Le temple Donghwasa et son Bouddha géant en pierre, un appel à la réunification

Vendredi 13 avril

Vers 10h – eh oui, on ne se lève pas tous les jours à l’aube ! –  on prend le bus express n°1 dont l’arrêt est situé derrière la gare ferroviaire. Quarante minutes et vingt-deux kilomètres plus tard, on arrive non loin du temple Donghwasa, érigé au beau milieu du parc provincial Palgongsan. Pour nous éviter une belle grimpette – on repose nos articulations ! – on prend une navette qui nous dépose au pied du complexe bouddhique. Édifié par un moine en 493 – sous le royaume Silla – le temple a plusieurs fois été reconstruit et les bâtiments que l’on voit aujourd’hui datent de 1732. Petite particularité du site : en hiver, on peut y voir s’ouvrir les fleurs du paulownia

Corée-409-1
Temple Donghwasa – Arbre chargé de « cartes » de voeux
Corée-411
Temple Donghwasa – Dans tous les temples coréens, on trouve des tuiles à acheter, sur lesquelles les croyants inscrivent vœux ou remerciements
Corée-428
Temple Donghwasa
Corée-436
Temple Donghwasa – Superbe tambour de temple

On se balade un bon moment entre le hall principal et les petits pavillons annexes. Comme dans tous les temples de Corée, les peintures murales et les ornements de charpentes captent le regard. Et les intérieurs sont également toujours chaleureux et propices à la méditation…

Corée-412
Temple Donghwasa – Hall principal
Corée-416
Temple Donghwasa – Pavillon annexe
Corée-427
Temple Donghwasa
Corée-433
Temple Donghwasa

Même si on a l’impression que tous ces temples se ressemblent, on remarque toujours un « quelque chose » de différent dans chacun d’entre eux. Ici, ce sont les boules de verre votives qui tintent au moindre souffle d’air !

Le lieu est très couru – c’est même la balade préférée des habitants de Daegu, principalement les week-ends. Aujourd’hui, sans qu’il y ait vraiment foule, on croise pas mal de retraités venus se balader dans les environs. Ce qui est drôle, c’est que la plupart sont habillés comme s’ils partaient pour un trekking au Ladakh !

Après avoir visité tous les recoins du temple, on cherche le fameux Bouddha géant… On suit un chemin qui monte dans la forêt et surplombe les toits du sanctuaire. Là, comme on ne voit toujours pas la statue, on accompagne un groupe de randonneurs.

Corée-438
Temple Donghwasa
Corée-439
Temple Donghwasa – Balade dans la forêt…

On s’éloigne nettement de notre point de départ, et après une bonne heure de marche, il faut se rendre à l’évidence : le Bouddha n’est pas par là – en tout cas, pas celui que l’on cherche ! Et on ne sait pas trop où on va… Heureusement, on parvient à une bifurcation d’où on récupère un chemin qui redescend rapidement au temple, en nous faisant passer par un bel ermitage. Quoiqu’il en soit, cette petite rando improvisée était bien agréable !

Corée-442
Temple Donghwasa – Pendant la rando improvisée, pause dans un petit ermitage…
Corée-444
Retour au Temple Donghwasa après la balade !

Après être de nouveau passés devant le temple, on réussit enfin à trouver ce Bouddha ! Au lieu de monter, il fallait juste descendre… La statue est immense – 17m de haut – mais semble un peu trop neuve. Normal puisqu’elle a été érigée en 1992 pour personnifier l’espoir de la réunification et symboliser le temple de Donghwasa.

Corée-451
Temple Donghwasa – Bouddha géant
Corée-452
Temple Donghwasa

On continue ensuite la descente jusqu’à l’arrêt de bus. Il est 14h et on a passé plus de 3h sur le site ! On rentre à Daegu où on déjeune. Le ciel s’obscurcit de plus en plus, la pluie est proche alors on retourne à l’hôtel sans tarder !

Samedi 14 avril

La météo ne s’était pas trompée : au réveil, le ciel est noir et il pleut à verse ! On avait prévu de visiter le Hahoe Folk Village, près d’Andong, mais on renonce… Du coup, on se contente d’un petit tour dans une allée commerciale souterraine et dans un grand magasin plutôt luxueux. On ne s’en plaint pas : à chaque fois qu’il pleut, cela nous fait une journée de repos ! Demain, le soleil devrait revenir et nous, nous partirons pour Suncheon, une petite ville située au sud du pays, pas loin de la mer…

INFOS PRATIQUES

  • Logement : Dream of City Motel, très bien situé à 7mn à pied de la gare routière Dong-Daegu, dans une rue peu bruyante malgré la présence de nombreux restos. Chambre assez basique, avec salle de bain privée, clim, frigo, bouilloire et espace « bureau ». Vue sur mur ! Environ 28€ la nuit via Booking.com.
  • Temple Donghwasa, 9h-18h, 2500. Balades possibles dans les environs (se renseigner à l’OT). Accès depuis Daegu par le bus express n°1 (rouge), 4 par heure, durée environ 40mn, 1800₩ (carte Tmoney acceptée). L’arrêt à Daegu se situe en bas de la gare ferroviaire, à l’opposé de la gare routière (se faire préciser l’endroit exact à l’OT ou au guichet d’info des transports). L’arrêt au temple n’étant pas le terminus, se renseigner auprès du chauffeur. 

Une réflexion au sujet de « Le temple Donghwasa et son Bouddha géant en pierre, un appel à la réunification »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s