. Comme toujours quand on visite ce genre d’endroit aux États-Unis, on ne peut que remarquer l’excellent entretien des chemins

USA Ouest - 1315
17-Mile Drive – Fanshell Beach
USA Ouest - 1316
17-Mile Drive
USA Ouest - 1323
17-Mile Drive – Fanshell Beach
USA Ouest - 1325
17-Mile Drive – Fanshell Beach

Sur le parking, on croise quelques écureuils pas farouches du tout qui font le show pour obtenir quelques friandises. En effet, malgré les panneaux qui interdisent de nourrir la faune sauvage, il y a encore des touristes qui passent outre ce principe de bon sens, et les bestioles le savent et ne se privent pas d’avaler tout ce qu’on leur donne.

USA Ouest - 1319
17-Mile Drive – Écureuil pas farouche !

De nouveau, on effectue quelques kilomètres en voiture, la route est superbe, évoluant à travers une forêt de cyprès sculptés par les vents et une côte rocheuse parsemée d’une poignée de maisons de rêve… Le cadre est somptueux, pas étonnant que l’on soit dans un des coins les plus huppés de Californie ! Néanmoins, on ne voit rien d’ostentatoire ni de clinquant. On se pose sur le parking dominant le Lone Cypress qui, comme son nom l’indique offre une vue panoramique sur un cyprès vieux de 250 ans, qui s’est développé à flanc de falaise.

USA Ouest - 1326
17-Mile Drive – Lone Cypress

Non loin, à Ghost Trees, on a la chance d’apercevoir une baleine ! La côte abrite également 1500 loutres, mais là, on n’a pas eu de bol, on n’en a pas vu… On se console avec les superbes vues que nous offre cette côte très découpée.

USA Ouest - 1332
17-Mile Drive – Ghost Trees

Un peu avant de rejoindre Carmel, on s’arrête au célèbre Pebble Beach Golf, un 18 trous de légende accessible à tous car non privé. Bon, il faut tout de même débourser près de 600$ pour jouer le parcours. Autant être en forme ce jour-là si on ne veut pas bouffer ses clubs de dépit et de rage ! Du coup, même si le trou 18 est superbe – un dogleg gauche, avec départ décalé face à l’océan – on se contente de l’admirer de loin…

USA Ouest - 1336
17-Mile Drive – Pebble Beach Golf – Vue sur le trou 18
USA Ouest - 1334
17-Mile Drive – Pebble Beach Golf – Vue sur le large, depuis la terrasse du restaurant…

Après un dernier tour au Visitor Center qui présente de belles vues aériennes du golf, on quitte temporairement la 17-Mile drive pour Carmel-by-the-Sea, un village fondé en 1902 par des artistes qui appréciaient la beauté du lieu. On les comprend, ici encore le cadre est idyllique avec sa plage de sable blanc et ses jolies maisons anciennes. Parmi les plus célèbres résidents à avoir hanté les lieux, on trouve Jack London, et plus récemment Clint Eastwood qui fut même maire de la commune à la fin des années 80. Après une petite balade en bord de mer, on se dirige vers le centre du village où on déjeune dans un buffet indien délicieux !

USA Ouest - 1342
Carmel – Belle plage !

Vers 14h, on quitte Carmel à regret – c’est vraiment un endroit qui nous a tapé dans l’œil par son charme et sa simplicité – et on reprend la 17-Mile drive, en passant cette fois par la forêt de pins et de cyprès, pour rentrer à Monterey.

Demain, on poursuit notre route vers le sud, en direction de Lompoc, une petite ville située au nord de Santa Barbara. Décidément, cette côte Pacifique nous enchante et nous surprend par sa diversité ! Si j’avais su qu’elle proposait autant de balades à pieds et de paysages fascinants, on y serait restés plus longtemps…

INFOS PRATIQUES

  • Pont San Mateo, 6$ payable en cash (ou en CB ?) au péage (attention à ne pas se tromper de file !). Gratuit pour ceux qui retournent vers l’ouest.
  • Côte Pacifique entre Half Moon Bay et Monterey : superbes paysages, nombreuses occasions d’arrêts (parkings gratuits), petites balades. On n’est pas allés à Ano Nuevo State Reserve (8h30-coucher du soleil, entrée payante, se renseigner, balade de 3h pour aller voir une colonie de lions de mer), mais la visite a l’air tentante.
  • 17-Mile Drive, route à gestion privée et payante pour les véhicules, 10.50$ billet valable toute la journée. Entrée gratuite pour les vélos et les piétons. A la réflexion, on aurait pu faire une superbe balade à pied, en rejoignant d’abord le début du chemin, non loin de Pacific Grove, sur Sunset Drive, en bus, et en repartant de Carmel en bus également. Entre les deux, à vue de nez il y a 30km à parcourir, sur des sentiers très bien entretenus, au dénivelé négligeable dans la première partie, un peu plus vallonné ensuite. Se renseigner avant de s’engager, (notamment sur la distance et le dénivelé exacts et sur l’existence d’un potentiel bus à Carmel) nous n’avons pas testé cet itinéraire !
  • Monterey : on n’a pas eu le temps de visiter la ville historique mais a priori, ça vaut le coup d’y jeter un œil. Parcours de 3km pour découvrir les sites majeurs, renseignements à l’Office de Tourisme.
  • Hébergement : Red Roof Inn & Suites, situé dans la zone commerciale de Monterey. Moins luxueux que présenté sur les photos ! Chambre confortable (salle de bain, frigo, micro-onde, télé) mais plutôt petite. Wifi. 72€ la chambre, résa via Hotel.com. Beaucoup trop cher pour la prestation. Aucune de mes cartes de crédit n’a été acceptée (on n’a pas compris pourquoi !), on a donc dû régler en cash et en plus laisser 100$ de déposit !

2 réflexions au sujet de « Découverte de la superbe côte Pacifique, dans les environs de Monterey et de Carmel »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s