Bienvenue au Honduras !

Mercredi 23 janvier

La journée commence très tôt aujourd’hui puisque nous sommes debout dès 4h45 ! Eh oui, la route jusqu’à Copan, au Honduras, risque d’être longue alors on préfère anticiper les éventuels problèmes de transports. A 5h20, on monte dans un tuktuk réservé la veille qui nous mène en 15mn au port. Là, bonne surprise, c’est un bateau un peu plus gros que la petite lancha habituelle qui nous conduira à Puerto Barrios. Tant mieux, on sera moins secoués ! A 6h, on largue les amarres… On assiste à un très beau lever de soleil, et une heure après notre départ, on arrive à destination.

honduras - 3
Navigation vers Puerto Barrios…

A partir de ce moment, tout va s’enchainer très vite… Trop vite, presque… Sitôt le pied à terre, un chauffeur de taxi empoigne énergiquement nos bagages et nous le suivons au petit trot jusqu’à son véhicule. On traverse rapidement Puerto Barrios – pas terrible, la ville semble encore plus désolée que Livingston.

En 15mn, on parvient à une petite gare routière qui semble totalement improvisée et en installée bord de trottoir. Nos sacs sont immédiatement hissés sur le toit d’un minibus, et sans attendre, on part en direction de Chiquimulla. Et c’est parti pour quelques heures de voyage cahotant, avec une climatisation toute naturelle puisque la porte latérale reste ouverte la plupart du temps… On arrive tout de même à somnoler, bercés par les soubresauts du véhicule ! Soudain, un peu après Rio Hondo, le minibus stoppe brutalement et le chauffeur nous demande de sortir. Changement de véhicule ! Les sacs sont prestement lancés sur le toit d’un autre minibus, tandis que nous nous entassons dans un van déjà plein. On a un fauteuil pour deux, autant dire que la dernière demi-heure est pénible !

Parvenus à Chiquimulla sur le coup de midi – mon estomac commence à gargouiller, et je rêve de croiser des toilettes ! – nous sommes aussitôt transférés dans un nouveau minibus censé se rendre à El Florido, le poste frontière Guatemala / Honduras. Bon d’accord, cela fait plusieurs fois que j’utilise le mot « minibus », cette répétition est moche mais je n’ai pas trouvé de synonyme… Épave peut-être ? Alors que l’on roule tranquillement depuis une bonne heure, rebelote, on nous fait descendre et de nouveau, on nous installe dans un autre véhicule, encore plus bondé que le précédent et dans lequel j’ai l’impression de rentrer avec un chausse-pied ! C’est bizarre, tout de même, cette manie de nous annoncer une destination pour finalement ne pas s’y rendre !

Quoiqu’il en soit, on arrive à la douane vers 14h30. Ouf, des toilettes !!! Les formalités sont rapides, et effectuées avec le sourire. On traverse la zone frontalière à pied, et là… on monte à bord du cinquième et dernier minibus de la journée. Après quasiment 10h de voyage non-stop, on arrive enfin à Copan, célèbre pour ses ruines mayas. Eh oui, on a fait ce parcours du combattant pour voir des RUINES !!!

La ville n’est pas bien grande et on trouve rapidement notre hôtel. Merci Google Map et surtout la carte Sim guatémaltèque Claro qui semble fonctionner dans tous les pays d’Amérique Centrale !

On dépose nos bagages, et on repart déjeuner car, depuis hier, on n’a quasiment rien dans le ventre ! Le resto voisin nous convient parfaitement, et pour ce repas, ce sera viande grillée, bananes plantin frites et purée de haricots noirs.

Comme on est en pleine forme, on fait un tour de village. D’emblée, on apprécie l’ambiance qui nous rappelle un peu celle de Tupiza en Bolivie ou de Querétaro au Mexique.

honduras - 4
Copan – Place principale

Vers 17h30, on finit par regagner notre chambre – elle est agréable, tout comme l’hôtel, ça nous change ! Fin de soirée tranquille. Normal, non ?

honduras - 8
Copan – Vue depuis la terrasse de l’hôtel

Jeudi 24 janvier

Sans réveil, on se lève à 6h15 : on est complètement décalés ! A cette heure, la ville est encore endormie et on peine à trouver un café ouvert. On en dégotte un près du marché, et on commande deux crêpes aux œufs et à l’avocat en guise de petit-déjeuner.

Pour la balade, on va à pied jusqu’aux ruines, mais le ciel étant menaçant – une fois de plus ! – on reporte la visite à dimanche. On passe le reste de la matinée à découvrir la ville

honduras - 9
Copan
honduras - 16-2
Copan
honduras - 10
Copan
honduras - 11
Copan – Tri manuel des grains de café : cela demande une certaine patience !

Au marché, on achète une bonne provision de fruits6 pastèques, 6 papayes et une vingtaine de bananes, soit quatre colis pesant au total dans les 40kg ! – en prévision de notre visite, demain, du Macaw Mountain Bird Park. D’ordinaire, les visiteurs n’ont pas besoin d’arriver avec un tel chargement, mais on a passé un deal avec eux pour assister au nourrissage des animaux. Alors… Très alourdis, on quitte le marché, et on rentre en tuktuk déposer la marchandise à l’hôtel. Oui, pour faire 500m, ça peut sembler abusif, mais on ne se voyait pas charrier tous ces kilos à bout de bras. D’autant qu’il fait bien chaud par ici !

honduras - 12
Copan – Marché
honduras - 17
Copan – Bien pratiques, ces tuktuks !

Vers 14h, on est de retour dans le resto voisin, et on commande quasiment le même menu que la veille. Dans l’après-midi, on visite le Museo Digital de Copan, une initiative japonaise qui retrace en photos d’époque l’histoire des fouilles archéologiques de la région, et surtout qui présente un film en animation de synthèse reconstituant les vestiges mayas. Très bien faite, cette expo est une bonne introduction à notre future découverte des ruines !

honduras - 19
Museo Digital de Copan – Images d’archives, 1893
honduras - 24
Museo Digital de Copan – Présentation multimédia d’un reconstitution des ruines

On poursuit sur le même thème en parcourant le petit Musée archéologique, qui expose des poteries et de beaux bas-reliefs.

honduras - 32
Copan – Musée archéologique maya

Vers 17h, on est de retour à l’hôtel

INFOS PRATIQUES

  • Tuktuk Livingston hôtel / port, 5Q ~ 0.60€ par personne, prévoir un pourboire pour les gros sacs et le départ très matinal. A réserver la veille.
  • Bateau Livingston / Puerto Barrios, départ 6h, durée 1h, 20 Q ~ 2.30€. D’autres départs sont possibles en lancha, traversée plus rapide et un poil plus chère, mais plus agitée !
  • Taxi port de Puerto Barrios / terminal des minibus pour Chiquimulla, durée 15mn, 20 Q ~ 2.30€. Eviter de traverser la ville à pied, c’est franchement glauque et pas recommandé.
  • Minibus Puerto Barrios / Chiquimulla, durée environ 4h30, départs fréquents, 40Q ~ 4.60€. Prévoir un pull ou un coupe-vent car la porte restant ouverte, on est vite un peu trop rafraichis par le courant d’air !
  • Minibus Chiquimulla / El Florido, durée environ 2h, départs fréquents, 25Q ~ 2.90€.
  • Passage de la douane à pied. Côté Guatemala, possibilité de changer des quetzals (et peut-être des dollars US) en lempiras à un taux correct. Toilettes propres au bureau de l’immigration. Formalités rapides (les guichets des deux pays sont l’un à côté de l’autre, dans une même salle), douaniers souriants et sympathiques, pas de contrôle des sacs. Pas de taxe de sortie côté Guatemala. Taxe d’entrée de 75L ~ 2.80€ côté Honduras.
  • Minibus frontière / Copan, durée environ 20mn, départs fréquents, 25L ~ 0.90€. La dépose s’effectue non loin de la place principale.
  • Museo Digital de Copan, sur la place principale, 13h-21h, 3US$ ou 72L ~ 2.70€
  • Museo de Arqueologia Maya, sur la place principale, 14h-21h, 3US$ ou 72L ~ 2.70€
  • Marché, 7h-17h
  • Hébergement : Hotel Brisas de Copan, très bien situé au cœur de la ville, à deux pas de la place principale. Accueil très sympa. Bel établissement bien tenu, propre, avec une belle terrasse sur le toit. Chambre agréable et confortable, impeccable, avec salle de bain privée. Eau purifiée chaude et froide disponible à la réception. Wifi. Environ 18€ la nuit, résa via Booking.com.

3 réflexions au sujet de « Bienvenue au Honduras ! »

  1. Encore un nouveau pays!!!que je suis ravi d’etre à vos cotés!!hier j’etais à Briançon avec – 14 la nuit, pas drole quand on voit les pistes en face et qu’on ne peut pas skiez……Amitiés à bientot

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s