A vélo jusqu’au Cap de Creus, l’extrémité orientale de la péninsule ibérique !

Jeudi 25 mars

Après avoir attendu plusieurs semaines le jour idéal – autrement dit ensoleillé, sans vent et hors week-end – pour aller au Cap de Creus, ce matin, tous les critères semblent réunis pour une balade parfaite. Nous partons donc à vélo vers 9h en direction de Cadaqués, et moins d’une heure plus tard, nous arrivons à Portlligat. Là, nous poursuivons vers le cap de Creus : alors que l’on imaginait une piste caillouteuse, nous pédalons sur une belle route bien asphaltée. Reposant ! Néanmoins, les montées et descentes s’enchainent, ce qui rend le parcours assez sportif…

Balade à vélo vers le cap de Creus – Vers la sortie de Portlligat
Balade à vélo vers le cap de Creus – Au loin, on aperçoit la péninsule de Cadaqués

Nous pénétrons rapidement dans le parc naturel du Cap de Creus, premier parc maritime et terrestre du pays. Créé en 1998, il était en effet urgent de protéger la péninsule de toute bétonnage intempestif, tout en sauvegardant le patrimoine naturel et historique, comme le monastère de Sant Pere de Rodes.

Balade à vélo vers le cap de Creus

Passés les premiers virages, on a la surprise de découvrir un environnement très minéral, presque torturé géologiquement parlant, à la végétation rase battue par les vents. Pour un peu, on se croirait en Bretagne !

Balade à vélo vers le cap de Creus
Balade à vélo vers le cap de Creus
Balade à vélo vers le cap de Creus
Balade à vélo vers le cap de Creus – Verveine sauge
Balade à vélo vers le cap de Creus

Après quelques vigoureux coups de pédale, nous arrivons au phare qui domine la mer, perché sur un promontoire rocheux de près de 100m de haut. Mis en service en 1853, sa lumière est, parait-il, visible à 40 milles nautiques, soit environ 64km.

Balade à vélo vers le cap de Creus – Le Phare

Ainsi parvenus à l’extrémité orientale de la péninsule ibérique, on est assez impressionnés par l’aspect très sauvage – voire même un peu austère – des lieux. De plus, ici, rien n’arrête le vent qui semble souffler en permanence !

Balade à vélo vers le cap de Creus – Point le plus à l’est de l’Espagne
Balade à vélo vers le cap de Creus – Au loin, Cadaqués

On ne s’attarde pas – on en a un peu marre des caprices d’Eole ! – et pour profiter du paysage en toute quiétude, on s’installe non loin du restaurant, sur un petit muret bien abrité. On pique-nique sous l’œil attentif de deux goélands, puis après un dernier petit tour du secteur, on reprend nos vélos.

Balade à vélo vers le cap de Creus
Balade à vélo vers le cap de Creus
Balade à vélo vers le cap de Creus – En arrivant vers Portlligat

Et c’est reparti pour sept kilomètres de montagnes russes au terme desquelles on aboutit à Portlligat. Là, on s’octroie une pause non loin de la minuscule plage Salvador Dali d’où on profite d’une belle vue sur la maison du peintre.

Balade à vélo vers le cap de Creus – Portlligat
Balade à vélo vers le cap de Creus – Portlligat, plage Salvador Dali
Balade à vélo vers le cap de Creus – Depuis le haut de Portlligat, vue sur la maison de Dali

Au retour, on ne peut s’empêcher de faire un petit crochet par Cadaqués, un village dont on ne se lasse pas. Depuis la minuscule plage Es Pianc, notre observatoire préféré, le panorama sur le centre historique est vraiment splendide !

Balade à vélo vers le cap de Creus – Cadaqués

Après un bon quart d’heure de béate contemplation, nous reprenons les vélos – et notre courage ! – pour affronter les neuf kilomètres de côte : comme il fait plus chaud que les fois précédentes, la remontée s’avère un peu plus pénible ! C’est donc un peu fatigués et transpirants que l’on arrive à Roses vers 15h, après une agréable balade de 50km pour presque 900m de dénivelé positif

Dimanche 28 mars

Après deux jours tranquilles, on repart de bon matin pour une rando pédestre au départ de Mas Oliva. Il s’agit d’une boucle de 7km pour 470m de dénivelé positif qui mène au Puig de l’Aliga, déjà réalisée début février et idéale pour se dégourdir les jambes sans avoir à courir loin de Roses. On repasse donc avec plaisir devant l’olivier multi-centenaire, puis on suit le sentier pierreux qui s’élève au-dessus du Mas de l’Alzeda.

Rando du Puig de l’Aliga – Olivier multi-centenaire
Rando du Puig de l’Aliga

La végétation est toujours en fleurs, mais bizarrement, on n’observe guère de changement par rapport à ce que nous avions vu au mois de février, et l’explosion de couleurs imaginée n’est pas au rendez-vous. Néanmoins, Gérard capture de nouveau dans son objectif thym sauvage et lavande papillon !

Rando du Puig de l’Aliga – Lavande papillon

L’objectif de la matinée est également d’observer les aigles de Bonelli qui, parait-il, nichent dans le secteur. Là, on fait carrément chou blanc, il n’y a aucun oiseau en vue, pas même un goéland pour nous encourager dans la grimpette sommitale !

Rando du Puig de l’Aliga
Rando du Puig de l’Aliga – Au loin, les iles Medes

Qu’importe, la balade est agréable et aujourd’hui, on bénéficie d’un beau soleil qui illumine toute la baie de Roses – ce qui n’était pas le cas la dernière fois. Du coup, on s’offre un pique-nique avec vue avant de redescendre à Roses manger une glace en bord de mer, la première depuis le début du séjour !

Rando du Puig de l’Aliga – En contrebas, la baie de Roses
Rando du Puig de l’Aliga

  • INFOS PRATIQUES
  • Camping Joncar Mar, Roses. Idéalement placé, à 100m de la mer, 10mn à pied du centre-ville et autant des supermarchés. Accueil très sympathique. Sanitaires propres et chauffés. Restaurant et épicerie ouverts toute l’année. Piscine en saison. Wifi efficace, payant (15€ les 50h, autres forfaits moins chers possibles). Electricité 6A (mais possibilité d’obtenir une seconde prise pour 50€ / mois). Environ 11.50€ la nuit, pour 2 adultes, 1 camping-car, l’électricité et les taxes dans le cadre d’un long séjour. On recommande !
  • Office de Tourisme de Roses, en semaine 10h-14h & 15h-18h, le we 10h-13h. Accueil sympathique et compétent. Brochures et cartes gratuites pour les randonnées à pied / à vélo dans les environs.
  • Balade à vélo Roses / Cap de Creus en aller-retour, via Cadaqués et Portlligat, 50km, 880m+, itinéraire réalisé intégralement sur route, mais sportif compte tenu du dénivelé.
  • Rando au Puig de l’Aliga, circuit en boucle n°11 sur la carte fournie par l’OT, 7km, 470m+, 3h pauses comprises. Attention, cette balade n’est pas fléchée ! Niveau intermédiaire, pas de difficulté technique, quelques portions de sentier bien raide. Le départ se fait à Mas Oliva, au bout de la carrer Amsterdam (à 3km du camping / 2km du centre-ville), possibilité de garer les vélos.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s