Quelques jours sous la pluie, à Rio Dulce

Dimanche 13 janvier

Vers 6h, on bénéficie d’un dernier superbe lever de soleil sur le lac Peten

guatemala - 124
Flores – Beau lever de soleil avant notre départ pour Rio Dulce…

Et c’est regret, qu’après le petit-déjeuner, on quitte ce véritable coin de paradis avec la lancha de l’hôtel. Celle-ci nous dépose juste devant le parking qui fait office de gare routière. Les préposés aux billets cafouillent un peu pour trouver notre carrosse, mais après quelques hésitations, on finit par s’installer dans le bon véhicule. A 8h30 – avec seulement une demi-heure de retard – nos sacs sont hissés sur la galerie du minibus… Et c’est parti pour 3h30 de route !

A midi, on arrive à Rio Dulce sous une petite pluie fine. Cette ville sans charme s’étale le long d’une route très passante, et est séparée en deux par un immense pont qui enjambe le fleuve éponyme. Le minibus nous dépose devant l’hôtel Backpacker : pas de bol, notre auberge se trouve cinq kilomètres plus loin, sur la rive opposée. On commence donc par entasser les bagages dans un tuktuk… Reste juste à nous caser : Gérard s’installe à l’arrière, et moi je partage l’avant avec le chauffeur, une fesse à l’extérieur et une main agrippée au toit de l’engin. A chaque soubresaut, j’ai la sensation que je vais me retrouver sur la route… Heureusement, le parcours ne dure que quelques minutes puisque, de l’autre côté du pont, on nous transfère dans un taxi, les tuktuks n’ayant pas le droit de sortir de la ville. Arrivés à l’hôtel – situé à San Felipe de Lara – on dépose nos bagages, puis on part déjeuner dans un resto qui domine le lac, le Rositas, un petit gastro spécialisé dans les produits de la mer. Certes l’addition est plus élevée que d’habitude, mais on se régale vraiment avec leur préparation de poulpes et de calamars à l’ail !

On fait un petit tour, mais il commence à pleuvoir, donc on ne traine pas trop.On a tout de même le temps d’observer une belle végétation tropicale  – logique, vue l’humidité ! – et de superbes papillons !

guatemala - 127
San Felipe de Lara – Chemin qui rejoint le restaurant au bord de l’eau
guatemala - 134
San Felipe de Lara

Plus tard, pendant que je m’occupe de la mise au point de notre séjour au Salvador, Gérard repart découvrir les environs et revient deux heures plus tard avec une belle collection de photos ! (Michel : ici, Gérard profite de la belle végétation pour photographier fleurs et plantes… sans oublier les papillons !)

guatemala - 137
San Felipe de Lara
guatemala - 153
San Felipe de Lara
guatemala - 149
San Felipe de Lara
guatemala - 147
San Felipe de Lara
guatemala - 154-1
San Felipe de Lara – Fabrication artisanale de tortillas
guatemala - 150
San Felipe de Lara

On termine la journée à l’hôtel, le ciel ne semble pas s’éclaircir et la météo n’annonce rien de bon pour les jours suivants. Dommage pour nos futures balades…

Lundi 14 janvier

Il a plu une bonne partie de la nuit, et le ciel est toujours bien gris quand on se lève. Après le petit-déjeuner, on patiente une bonne heure avant que la pluie cesse, puis on profite de l’accalmie pour aller à pied au Castillo de San Felipe de Lara, une ancienne forteresse coloniale, bâtie par les Espagnols en 1652 pour empêcher les pirates de piller les villages et les convois de galions qui passaient par le lac Izabal. Le fort découragea en partie les boucaniers, mais fut finalement pris d’assaut et incendié par des pirates en 1686. À la fin du siècle suivant, les pirates avaient disparu des Caraïbes et les murs épais servaient de prison. Abandonnée par la suite, la forteresse tomba en ruine et ne fut reconstruite qu’en 1956.

guatemala - 168
Castillo de San Felipe de Lara
guatemala - 158
Castillo de San Felipe de Lara
guatemala - 160
Castillo de San Felipe de Lara

La balade dans le parc est vraiment très agréable et on passe presque deux heures sur le site.

guatemala - 155
Parc du Castillo de San Felipe de Lara
guatemala - 157
Parc du Castillo de San Felipe de Lara

Alors que l’on cherche – en vain ! – un éventuel chemin pour rejoindre Rio Dulce à pied, de nouveau, il se met à pleuvoir. Du coup, on rentre à l’hôtel, et on tente d’attraper un microbus pour le centre-ville : tous ceux qui passent sont archi-pleins, et ce n’est qu’après une heure d’attente que l’on embarque dans un véhicule brinquebalant, doté d’une puissante climatisation naturelle – la porte latérale restant en permanence ouverte ! On déjeune au Café de Paris (!), puis après quelques courses et la réservation de notre billet de lancha pour le transfert, jeudi, à l’Hotelito Perdido, on rentre à l’hôtel en microbus. Il pleut toujours…

Fin de journée tranquille, dans un taux d’humidité de 100%

Mardi 15 janvier

Le ciel est encore bien gris ce matin, mais il ne pleut pas. On en profite pour aller à Rio Dulce en microbus. Après quelques courses, on traverse le pont… C’est long et bien pollué par les nombreux camions qui l’empruntent, mais depuis ce promontoire, on a une belle vue sur les environs.

guatemala - 172
Rio Dulce – Vue du pont…

On poursuit – toujours à pied – jusqu’à la Marina RamSylvie et Thierry, rencontrés à Flores, font des travaux sur leur bateau. On galère un peu pour dénicher leur emplacement, n’ayant pas penser à leur demander le nom de leur monocoque… Heureusement, à force de patience, on finit par les retrouver ! On discute un bon moment, puis on fait un tour dans la marina : c’est grand et jamais on n’aurait imaginé que tant de bateaux « hivernent » ici et effectuent des entretiens. Il faut dire que la baie de Rio Dulce est particulièrement bien protégée en cas de cyclone. Ceci explique donc cela !

guatemala - 174
Rio Dulce – Marina Ram

Vers 13h, on repart en tuktuk vers le centre de Rio Dulce, et on déjeune tardivement dans un resto installé face au quai des lanchas municipales.

guatemala - 178
Rio Dulce – Lanchas, en contrebas du pont

Et après avoir remonté une fois de plus la rue principale très polluée, on rentre à notre hôtel en microbus.

guatemala - 181
Rio Dulce – Rue principale
guatemala - 182
Rio Dulce – Rue principale

Mercredi 16 janvier

Pluie, pluie et pluie ! On reste à l’hôtel, j’en profite pour faire de la paperasserie et réserver nos futurs billets de bus au Mexique. Gérard lit… Heureusement, un colibri égaie notre journée en tournant autour de l’arbre qui fait face à notre balcon.

guatemala - 186
San Felipe de Lara – Colibri
guatemala - 183
San Felipe de Lara – Colibri

Vu la météo, ne devrait pas trop bouger cet après-midi. Demain, on part en lancha collective en direction de Livingston. Mais avant de rejoindre cette petite ville de bord de mer, on s’arrêtera dans un hôtel au bord du fleuve, pour passer deux jours dans la jungle

INFOS PRATIQUES

  • Bus Flores / Rio Dulce, minibus touristique vendu par les agences et les hôtels, départ à 8h (en réalité 8h30 pour nous), arrivée à midi. Une pause de 10mn est prévue en milieu de parcours (toilettes, café), 125Q ~ 14.50€. Il existe sûrement des microbus moins onéreux – mais aussi moins confortables – au départ de la gare routière de Sant Elena.
  • Tuktuk dans Rio Dulce, 5Q ~ 0.60€ par personne, pour aller d’une rive à l’autre.
  • Taxi Rio Dulce / San Felipe de Lara, 50Q ~ 5.70€. Un peu cher pour 4km, mais impossible de rentrer avec un gros sac dans les microbus bondés.
  • Microbus Rio Dulce / San Felipe de Lara, toutes les ½ heures, 5Q ~0.60€ par personne.
  • Castillo de San Felipe de Lara, 8h-17h, 20Q ~ 2.30€. Jolie visite à ne pas louper, beau parc avec petits sentiers, aires de barbecue, possibilité de se baigner (douches et toilettes pour se changer). Petits restos à l’extérieur du site.
  • Hébergement : Hotel La Cabaña el Viajero, situé à San Felipe, à 4km de Rio Dulce. Accessible en microbus (il passe devant la porte). Chambre correcte et propre, salle de bain privée et petite terrasse. Restaurant, piscine, wifi. Environ 32€ la nuit via Booking.com.

 

2 réflexions au sujet de « Quelques jours sous la pluie, à Rio Dulce »

  1. Pour avoir une vegetation tropicale il faut de la chaleur et surtout de la pluie…….pour la pluie je pense que vous etes servis!!!! j’ai hate de voir votre « hotelito perdito » ce doit etre assez particulier
    Bon voyage prenez soin de vous, Amitiés

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s