Ne rien faire (ou presque !) pendant 4 jours à San Pedro

Samedi 29 décembre

On commence la journée par un petit-déjeuner très local – burritos œufs, jambon et fromage – pris dans une échoppe, puis on enchaine avec une bonne heure de marche le long de la plage en direction du sud. Comme toujours, la mer est quasiment inaccessible à cause des sargasses qui envahissent le rivage.

Belize - 141
San Pedro – Notre échoppe pour le petit-déjeuner !

Vers 11h, on rentre à l’hôtel, on se repose un peu – même si on n’est pas vraiment fatigués ! Puis vers 13h, on sort déjeuner. Cette fois, on abandonne les adresses classiques et touristiques de la plage, et on teste une cuisine locale et savoureuse dans un tout petit resto de rue. Au menu : côte de porc en sauce, purée et riz…

Belize - 133
San Pedro – Petit resto sans prétention !

Juste à côté, on découvre une tortilleria qui, comme son nom l’indique, est un atelier de confection de tortillas. Ici, tout est encore réalisé manuellement et artisanalement, et on plaint les employés qui travaillent dans une chaleur suffocante…

Belize - 134
San Pedro – Tortilleria

Encore un petit tour le long du rivage ouest, puis on rentre à l’hôtel profiter de la piscine. Pour l’anecdote, on s’interrogeait depuis notre arrivée sur l’absence de baigneurs dans cette magnifique eau turquoise, et de surcroit à quelques mètres de notre logement. Ne voyant personne y faire trempette, on s’est abstenu et on a bien eu raison car par la suite, on a appris que le secteur était infecté de crocodiles !

Belize - 137
San Pedro – Qui eut cru qu’il y avait des crocodiles dans cette belle eau ? Pas nous, en tout cas !
Belize - 138
San Pedro

Après avoir profité des eaux très calmes et peu dangereuses de la piscine, on va à pied diner dans un resto installé au ras de l’eau. Superbe cadre et bon poisson grillé !

Belize - 140
San Pedro
Belize - 140-1
San Pedro

Dimanche 30 décembre

La nuit a été difficile pour moi, mon estomac et mes intestins ayant été mis à mal par un aliment indélicat ! On ne saura jamais quel mets m’a rendu malade, mais toujours est-il que je me traine toute la journée, sans pouvoir avaler la moindre bouchée de nourriture…

Gérard, lui, est en pleine forme et il emprunte un vélo à l’hôtel pour faire une grande balade sur la pointe sud de l’ile. Il commence par longer la plage, mais bien vite, il est arrêté dans sa progression par de trop nombreuses sargasses. Il rejoint donc la piste

Belize - 142
San Pedro – Balade vers le sud de l’ile
Belize - 146
San Pedro – Balade vers le sud de l’ile

Plus, il avance vers le sud, plus il ne peut que constater – et déplorer – de nombreuses urbanisations commencées, puis abandonnées faute de moyens financiers… En plus, par endroits, la mangrove est minée, mitée, émiettée, remblayée pour des projets avortés et elle semble désormais vide de vie. Triste réalité d’une expansion touristique ratée, qui n’est pas sans nous rappeler des paysages souvent observés en Espagne où, là aussi, les ambitions capitalistes n’ont pas été capables de s’adapter aux besoins réels du marché du tourisme.

Belize - 152
San Pedro – Balade vers le sud de l’ile – Projet avorté…

Heureusement, sur le chemin du retour, il croise tout de même quelques oiseaux

Belize - 148
San Pedro – Balade vers le sud de l’ile
Belize - 149-1
San Pedro – Balade vers le sud de l’ile – Balbuzard

On passe une après-midi très calme au bord de la piscine… Et dans la soirée, on se contente de diner « léger » dans un agréable resto proche de notre hôtel.

Lundi 31 décembre

Mon estomac se porte mieux, aussi on fait notre désormais traditionnelle balade à pied sur la plage.

Puis on emprunte deux vélos, et on fait une petite balade vers le sud, jusqu’à une marina récemment construite. Au retour, on prend un citron pressé – la spécialité bélizienne – face à la mer : agréable pour fêter le dernier jour de l’année ! On déjeune dans le même petit resto populaire qu’il y a deux jours, et on termine l’après-midi au bord de la piscine.

Vers 17h30, on boit un verre avec nos voisins de chambres, Inna et Slava, des Ukrainiens installés depuis une vingtaine d’années aux États-Unis. C’est très sympa, et on passe un excellent moment !

Belize - 156
San Pedro – Fin d’année en bonne compagnie, avec Inna et Slava !

Deux heures plus tard, on part à la recherche d’un restaurant où réveillonner. Au départ, on pensait diner au même endroit que samedi, le cadre étant particulièrement agréable. Le hic, c’est que pour ce soir, ils ne proposent que des burritos au poulet. Heu… Pas top pour une fin d’année ! On se contente donc de siroter un apéro léger en regardant la mer – et accessoirement en imaginant les crocodiles tout proches ! – puis on repart. Finalement, on jette notre dévolu sur une enseigne assez connue dans l’ile, le Anglers Restaurant. La salle en plein air du premier étage est agréablement ventilée et le menu semble alléchant. On commande un curry de crevettes et des gambas sautées au rhum et au gingembre. Quand nos assiettes arrivent, force est de constater que l’on ne s’étouffera pas : les portions sont congrues… C’est parfait pour moi, mais Gérard aurait bien demandé un peu de rab ! Néanmoins, les deux plats sont très gouteux et parfaitement assaisonnés.

Vers 22h, on retourne à l’hôtel, et on attend minuit sur le toit-terrasse, en compagnie des autres guests. A 00h précise, le feu d’artifice est tiré depuis la mer et on assiste à un beau spectacle d’une quinzaine de minutes. Une fois les vœux échangés, on ne traine pas, et on rentre se coucher !

Belize - 159
San Pedro – Feu d’artifice vu depuis le toit-terrasse de notre hôtel – Bonne année 2019 !
Belize - 163
San Pedro – Bonne année 2019 !

Mardi 1er janvier

Journée de grand repos ! On sort simplement pour aller déjeuner sur la plage, dans un des rares restos ouverts. C’est surprenant, qu’en pleine période touristique, les jours fériés soient aussi respectés…

Demain, terminé la glandouille, on se lève à 6h, et normalement, on quitte l’ile par le bateau de 8h, si celui-ci n’est pas annulé comme l’autre fois… Après avoir rejoint le continent et Belize city, on se dirigera vers le centre du pays, pour un petit séjour de 48h dans la jungle. Changement d’ambiance en perspective !

INFOS PRATIQUES

  • Hébergement : Ambergris Sunset Hotel, au centre ville, mais au calme car situé sur la côte ouest. Chambre confortable, très propre, avec salle de bain privée, wifi. Petite piscine et agréable terrasse. Accueil très sympa. Prêt de vélos. Environ 48€ la nuit via Booking.com.
  • Pour info (mais on n’a pas testé), on signale l’association à but non lucratif American Crocodile Education Sanctuary (ACES) qui propose des excursion organisées pour observer la vie nocturne de la faune dans la mangroce, départ 18h, durée 2h30, 50US$ 

5 réflexions au sujet de « Ne rien faire (ou presque !) pendant 4 jours à San Pedro »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s