De Lugano au Monte Brè : un paysage bellissimo, même sous un ciel franchement plombé !

Lundi 19 octobre

La météo étant beaucoup moins agréable qu’annoncée, on reporte à demain notre balade à Lugano. On profite de cette journée sans grosse activité pour faire quelques courses au centre commercial distant de 4km, avec l’objectif de dénicher un chauffage qui soit à la fois efficace et peu gourmand en énergie. Quelques modèles répondent à nos critères, mais on hésite un peu car ils sont assez encombrants, alors pour l’instant, on se contente de ravitaillement alimentaire ! On passe le reste de la journée au camping, à regarder passer les nuages…

Mardi 20 octobre

Quand le réveil sonne à 5h45, on distingue clairement les étoiles et la journée s’annonce belle, confirmant les prévisions de la météo. C’est donc parfait pour l’excursion prévue, et une heure plus tard, on est fin prêts pour enchainer les transports : d’abord le bus pour Bellinzona, puis le train pour Lugano où on arrive à 8h. Petite déconvenue météorologique : finalement, le ciel est complètement plombé, et on doute fort que le soleil pointe son nez aujourd’hui. Je sens que ce plafond gris moche, virant invariablement au blanc laiteux, va encore m’énerver au moment d’insérer les photos sur le blog…

Pourtant, malgré cette petit déception climatique, dès la sortie de la gare – située en surplomb du centre-historique – on tombe sous le charme de la plus méridionale des villes suisses. Il faut dire que, même sous les nuages, le paysage est exceptionnel : à gauche le Monte Brè, à droite le Monte San Salvatore – deux beaux pains de sucre auxquels on ne s’attendait pas – et à nos pieds, les eaux sombres du lac

Lugano – 8h du matin, vue depuis l’esplanade de la gare

Plutôt que d’emprunter le funiculaire qui relie la gare au bas de la ville, on préfère descendre tranquillement par les escaliers.

Lugano – Vue sur la vieille ville, la cathédrale San Lorenzo et le funiculaire qui rejoint la gare – Et c’est parti pour une série de clichés « ciel gris / blanc » !

A mi-parcours, on fait une halte pour visiter la cathédrale di San Lorenzo, baroque à souhait et à l’agencement intérieur très italien.

Lugano – Cathédrale San Lorenzo
Lugano – Cathédrale San Lorenzo
Lugano – Cathédrale San Lorenzo – Très baroque !

Parvenus en bas de la ville, on traverse rapidement le quartier historique – on y reviendra un de ces jours pour une visite plus approfondie – et c’est en longeant le bord du lac via le Parco Civico que l’on rejoint le funiculaire du Monte Brè.

Lugano
Lugano
Lugano – Au premier plan, art éphémère – bouteilles géantes en plastique – dénonçant les problèmes écologiques de la planète ; au second plan, le « pain de sucre » du Monte San Salvatore

Le premier tronçon de la remontée est très court – à peine 4mn – et complètement automatisé.

Lugano – Depuis le premier tronçon du funiculaire qui grimpe au Monte Brè…

Puis on enchaine avec un second trajet qui nous mène au sommet du Monte Brè en 13mn. Une solution rapide pour gravir sans peine les 650m de dénivelé et débarquer sur le mont le plus ensoleillé de Suisse, dixit les guides… Difficile à croire aujourd’hui, mais on est tout de même époustouflés par le panorama !

Lugano – Vue depuis le point de vue panoramique du Monte Brè
Lugano – Vue depuis le point de vue panoramique du Monte Brè – Zoom sur le barrage de Melide ; à gauche, Campione d’Italia, une curieuse commune italienne complètement enclavée en Suisse !
Lugano – Vue depuis le point de vue panoramique du Monte Brè – Zoom sur le Monte San Salvador d’où l’on devrait (un jour) faire la rando qui rejoint Morcote, au bout du massif…

On attaque ensuite la descente jusqu’à Brè, un petit village accroché à flanc de montagne.

Lugano – Monte Brè – Joli chemin en escaliers pour rejoindre Brè depuis le sommet
Lugano – Monte Brè – Vue sur le village de Brè et le bout du lac de Lugano, situé en Italie !
Lugano – Monte Brè – Zoom sur l’église de Brè

Après Brè, le chemin devient plus raide… Mais surtout, il est bordé de nombreux châtaigniers. Et hop, encore une belle petite récolte pour Gérard qui ne peut s’empêcher de remplir ses poches.

Lugano – Monte Brè – Agréable chemin, ici il n’est pas trop raide !

Parvenus à Aldessago, on a la chance de tomber sur les deux funiculaires qui se croisent, et on ne se lasse pas d’observer ces vieux wagons, en service depuis 1912.

Lugano – Monte Brè – Le vieux funiculaire… à tester au moins une fois !

On reprend notre marche, d’abord un petit moment le long de la route, puis ensuite sur un sentier composé essentiellement d’escaliers qui nous fait dévaler des centaines de marches… Au terme d’une descente un poil éprouvante pour les articulations, on parvient enfin au Parco San Michele. Et c’est dans un très beau cadre – qui doit même être carrément somptueux par beau temps ! – que l’on repose un peu nos genoux, le temps d’avaler un pique-nique bien mérité…

Lugano – Monte Brè – Parco San Michele – Un superbe belvédère, facile d’accès depuis la ville, où un rayon de soleil aurait été très apprécié !…

Après avoir un peu pinaillé pour trouver un raccourci menant au bord du lac – comprenez : on descend par erreur quelques dizaines de marches qu’il faut bien entendu remonter – on finit par trouver le bus qui nous ramène à la gare en une vingtaine de minutes. Malgré le ciel plombé, cette balade nous a enchantés, et on se promet de revenir à Lugano dès que le soleil daignera sortir de la grisaille !

Mercredi 21 octobre

Pas d’amélioration en vue côté ciel… On reste donc tranquillement au camping – il va falloir s’habituer à jongler avec la météo pour prévoir nos futures sorties ! Dans la matinée, Gérard retourne au centre commercial acheter le chauffage repéré lundi. En effet, nous risquons fort d’en avoir besoin car nous avons pris la décision de rester dans le Tessin encore un bon bout de temps, voire même plusieurs semaines ! En effet, les multiples opportunités de visites et de randonnées nous incitent à prolonger notre séjour en Suisse, d’autant que pour l’instant, il n’y a pas de restrictions de déplacement ni de mesures trop contraignantes pour les voyageurs… Seul bémol actuel : la météo qui peine à se mettre au beau ! La prochaine sortie rando est donc prévue seulement samedi… En attendant, on va s’occuper : chinois intensif pour Gérard, et repérage de futures destinations de voyage pour moi !


  • INFOS PRATIQUES
  • Camping Isola, à Gudo, entre Locarno et Bellinzona. Arrêt de bus à 300m (une liaison par heure dans chaque sens) et piste cyclable à proximité immédiate. Commerces à 4km. Accueil très souriant, le personnel s’est vraiment décarcassé pour nous trouver une place avec une bonne connexion wifi, comme demandé lors de la réservation. Sanitaires très propres. Restaurant, petite épicerie, piscine. Camping ouvert à l’année. CHF 26-. la nuit pour 2 personnes, le camping-car, l’électricité et les taxes, avec la carte ACSI. On recommande !
  • Déplacements dans le Tessin : dès lors que l’on passe une nuit dans un établissement hôtelier, locatif ou un camping, on bénéficie du Ticino Ticket qui offre les transports gratuits dans tout le Tessin ainsi que des réductions dans les musées et les remontées mécaniques. Très belle initiative !
  • Lugano & le Monte Brè, accès simple depuis notre camping de Gudo par bus 311 jusqu’à Bellinzona (1/heure) et train S10 (2/heure) pour Lugano (trajets inclus dans le Ticino Ticket). La gare de Lugano se trouve en surplomb de la vieille ville et du lac, possibilité d’emprunter le funiculaire (inclus dans le Ticino Ticket) ou de descendre à pied en une dizaine de minutes. Avant de descendre, ne pas hésiter à passer au bureau d’Informations touristiques, accueil très sympa ! Nous n’avons fait que traverser le centre historique, nous y reviendrons car il nécessite au moins 1/2 journée de visite, voire plus si on souhaite voir le Masi, musée d’Art et Culture). Prévoir 45mn sans se presser (via le bord du lac) pour rejoindre le funiculaire du Monte Brè. Premier tronçon en libre accès (peut être pratique pour se rendre au Parco San Michele), second tronçon AS CHF 16-. / CHF 11.20-. (avec le Ticino Ticket), AR CHF 25-. / CHF 17.50-. (avec le Ticino Ticket), horaires variables selon la saison, le funiculaire ne fonctionne pas en janvier et février. Possibilité de rejoindre le village de Brè en bus (inclus dans le Ticino Ticket) et de poursuivre jusqu’au sommet en 20mn à pied. Du sommet du Mont Brè, plusieurs randos possibles, dont un sentier a priori bien pentu vers Gandria, et un autre (que l’on a emprunté) pour Lugano via le point de vue panoramique, Brè, Aldessago et le Parco San Michele (bus n°2 non loin pour un retour vers la gare), environ 2h de marche. Pour info, gare de Lugano => bas du funiculaire du Monte Brè + balade à pied Monte Brè => Lugano, 15.5km, 100m+, 750m-.

3 réflexions au sujet de « De Lugano au Monte Brè : un paysage bellissimo, même sous un ciel franchement plombé ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s