Bolivie, le bilan

Même si nous n’avons passé que sept jours en Bolivie, cette découverte d’une minuscule partie du pays nous a conquis, et on s’est promis d’y revenir un jour plus longuement. En attendant, si on a vraiment apprécié le Salar d’Uyuni, c’est surtout la petite ville de Tupiza, entourée de splendides paysages, qui a retenu notre attention. On a adoré les cinq jours que nous y avons passés, et c’est à regret que nous sommes partis…


Formalités, visa

Comme pour l’Argentine, pas besoin de prendre un visa avant de se rendre dans le pays. Une autorisation de séjour de 30 jours – gratuite et renouvelable – est délivrée à tous les postes frontières. Attention à ne pas perdre le papier qui accompagne cette autorisation car il est demandé à la sortie du territoire.

Les formalités ont été rapides aux deux postes frontière où nous sommes passés, surtout lors de notre sortie à Villazon qui a pris moins de cinq minutes !


Logement

On a réservé nos deux hébergements via le site de Booking.com et on a été très satisfaits de cette option car à Tupiza, l’hôtel  Mitru – choisi dans une catégorie plutôt haut de gamme – nous est revenu beaucoup moins cher que si nous avions traité en direct.

Nous n’avons bien sûr pas assez testé de logements pour généraliser, mais dans les deux hôtels, nos chambres étaient confortables, avec wifi, salle de bain privée et eau chaude, et le petit déjeuner, inclus dans le tarif, a toujours été de qualité. A Tupiza, nous avons vraiment apprécié la qualité de l’hôtel, avec petit jardin et piscine. Nous avions même un petit salon privatif avec frigo, à partager avec la chambre voisine. Bref, on a passé ici un très bon séjour !

Il est aussi à noter que nous n’avons jamais eu de mauvaises surprises de tarifs quant à nos réservations, l’estimatif annoncé par Booking.com étant toujours respecté, voire moins onéreux. Nous avons toujours réglé en cash, pour éviter des frais supplémentaires liés à l’utilisation de la CB. Si on fait la moyenne, nous avons dépensé 30.20€ par nuit pour deux. C’est cher pour le pays, bien sûr, mais nous avons fait le choix d’opter pour un hôtel un peu luxueux à Tupiza. Un « luxe » tout de même très abordable au regard de la qualité proposée !


Nourriture

Après presque deux mois au Chili et en Argentine, nous ne nous attendions pas à faire des gueuletons ! Qu’on se rassure, nous n’en avons pas fait mais nous avons tout de même bien mangé. Nous avons principalement testé les pâtes fraîches – cuites al dente à l’italienne (!) et toujours accompagnées d’une bonne sauce – les pizzas, les empanadas et les plats mexicains. Nous avons tenté une fois le déjeuner au marché de Tupiza mais le contenu de notre assiette ne nous a pas convaincu d’y retourner !

Côté prix, ceux-ci varient de « bas » – moins de 3€ par personne pour les empanadas et les restos du marché – à « moyens »  – compter aux alentours de 8€ par personne, pour les spécialités italiennes et mexicaines prises dans des restos plus touristiques.

Les deux hôtels où nous sommes allés n’ayant pas de cuisine commune, nous ne nous sommes jamais fait à manger et sommes allés une à deux fois par jour au resto. On a toutefois repéré de nombreuses petites épiceries qui proposaient produits de base, biscuits, légumes…

En moyenne, nous avons dépensé 25€ par jour pour deux pour nous nourrir. La somme reste raisonnable, et nous ne nous sommes privés de rien, et avons souvent accompagné nos plats d’une bière ou d’un verre de vin.


Communication, courrier et internet

Langue : nous avons toujours communiqué sans problème en espagnol. L’anglais semble assez peu pratiqué.

Poste bolivienne : nous n’avons pas testé…

Internet / wifi / 3G : dès notre arrivée à Uyuni, nous avons acheté une carte SIM locale. Pour l’équivalent de 4.20€, on a obtenu 1Go de data et l’utilisation de WhatsApp en illimité. La carte, valide une semaine, a cependant été un peu longue à activer… En ce qui concerne le wifi, on n’a pu que constater son côté poussif ! Mais avec un peu – beaucoup !!! – de patience, nous avons toujours pu actualiser le blog et communiquer par Skype ou Facebook.


Banque et argent

Il est possible de retirer de l’argent dans les DAB. Cependant, toutes les cartes étrangères ne sont pas toutes acceptées, le retrait est plafonné à l’équivalent de 70€ auquel il faut ajouter une commission locale d’environ 5%.

Comme nous souhaitions retirer une somme plus élevée, et que seule une de nos trois CB fonctionnait, nous sommes allés au guichet d’une banque où, toujours moyennant une commission d’environ 5%, nous avons pu obtenir la somme de notre choix. Compter une bonne demie-heure pour effectuer toutes les formalités et ne pas oublier d’avoir son passeport sur soi.

Nous n’avons jamais utilisé la CB en dehors de ces retraits car la plupart du temps, une commission d’environ 10% était exigée en sus (hôtels, agences de voyage).


Sites touristiques et musées

Point phare de notre séjour en Bolivie, le Salar d’Uyuni reste un des grands moments de ce voyage. Sans trop avoir le choix, nous avons opté pour une excursion organisée et avons été très satisfaits de la prestation.De même à Tupiza, nous avons effectué trois petites sorties de deux heures chacune en mini-groupe (nous n’étions que 4 à chaque fois !).

Le rapport qualité / prix des excursions nous a semblé très correct, et les chauffeurs ont toujours été sympathiques et compétents. La taille très réduite du groupe – entre 4 et 5 personnes ! – a bien entendu contribué au bon déroulement de chaque sortie.

Nous n’avons visité aucun musée.


Transports

Bus longue distance : nous n’avons utilisé qu’un seul bus longue distance bolivien, pour aller de San Pedro de Atacama, au Chili, à Uyuni. En soi, le bus n’était pas si inconfortable que ça, mais il y avait très peu de place pour les jambes et nous étions un peu tassés les uns sur les autres. Et comme le seul départ possible se faisait à 3h du matin, pour une arrivée 10h plus tard à Uyuni, disons que le trajet n’a pas été des plus agréables malgré de beaux paysages traversés !

État des routes : la portion qui va de la frontière (en venant de Calama au Chili) à Uyuni n’est pas revêtue mais la piste est bien roulante. De Tupiza à Villazon, poste frontière pour aller en Argentine, la route est bonne.

Train : ce mode de locomotion étant quasiment impossible en Argentine et au Chili, nous n’avons pas hésité à l’emprunter pour faire la liaison Uyuni / Tupiza. Attention, les trains ne sont pas quotidiens, et les horaires peuvent être déstabilisants : arriver à Tupiza à 3h du matin est loin d’être top ! Mais le confort est au rendez-vous, en tout cas en 1ère classe (couverture, oreiller et en-cas fournis) et même si on est un peu secoués, nous avons beaucoup apprécié ! Pour info, ce trajet nous a coûté 16.50€, ce qui nous a paru être un bon rapport qualité / prix.

Taxis collectifs longue distance : a priori, ils desservent bien le pays et sont plus rapides que les bus. On les prend dans les gares routières et ils partent dès qu’ils sont pleins. Tarif très raisonnable, nous avons payé moins de 3€ par personne pour 1h15 de transport entre Tupiza et Villazon.

Taxis, tuk-tuks : très bon marché, aucune embrouille au niveau du tarif, nous n’avons pas eu l’occasion d’en prendre beaucoup, mais à chaque fois, on a apprécié !


Bon à savoir

  • On a trouvé le contact avec les Boliviens plutôt facile, et comme en Argentine ou au Chili, on a apprécié l’accueil sympathique partout où nous sommes passés.
  • Aucune insécurité ressentie, mais il faut reconnaître qu’Uyuni et Tupiza sont de petites villes plutôt calmes !
  • On a senti moins de disparités sociales qu’en Argentine. Même s’il est évident que la majorité de la population ne roule pas sur l’or, on n’a pas non plus pris la misère en pleine face. Mais là encore, nos deux destinations ne sont sûrement pas révélatrices et se distinguent des grandes agglomérations du pays.
  • Les Boliviennes sont très photogéniques avec leurs tenues colorées et leurs chapeau melon : ce n’est pas une raison pour leur agiter son gros zoom sous le nez ! Toujours demander avant de faire des portraits – et respecter les refus éventuels ! – ou alors privilégier les scènes de groupe, de dos…
  • Le coût de la vie est relativement bas, bien plus qu’en Argentine ou au Chili, en tout cas pour une bourse occidentale.
  • Pour les fumeurs, le prix moyen d’un paquet de Marlboro est autour de 2.40€ mais je ne sais pas si ce prix est fixé par l’État ou libre.
  • On trouve facilement de bons vins à prix correct – le pays en produit.
  • On n’a pas vu de lavanderia – on n’a pas cherché ! – et on a utilisé les services de l’hôtel (un peu cher mais pratique).
  • Prévoir un adaptateur pour les prises électriques. Même si les prises françaises « rentrent », le diamètre n’est pas tout à fait le même et on risque d’endommager sa prise.
  • L’eau chaude n’est pas toujours disponible 24h/24. Mais a priori, c’est déjà bien quand il y en a !
  • L’eau du robinet n’est pas potable. Même pour se laver les dents, mieux vaut utiliser de l’eau minérale.
  • Boire des décoctions de feuilles de coca peut aider à mieux supporter le mal d’altitude. Les Boliviens, eux, consomment beaucoup de coca, mais sous forme de feuilles mâchouillées ou en pâte : c’est beaucoup plus fort que la tisane, et cela procure une sensation euphorisante qui permet d’oublier fatigue et difficultés de la vie. En d’autres termes, c’est un peu une drogue !
  • Comme en Argentine et au Chili, la chasse d’eau est souvent cachée sur le côté ! De même, mieux vaut éviter de jeter le papier toilette dans la cuvette car on risque de boucher des canalisations trop étroites…
  • Pour les achats de souvenirs, Uyuni possède de nombreuses échoppes, avec des articles à prix très corrects. En revanche, on ne trouve rien à Tupiza !

Notre itinéraire

Nous avons passé 7 jours / 8 nuits en Bolivie. Nous y sommes entrés depuis le Chili et sommes repartis par l’Argentine, toujours par voie terrestre.


Budget

Bien que la destination soit moins onéreuse que le Chili ou l’Argentine, les excursions organisées peuvent finir par gréver un peu le budget ! En ce qui nous concerne, comme nous n’avons visité qu’une toute petite partie du pays, ce sont surtout les postes « logement » et « nourriture » qui ont été les plus élevés.

Nous avons donc dépensé – tous postes confondus – 584€ en 7 jours, soit environ 73€ par jour pour deux personnes. C’est plus qu’un budget « routard » mais une fois de plus, nous ne nous sommes rien refusé… 

Bilan Bolivie budget


En vrac… en Bolivie !

  • 7 jours / 8 nuits
  • 6 nuits d’hôtel
  • 1 bus longue distance de nuit, soit 10h de trajet
  • 1 train de nuit, soit 5h20 de trajet
  • 1 taxi collectif longue distance
  • 2 trajets en taxi
  • 2 trajets en tuk-tuk
  • 4 excursions organisées
  • 12km à pied (c’est peu, mais il faisait chaud et l’altitude n’arrangeait pas les choses!)
  • 9 repas au resto
  • 4.300m a été l’altitude maxi à laquelle nous sommes passés en arrivant vers la frontière entre le Chili (info donné par un local et non vérifiée).
  • 2 jours à 3.600m, à Uyuni
  • 5 jours à 2.900m à Tupiza

Coups de cœur…

  • Le Salar d’Uyuni, et plus particulièrement l’île aux Cactus
  • Le train de nuit entre Uyuni et Tupiza
  • Les tenues colorées de Boliviennes
  • Tupiza, la petite ville mais aussi ses alentours
  • Les pâtes fraîches dans les restos, aussi bonnes qu’en Italie !
  • L’hôtel Mitru, à Tupiza, notre meilleur logement en Amérique du Sud !
  • La facilité des contacts avec les Boliviens

On a moins aimé…

  • Être parfois essoufflé à cause de l’altitude
  • Le bus peu confortable entre San Pedro de Atacama au Chili et Uyuni
  • Ne pas avoir prévu de rester plus longtemps dans le pays !

Ce sera pour une prochaine fois !

  • Tout le reste du pays !

2 réflexions au sujet de « Bolivie, le bilan »

  1. Encore une fois(vous allez vous lasser) quel bonheur de visiter avec vous, et ces petites synthèses de votre voyage en amerique du sud nous serons tres utiles lorsque nous suivrons vos traces, n’en doutez pas

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s