Le château d’Himeji et son superbe jardin Kôko-en

Lundi 12 mars

A 7h30, on prend le métro jusqu’à Umeda, puis on enchaîne avec la correspondance de la ligne Hanshin, un train local qui nous mène en une heure et demie à Himeji. Certes le trajet est un peu long, mais c’est le seul autorisé quand on utilise le Kansai Thru Pass, une carte qui offre des transports à prix réduits dans la région !

Arrivés à la gare Sanyo-Himeji, on est un peu surpris de se retrouver en pleine ville car on imaginait le célèbre château planté au milieu de la campagne ! Après 1.2km de marche – toujours la précision japonaise ! – on parvient au site qui est l’un des plus anciens bâtiments du Japon médiéval. Il est d’ailleurs inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco et est considéré comme Trésor culturel du pays.

Jap- 861
Château d’Himeji – Première vue depuis le bas du parc…

C’est aussi l’un des douze châteaux du Japon où les donjons en bois sont encore d’époque ; les autres, comme celui de Nagoya ou d’Osaka, ont été détruits par les guerres ou les catastrophes naturelles, et ont été reconstruits, en béton la plupart du temps, au XXe siècle.

Jap- 863
Château d’Himeji – On se rapproche…

Très blanc, le château d’Himeji est souvent comparé à une aigrette ou à un héron ! Après avoir monté le chemin qui serpente jusqu’à l’entrée proprement dite, on s’attaque aux escaliers… Comme dans tous les châteaux « d’époque », les marches sont raides et il n’y a pas d’ascenseur. Il faut savoir que la grimpette se fait en chaussettes, toutes chaussures étant proscrites sur les fragiles parquets… Pour ceux qui n’ont jamais visité cette architecture typique du monde féodal japonais, la visite est instructive car on voit bien la charpente de bois de l’édifice. Mais pour nous qui en sommes à notre quatrième château de ce type, on n’a que moyennement été emballés par la visite intérieure, d’autant que les pièces traversées sont totalement vides et que l’on avance au touche-touche !

Néanmoins, on a bien aimé la cheminement extérieur qui permet de faire le tour de tout le complexe…

Après cette plongée dans le passé, nous découvrons le superbe parc Kôko-en : c’est notre premier « vrai » jardin japonais et la surprise est de taille ! En effet, bien que nous soyons en fin d’hiver et, qu’ici, les cerisiers bourgeonnent à peine, la visite est un véritable enchantement… Et on passe plus de deux heures à arpenter les allées et petits ponts très zen de ce lieu charmant !

Jap- 871
Himeji – Jardin Kôko-en
Jap- 872
Himeji – Jardin Kôko-en
Jap- 874
Himeji – Jardin Kôko-en – Cerisier taillé en bonzaï
Jap- 881
Himeji – Jardin Kôko-en
Jap- 884-1.JPG
Himeji – Jardin Kôko-en
Jap- 884-2
Himeji – Jardin Kôko-en
Jap- 892
Himeji – Jardin Kôko-en

Après un déjeuner pris très tardivement devant le château – et en terrasse, c’est une première depuis notre arrivée au Japon –  on reprend le train puis le métro pour rentrer à Osaka.

Jap- 894
Himeji – Déjeuner au soleil !

INFOS PRATIQUES

  • Logement à Osaka : B&B Umehachi, résa via Airbnb, situé dans un quartier un peu excentré (M° Hanazonocho sur la Yotsubashi Line). Accueil très sympa. Chambre confortable, avec kitchenette et toilettes. Douche collective. Wifi. Petit déjeuner inclus. Environ 30€ la nuit.
  • Kansai Thru Pass, une carte valable 2 ou 3 jours non consécutifs pour découvrir les environs d’Osaka à bon prix. On a choisi cette option pour utiliser les transports jusqu’à Himeji, Koya San et Kobe (mais le pass est également valable pour aller à Kyoto ou Nara). Seul impératif : ne pas emprunter les lignes JR et voyager sur les lignes privées de type Hanshin. Il est à noter que les trajets en métro à Osaka sont également inclus dès que l’on « active » la journée. Le pass est réservé aux non-Japonais et s’achète à la gare d’Osaka – ou via le site web – sur présentation de son passeport. 4.000¥ pour 2 jours, 5.200¥ pour 3 jours.
  • Trajet Umeda-Osaka => Himeji, durée 1h40, plusieurs trains par heure avec la ligne Hanshin.
  • Château d’Himeji, 9h-17h, 1040¥ le billet combiné avec le jardin Kôko-en. 
  • Jardin Kôko-en, entrée combinée avec le château (300¥ en visite seule). A ne pas louper, superbe !

2 réflexions au sujet de « Le château d’Himeji et son superbe jardin Kôko-en »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s