Australie, le bilan

Cette courte étape en Australie, où nous ne sommes restés que sept petits jours, n’était pas prévue au départ. Mais à Auckland, on a réalisé qu’étant si près, ce serait bête de rater la visite du Sydney. Du coup, on a un peu modifié notre programme et cet imprévu nous a enchanté ! Sydney est vraiment une belle ville, très aérée et bien sûr complètement tournée vers la mer. Quant à Brisbane, si on a trouvé le centre-ville trop bétonné à notre goût, l’offre culturelle proposée était de grande qualité. Et puis la rencontre avec les koalas et les kangourous était splendide !


Formalités, visa

Les visiteurs français bénéficient d’une autorisation de séjour de 90 jours mais ATTENTION, il faut, avant de se rendre sur le territoire australien, faire une demande de e-visa. La procédure est gratuite mais il ne faut pas s’attendre à obtenir une réponse (un peu comme pour l’ESTA américain). Donc, 48h après avoir déposé sa demande, vérifier sur son compte que l’on est bien « granted » ce qui signifie que l’on est autorisé à entrer en Australie, et éventuellement faire une copie de la capture d’écran qui le spécifie. D’autres procédures – payantes – sont également possibles. Voir le site Australia.com pour en savoir plus !

A la douane, le passage est rapide et entièrement automatisé. Au passage des bagages, ne pas oublier de déclarer le matériel de randonnée ainsi que ses chaussures (ils examinent nos semelles !).

Comme en Nouvelle-Zélande, il est strictement interdit d’importer des produits frais ou laitiers… Côté cigarettes, là encore, la règle est plus stricte que pour les autres pays et on ne peut franchir la douane qu’avec 50 cigarettes ou 50gr de tabac à rouler.


Logement

On a réservé nos hébergements via le site de Booking.com. Notre budget étant serré, nous avons privilégié les petits hôtels tout en conservant un niveau de confort relatif : salle de bain privée, climatisation et situation centrale. Nous avons été satisfaits de nos choix, et même si le luxe n’était pas au rendez-vous, les hébergements disposaient tous d’une cuisine commune – pas utilisée ! – de wifi et d’une laverie (en sus).

Nous avons tout de même trouvé les prix très élevés pour la prestation, en comparaison à des standards français. Si on fait la moyenne de nos hébergements, nous avons dépensé 59.20€ par nuit pour deux.


Nourriture

Comme nous ne sommes restés qu’une semaine dans le pays, nous n’avons pas cherché à préparer nos repas et nous avons presque toujours mangé au restaurant. Il nous a semblé que les prix étaient plus bas qu’en Nouvelle-Zélande, et que l’offre était plus variée. Nous avons ainsi testé le hamburger de kangourou (un peu sec !), les pizzas, les burritos mexicains, les sushis ou encore le curry thaïlandais ! Pour le petit-déjeuner, on a toujours trouvé des combos toast / œufs au bacon à prix très corrects.

Bon à savoir : les supermarchés ne vendent pas d’alcool (bière, vin…) ; il faut aller dans des magasins spécialisés pour s’en procurer.

En moyenne, nous avons dépensé 56.50€ par jour à deux pour nous nourrir, une somme très élevée pour un voyage au long cours mais à relativiser car nous avons pris presque tous nos repas – petit-déjeuner inclus – au restaurant.


Communication, courrier et internet

Langue : on parle anglais en Australie. L’accent très « british » est vraiment facile à comprendre, ce qui nous a changé en comparaison de la Nouvelle-Zélande où parfois, nous avions du mal à saisir certaines expressions ou tournures de phrases.

Poste Australienne : on a envoyé quelques cartes postales (mais on n’a pas noté le tarif).

Internet / Wifi / 3G : on n’a eu aucun problème à se procurer du wifi dans les hôtels. On a aussi acheté une carte SIM locale (chez Optus, à l’aéroport). C’est l’opérateur qui concédait les meilleurs tarifs pour 7 jours, 10$ pour 15GB (pas utilisés entièrement !).


Banque et argent

Nous n’avons pas retiré d’argent dans les DAB car il nous restait des dollars néo-zélandais que nous avons changé dans le quartier de King Cross. ÉVITER le CHANGE à l’aéroport : le taux est absolument déplorable ! D’autre part, la CB est acceptée presque partout sans surcharge (la plupart du temps).


Sites touristiques et musées

Hormis le Lone Pine Koala Sanctuary (parc animalier) de Brisbane, tous les musées étaient gratuits. Si on a été un peu déçus pas l’offre culturelle de Sydney, celle de Brisbane nous a complètement enchanté avec des collections variées et originales. On n’a jamais été gênés par le monde et les visites se sont toutes déroulées dans de très bonnes conditions.

Bon à savoir : musées et attractions sont ouverts tous les jours de 10h à 17h, à l’exception de certains jours fériés.


Transports

Train longue distance : au départ, les tarifs prohibitifs du rail nous avaient fait abandonner cette option. Puis finalement, en observant leur site web, on s’est aperçu qu’il y avait des changements fréquents – et avantageux ! – de prix. Du coup, on a réservé par internet notre parcours Sydney / Brisbane avec un train de nuit (départ 14h40, arrivée 4h du matin !) pour un tarif vraiment compétitif de 45€ par personne. Le trajet a été confortable – même si le train semblait avoir 50 ans d’âge ! – et à bord, les toilettes étaient propres et le wagon restaurant proposait de quoi se restaurer à bas prix. On peut gratuitement faire enregistrer ses bagages à la gare de Sydney et les récupérer à la gare de Brisbane : pratique ! Le seul hic, c’est que l’on a dû quitter le train vers 2h30 du matin pour terminer le voyage en bus à cause de travaux sur la voie. Fin de parcours, du coup, nettement moins agréable ! L’arrivée à 5h du matin n’est pas idéale car il faut attendre plus d’une heure à la gare avant que le premier fast-food ouvre…

État des routes : On n’a pas vraiment testé les routes australiennes, mais le peu que l’on en a vu – avec notre trajet en bus – nous a plutôt laisser penser que l’on roulait sur de petites départementales peu fréquentées. Seule l’arrivée à Brisbane s’est faite sur une double-voie.

Transports locaux : on a utilisé sans problème les bus et ferries urbains à Sydney et Brisbane. Même s’il est toujours possible de payer directement son billet au chauffeur on a toujours utilisé une carte qui permet d’obtenir une belle réduction sur les voyages. Comme toujours pour les bus, on conseille de repérer au préalable le parcours sur Google.map puis de suivre le trajet sur un GPS utilisable hors connexion pour savoir où descendre ! A Sydney, la carte de transport est gratuite (elle s’obtient facilement chez WH Smith à l’aéroport) et il suffit de la recharger. A Brisbane, on a acheté et rechargé nos cartes à la gare routière. La bonne surprise, c’est que le coût de la carte et les sommes non débitées sont remboursées en cash à la station de train de l’aéroport !

Taxi : pas testé, les transports locaux étant nombreux et sûrement meilleur marché !


Bon à savoir

  • On trouve des toilettes publiques gratuites absolument partout. Et en plus, elles sont propres ! Attention, les loquets se ferment le plus souvent à l’envers : surprenant !
  • Pour les fumeurs, l’Australie est un TRÈS mauvais plan car c’est encore plus cher qu’en Nouvelle-Zélande (si, si, c’est possible !). D’ailleurs, le pays pense passer le prix du paquet à 30€ d’ici 2020… Les cigarettes sont en vente dans les supermarchés et les épiceries mais les paquets sont cachés dans de grandes boites. En moyenne, le prix d’un paquet de Marlboro se situe autour de 16.30€ à Brisbane et 19€ à Sydney. A priori, le prix d’un paquet varie du simple au triple (!) selon la ville où on l’achète !
  • Côté alcool, on trouve facilement bière et vin à prix correct – c’est à dire français, voire un poil plus ! – dans les bars, restos ou magasins spécialisés mais jamais en supermarchés.
  • L’eau du robinet est potable mais on a préféré boire de l’eau minérale.
  • On a pu laver notre linge dans les hôtels. Compter en moyenne entre 4€ et 8€ la machine et le séchage.
  • Les prises électriques sont différentes des prises françaises : prévoir un adaptateur !

Notre itinéraire

Nous avons passé 7 jours / 7 nuits en Australie, répartis entre Sydney et Brisbane avec une nuit de train entre ces deux villes.


Budget

L’Australie est une destination onéreuse, qui se situe bien plus haut que les standards européens. Toutefois, en anticipant les réservations d’hôtels, on ne s’en sort pas trop mal… Là où il a été plus difficile de réduire notre budget, c’est – comme souvent ! – sur la nourriture… Mais il faut dire que l’on a pris tous nos repas – petits-déjeuners compris ! – au restaurant. Les musées que nous avons visités étaient tous gratuits, et le prix des transports locaux nous a semblé plutôt abordable.

Etant donné que nous avons passé seulement 7 jours / 7 nuits dans le pays, le bilan financier est un peu faussé car il est toujours plus avantageux de voyager au long cours que d’effectuer de courtes étapes. De plus, nous ne nous sommes privés sur rien !

Nous avons donc dépensé – tous postes confondus – 1145€ pour 7 nuits, soit environ 164€ par jour pour deux personnes.

Bilan budget Australie


En vrac… en Australie !

  • 7 jours / 7 nuits
  • 6 nuits d’hôtel via Booking.com
  • 1 train de nuit, pour environ 15h de voyage
  • 4 trajets en ferry urbain
  • 4 trajets en métro
  • 12 trajets en bus local
  • 44km à pied !
  • 4 musées, 1 parc animalier et 2 plages

Coups de cœur…

  • Le passage ultra-rapide de la frontière à l’aéroport de Sydney
  • L’Opéra de Sydney
  • Notre diner à Darling Harbour
  • Les kilomètres à pied de notre journée de visite à Sydney et la ville en général
  • Les restos proposant une offre gastronomique variée
  • Les ferries urbains de Sydney
  • Le train de nuit Sydney / Brisbane
  • Les musées de Brisbane
  • Le Lone Pine Koala Center

On a moins aimé…

  • Notre minuscule chambre d’hôtel à Sydney
  • Le quartier de King Cross le soir, un peu glauque…
  • Les prix élevés des hébergements
  • Le transfert – en pleine nuit ! – du train vers un bus…
  • La chaleur très élevée à Brisbane, 30°C à 5h du matin !

Ce sera pour une prochaine fois…

  • Tout le reste du pays !

Une réflexion au sujet de « Australie, le bilan »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s