Kobe, 23 ans après le séisme…

Mercredi 14 mars

On prend le train jusqu’à la station Sannomiya, une des gares principales de Kobe d’où on atteint en quinze minutes de grimpette le quartier de Kitano. Là, on visite le petit temple shinto Kitano Tenman-jinja.

Jap- 943
Kobe – Quartier de Kitano – Temple shinto Kitano Tenman-jinja
Jap- 949
Kobe – Quartier de Kitano – Vue depuis le temple shinto Kitano Tenman-jinja – La ville a été entièrement reconstruite après le séisme du 17 janvier 1995 qui fit près de 6.500 victimes et détruisit des milliers de bâtiments…

On redescend en longeant quelques maisons à l’architecture plutôt européenne.

On déjeune dans un restaurant spécialisé dans les ramen – les nouilles locales.

Jap- 956
Kobe – Plats de nouilles locales

Puis on traverse l’Ikuta-jinjo, un des sanctuaires shinto les plus anciens du pays, installé dans un parc urbain.

Jap- 957
Kobe – Sanctuaire shinto Ikuta-jinjo
Jap- 959
Kobe – Sanctuaire shinto Ikuta-jinjo

On se balade un peu dans les rues commerçantes, surtout riches en restaurants dont certains sont spécialisés dans la préparation du célèbre bœuf de Kobe, à la chair tendre et persillée !

Jap- 964.JPG
Kobe – Rues commerçantes – Le bœuf est à l’honneur !
Jap- 966
Kobe – Rues commerçantes – Encore et toujours des restos !

Après quelques nouveaux clichés de plaques d’égouts originales (!), on reprend le train pour Osaka.

Jap- 955
Kobe – Comme dans tout le Kansai, il semble que la municipalité de Kobe rivalise d’imagination pour créer ces plaques très originales !

INFOS PRATIQUES

  • Logement à Osaka : B&B Umehachi, résa via Airbnb, situé dans un quartier un peu excentré (M° Hanazonocho sur la Yotsubashi Line). Accueil très sympa. Chambre confortable, avec kitchenette et toilettes. Douche collective. Wifi. Petit déjeuner inclus. Environ 30€ la nuit.
  • Kansai Thru Pass, une carte valable 2 ou 3 jours non consécutifs pour découvrir les environs d’Osaka à bon prix. On a choisi cette option pour utiliser les transports jusqu’à Himeji, Koya San et Kobe (mais le pass est également valable pour aller à Kyoto ou Nara). Seul impératif : ne pas emprunter les lignes JR et voyager sur les lignes privées de type Hanshin. Il est à noter que les trajets en métro à Osaka sont également inclus dès que l’on « active » la journée. Le pass est réservé aux non-Japonais et s’achète à la gare d’Osaka – ou via le site web – sur présentation de son passeport. 4.000¥ pour 2 jours, 5.200¥ pour 3 jours.
  • Trajet Umeda-Osaka => Sannomiya- Kobe, durée 40mn, plusieurs trains par heure avec la ligne Hanshin.
  • Montée à pied depuis la gare de Sannomiya jusqu’au quartier de Kitano, 20mn sans se presser.
  • Dans Kitano, possibilité de visiter, moyennant finances, de nombreuses maisons anciennes d’inspiration européenne. Mais pour un Français, ces visites ne sont pas indispensables…
  • Accès libre aux deux sanctuaires shinto

 

 

Une réflexion au sujet de « Kobe, 23 ans après le séisme… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s