Balades à pied et à vélo à San Pedro, sur l’ile de Caye Ambergris

Jeudi 27 décembre

Après le petit-déjeuner, on quitte notre hôtel de Caye Caulker à 10h, heure limite du check-out. Sans se presser, on se dirige vers le terminal maritime d’Ocean Ferry. Notre bateau pour San Pedro, sur l’ile de Caye Ambergris est prévu à 11h15, on a donc le temps. Alors que l’on se prépare à enregistrer les bagages, un employé nous informe que le ferry est annulé, et qu’il n’y en aura pas d’autre dans la journée ! On est un peu contrariés car les billets sont déjà payés et on imagine que le remboursement ne va pas être facile à obtenir…

Du coup, on file au ponton voisin où la seconde compagnie de bateau propose également des départs pour San Pedro. On achète donc deux nouveaux tickets. Ici aussi, le départ est annoncé à 11h30, mais sans que l’on sache pourquoi, on part avec plus d’une heure de retard….

Une fois arrivés – sans encombre ! – à San Pedro, en quelques minutes, on rejoint à pied à notre hôtel qui se trouve sur la côte ouest de l’ile. Après avoir déposé les bagages, on repart sur la côte est pour déjeuner : c’est ici que se concentre la majorité des restos et hôtels, mais malheureusement le rivage est envahi par les sargasses, ce qui rend la baignade difficile et surtout peu agréable…

Belize - 99
San Pedro
Belize - 94
San Pedro

Ce n’est pas bien grave, on n’avait pas prévu de trempette aujourd’hui, et on se contente donc d’une balade le long de la plage. Comme à Caye Caulker, on apprécie que le front de mer soit entièrement accessible aux piétons et aux vélos !

Belize - 100
San Pedro
Belize - 102
San Pedro

On rentre à l’hôtel en louvoyant entre l’intérieur de l’ile et la côte est, nettement moins touristique.

Belize - 104
San Pedro

Mais on évite les deux rues principales car elles sont complètement envahies de voiturettes de golf, le moyen de transport le plus utilisé ici ! Il faut dire que l’ile – toute en longueur – s’étend sur une quarantaine de kilomètres et que peu apprécient de se déplacer à vélo sur des pistes pas toujours roulantes…

Belize - 93
San Pedro – Des voiturettes de golf par dizaines !

De retour à notre auberge, on sympathise avec Anne-Marie et Philippe, un couple de franco-québécois avec qui le courant passe immédiatement. On prolonge la soirée autour d’un verre, ravis de cette belle rencontre !

Belize - 107
San Pedro – Coucher de soleil depuis la terrasse de l’hôtel

Vendredi 28 décembre

De bon matin, Gérard attaque la journée par un petit tour en bord de mer. Non loin de notre hôtel, il y a déjà un peu d’animation…

Belize - 108
San Pedro
Belize - 111
San Pedro – Voiturette de golf pour les plus grands et auto télécommandée (par maman !) pour les plus jeunes !

Puis, c’est à vélo que l’on part prendre notre petit-déjeuner ! Nos montures ne sont pas spécialement confortables, et surtout elles n’ont ni vitesses, ni freins ce qui nous évite les problèmes de pignons (hein Marco, tu serais plus tranquille ici !), mais demande un peu d’expérience quant à la maitrise du rétropédalage… Comme on n’a peur de rien, on part pour une balade d’une trentaine de kilomètres, essentiellement effectuée sur piste ou bord de plage.

Belize - 112
San Pedro
Belize - 113
San Pedro

On commence par longer la côte est en empruntant le chemin sablonneux qui borde le rivage : c’est vraiment agréable, les vues sont splendides et il n’y a pas grand monde – ce qui est préférable car je peine un peu à stopper mon vélo !

Belize - 114
San Pedro
Belize - 115
San Pedro
Belize - 120
San Pedro – Nos deux vélos…
Belize - 121
San Pedro

Après une petite dizaine de kilomètres, on bifurque plein ouest : et c’est parti pour six kilomètres de piste pleine de trous ! Mais on ne se plaint pas car on a le vent de dos

Belize - 122
San Pedro – Trou d’eau dans la piste… Ça passe !

Un peu transpirant tout de même, on arrive à Secret Beach. Bon, on ne va pas mentir, vu le nombre de voiturettes de golf qui nous ont doublés, cette plage n’est plus un secret pour personne ! On trouve tout de même un petit resto sympa, pas trop bondé, qui déploie quelques tables et transats au bord de l’eau.

Belize - 131
San Pedro – Secret Beach – Le nombre de voiturettes garées laisse supposer que la plage va être envahie… Mais finalement non, on trouve un petit coin assez tranquille !
Belize - 123
San Pedro – Secret Beach

On profite de l’endroit pendant trois heures, et on alterne entre baignade dans une mer turquoise, farniente, petite balade à pied dans les environs (pour Gérard) et déjeuner – un excellent ceviche aux conches et des crevettes grillées.

Belize - 129
San Pedro – Secret Beach
Belize - 126
San Pedro – Secret Beach – Termitière
Belize - 130
San Pedro – Secret Beach – Excellent déjeuner !

Vers 14h, il faut se résoudre à remonter sur nos vélos, et à se lancer sur la piste du retour. Vent de face, c’est terrible pour moi ! J’ai l’impression de faire du sur-place… Gérard, lui, file à bonne allure, sans paraitre gêné. Finalement, on met presque une heure trente pour avaler les treize kilomètres qui nous séparent de l’hôtel.

Belize - 132
San Pedro – Secret Beach – Pas facile avec le vent de face !

Après une bonne douche, on retrouve Anne-Marie et Philippe pour un ultime apéro car ils partent demain matin pour Chetumal. Comme hier, on passe un excellent moment en leur compagnie !

INFOS PRATIQUES

  • Ferry Caye Caulker / San Pedro, deux compagnie différentes (préférer Belize Express qui semble plus fiable), plusieurs départs par jour, 30mn de traversée. 19$Bz ~ 9.50US$
  • Balade en vélo jusqu’à Secret Beach, environ 30km AR en comptant les détours, aller le long de la plage (itinéraire à ne pas louper !) jusqu’à la bifurcation pour la plage, retour par la route. A réserver aux sportifs !
  • Hébergement : Ambergris Sunset Hotel, au centre ville, mais au calme car situé sur la côte ouest. Chambre confortable, très propre, avec salle de bain privée, wifi. Petite piscine et agréable terrasse. Accueil très sympa. Prêt de vélos. Environ 48€ la nuit via Booking.com.

5 réflexions au sujet de « Balades à pied et à vélo à San Pedro, sur l’ile de Caye Ambergris »

  1. Mon petit pignon chéri est aux Arcs en train de faire du ski, car ici c’est l’hiver et il fait froid. Alors vous voir dans cette eau bleue, en tenue légère et sur vos vélos de folie, ça m’inspire et je peins que du bleu, des ronds et des plages ensoleillées !!!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s