Petite journée de détente à Kurama

Dimanche 25 mars

Aujourd’hui, c’est grasse matinée… ce qui signifie que l’on ne se lève qu’à 7h ! Il faut dire que le couchage sur futon n’incite pas à traîner au lit ! On part donc vers 8h avec le bus n°1 qui nous dépose à la gare Demachiyanagi. De là, on prend un petit train qui nous monte en une trentaine de minutes à Kurama, un village de montagne situé au nord de Kyoto.

Jap- 1415
Site de Kurama – Représentation de la procession éclairée de torches géantes qui s’y déroule chaque 22 octobre

Dès la sortie de la gare, on est accueilli par une grande sculpture de Tengu, une créature légendaire du bouddhisme. Longtemps considérés comme des démons perturbateurs, les tengus affichent désormais une image plus positive de protecteurs. Autrefois, leur apparence se rapprochait d’un rapace au long bec, mais maintenant, ils sont humanisés, avec pour caractéristique propre un nez démesurément long. Et aujourd’hui encore, beaucoup croient que les tengus et autres esprits de la montagne vivent encore dans cette région boisée… Nous, de manière plus pragmatique, on sait plutôt que ces immenses forêts sont surtout peuplées d’ours, de cerfs et de serpents, comme l’annoncent certaines affiches destinées aux randonneurs !

Jap- 1412
Kurama – Statue géante de Tengu
Jap- 1380-1
Kurama – Plan du Temple Kurama-dera qui s’étage du bas en haut de la montagne

Situé non loin de la gare, on atteint rapidement le portail d’entrée du Kurama-dera, un temple fondé au VIIIe siècle. Celui-ci s’étage de bas en haut d’une montagne, le long d’un sentier bordé de lanternes rouges.

Jap- 1379
Temple Kurama-dera – Quelques marches jusqu’au funiculaire, histoire de se mettre en forme !

Pour épargner nos articulations mises à mal par la balade de la veille, on s’avance un peu en utilisant le funiculaire.

Il nous reste toutefois encore quelques belles volées de marches à franchir avant de parvenir au sommet ! Heureusement, de superbes petits temples offrent des arrêts reposants…

Jap- 1387
Temple Kurama-dera – Encore quelques marches…
Jap- 1383
Temple Kurama-dera
Jap- 1393
Temple Kurama-dera

Après presque un kilomètre de montée,  on atteint enfin le hall principal du temple. Malgré la brume, la vue sur les montagnes environnantes est belle, mais ce qui retient surtout notre attention, c’est l’atmosphère à la fois détendue et pieuse de ce lieu de culte.

Jap- 1399
Temple Kurama-dera
Jap- 1396
Temple Kurama-dera
Jap- 1398
Temple Kurama-dera

On est même très surpris par les nombreuses offrandes de nourriture – œufs, canettes de saké, friandises… – laissées au pied des autels.

Jap- 1380
Temple Kurama-dera

Après plus d’une heure sur place, on attaque la descente, mais sans passer par le funiculaire cette fois.

Jap- 1403-1
Temple Kurama-dera

On croise plusieurs petits temples originaux et reposants, posés dans un cadre somptueux…

Jap- 1405
Temple Kurama-dera
Jap- 1406
Temple Kurama-dera – Encore des offrande de nourriture…

Trois cents mètres avant l’arrivée, on traverse le beau Yuki-jinja, un temple shintoïste où chaque 22 octobre se déroule une procession nocturne éclairée par des torches géantes.

Jap- 1409
Temple Kurama-dera – Sanctuaire Yuki-jinja

On retourne à la gare en passant devant quelques magasins qui vendent de nombreux produits dérivés du fameux tengu. Là, on croise de nombreux randonneurs, et comme chaque dimanche, on constate que les Japonais sont autant motivés par la balade que par les multiples centres d’intérêts religieux. Pour nous, cette ferveur religieuse constante – très bien exploitée commercialement – est vraiment surprenante ! Un peu comme si, en Europe, les sorties dominicales se faisaient uniquement sur des étapes du chemin de Compostelle…

De retour à Kyoto, on fait un tour du côté de la confluence des rivières Kamo et Takano, où les gens profitent de ce beau temps printanier sur les berges aménagées.

On marche encore un peu pour parvenir au Shimogamo-jinja, l’un des plus anciens sanctuaires shinto du Japon installé dans une forêt primitive qui n’aurait jamais été entretenue… Ici encore, l’ambiance est très familiale, et les mariages s’y succèdent !

Jap- 1421
Kyoto -Temple Shimogamo-jinja
Jap- 1425
Kyoto -Temple Shimogamo-jinja

On rentre vers 16h à notre studio, après avoir pris notre déjeuner / dîner dans notre « cantine » resto / buffet. Demain, fini le repos (!), le réveil sonne à 4h30 afin d’assister au premier office du temple Kiyomizu-dera !..

INFOS PRATIQUES

  • Logement : Studio Bicycle base in Kyoto, résa via Airbnb. Agréable petit studio tout confort (salle de bain, kitchenette, wifi, machine à laver, vélos), situé au nord de Kyoto. A environ 10mn à pied du bus 9 (terminus). Combini et resto-buffet très bon marché à quelques pas. Environ 25€ la nuit selon la période. Très bon accueil des hôtes.
  • Accès à Kurama par le train, ligne Eizan, au départ de Demachiyanagi station, durée 35mn, 420¥ (carte Suica valide).
  • Temple Kurama-dera, 300¥Funiculaire, 200¥ – Prévoir au moins 2h sur le site, pour faire l’AR. 1.5km AS pour parvenir au hall principal du temple (sans funiculaire), nombreuses marches mais cheminement très bien fait. Possibilité de randos plus longues dans le secteur.
  • Temple Shimogamo-jinja, entrée libre

 

 

Une réflexion au sujet de « Petite journée de détente à Kurama »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s