Kumano Nachi-taisha et Kamikura-jinja : des centaines de marches à gravir pour découvrir ces deux sanctuaires !

Lundi 5 mars

Pluie toute la journée… Ouf ! On peut ENFIN s’octroyer une journée complète de congé ! Malgré les averses, on fait tout de même un tour au supermarché tout proche, et une fois de plus, on est étonnés de découvrir un espace réservé aux enfants et ados, et dédié aux jeux de hasard… Mais ici, ce genre de pratique semble monnaie courante car on trouve ces « jeux de pince » à tous les coins de rue, tout comme les Pachinko qui sont, eux, réservés aux adultes…

Mardi 6 mars

Le soleil étant revenu, on prend un bus vers 8h30 pour Nachi. Là, on enchaîne avec un second bus qui nous dépose au pied du grand sanctuaire de Kumano Nachi Taisha, dont le dogme syncrétique mêle shintoïsme, bouddhisme et culte de la nature. Situé à 350m au-dessus de la mer (toute proche), celui-ci est posé dans un somptueux écrin de verdure… Mais l’accès à ce temple se mérite : il nous faut gravir de très nombreuses marches pour y parvenir !

Jap- 666
Sanctuaire de Kumano Nachi Taisha

Grosse récompense : en chemin, on admire les premiers cerisiers en fleurs, appelés « sakura« ,  très appréciés des Japonais !

Jap- 687-3
Sanctuaire de Kumano Nachi Taisha – Nos premiers sakuras…

Bien qu’étant actuellement en rénovation, le sanctuaire shinto Kumano Nachi Taisha est somptueux…

Jap- 670
Sanctuaire de Kumano Nachi Taisha
Jap- 668
Sanctuaire de Kumano Nachi Taisha

Quelques mètres plus loin, on parvient au temple bouddhique du Seigantôji qui serait la plus ancienne structure du Kumano fondée – parait-il – au IVe siècle par un moine revenu d’Inde.

Jap- 671-1
Sanctuaire de Kumano Nachi Taisha – Temple bouddhique du Seigantôji
Jap- 672
Sanctuaire de Kumano Nachi Taisha – Temple bouddhique du Seigantôji

On croise ensuite d’autres petits temples, tous aussi intéressants les uns que les autres…

Jap- 677-1
Sanctuaire de Kumano Nachi Taisha – A gauche, superbe arbre avec tronc creux…
Jap- 677
Sanctuaire de Kumano Nachi Taisha – Petit temple annexe

Et on arrive enfin au point d’orgue de la visite : la fabuleuse pagode à trois étages qui surplombe tout le complexe !

Jap- 683
Sanctuaire de Kumano Nachi Taisha – Pagode

Du haut, on a une vue plongeante sur la cascade de Nachi, probablement le plus ancien lieu de culte du site, et vénérée depuis fort longtemps… Avec ses 133m de haut, c’est aussi la chute d’eau la plus haute du pays !

On redescend ensuite la belle volée de marches montée quelques heures auparavant,et de nouveau, on est enchantés par la floraison du printemps ! Comme dimanche, on croise également quelques personnes en tenue traditionnelle de pèlerin. Il faut dire que le site est réputé et qu’autrefois, il y avait foule sur les chemins…

Jap- 686
Sanctuaire de Kumano Nachi Taisha
Jap- 685
Sanctuaire de Kumano Nachi Taisha

Plutôt que de reprendre le bus, on poursuit la balade en empruntant le Daimonzaka, une magnifique allée de cèdres multi-centenaires, longue de 600m – avec un dénivelé de 100m –  et intégralement pavée. Là encore, les émotions sont fortes, en particulier devant ces géants de la forêt…

Jap- 688
Sanctuaire de Kumano Nachi Taisha – Daimonzaka, superbe allée de cèdres multi-centenaires
Jap- 691
Sanctuaire de Kumano Nachi Taisha – Daimonzaka

Vers 13h, on reprend le bus qui nous descend à Nachi. Puis, de nouveau, on enchaîne avec un autre qui nous ramène à Shingu. Comme on est en pleine forme (!), on décide de gravir les 528 marches qui conduisent au temple shinto de Kamikura-jinja, là où on avait fait un « refus » il y a deux jours ! L’ascension est particulièrement difficile, les marches sont très irrégulières et la pente est vraiment raide sur la moitié du parcours…

Jap- 696
Shingu – Temple shinto de Kamikura-jinja

Malgré tout, on parvient sans encombre au sommet, d’où on a une vue plongeante sur la baie de Shingu.

Jap- 698
Shingu – Temple shinto de Kamikura-jinja
Jap- 699
Shingu – Vue sur la ville depuis le Temple shinto de Kamikura-jinja

La descente est encore plus difficile ! Mieux vaut ne pas louper de marche…

Jap- 701
Shingu – Temple shinto de Kamikura-jinja – Descente très raide !
Jap- 704
Shingu – Temple shinto de Kamikura-jinja – Ouf ! Enfin en bas…

On termine ce séjour à Shingu enchantés, et toujours aussi surpris et enthousiasmés par ce pays. Demain, on met le cap sur Osaka !

INFOS PRATIQUES

  • Logement : Sushi House (résa via Airbnb), maison de 6 pièces (!) très bien située, à deux pas de l’arrêt de bus et d’un grand supermarché. Logement exceptionnel, tout équipé, très confortable (cuisine équipée, salle de bain, machine à laver, wifi…). A recommander ! Environ 47€ la nuit selon la saison.
  • Pass transport Ise-Kumano-Wakayama, 11.000¥. Valide 5 jours consécutifs, ce pass permet le transport sur les trains locaux entre Nagoya et Osaka et sur certaines lignes de bus vers le Kumano Kodo. Attention, seuls les étrangers peuvent l’acheter, et ce, hors du Japon au maximum trois mois avant le début de sa validité (on l’a acheté dans une agence japonaise en Nouvelle-Zélande, mais il est aussi possible de la commander depuis la France, chez JTB par exemple).
  • On peut trouver de nombreuses infos sur la région du Kumano Kodo ainsi que sur les transports (toutefois, mieux vaut vérifier les infos dans les OT locaux car horaires par forcément à jour !) sur le site officiel – ou tout du moins qui semble l’être !
  • Bus Shingu / Nachi et vice-versa, toutes les demi-heures, durée 30mn, inclus dans le pass, sinon environ 600Y (à vérifier).
  • Bus Nachi / pied du sanctuaire (arrêts possibles à la cascade et au pied du Daimonzaka), toutes les demi-heures (un seul par heure vers 13h/14h), inclus dans le pass (sinon environ 400Y, à vérifier).
  • Sanctuaire shinto Kumano Nachi Taisha (et temples adjacents), accès par de nombreuses marches, entrée libre
  • Pagode, 300Y (pour monter dans les étages, intéressant pour avoir une belle vue sur le complexe et la cascade).
  • Chemin « Daimonzaka », se prend au pied du sanctuaire, au niveau de l’arrêt de bus le plus haut. Superbe allée de 600m de long, à ne pas manquer ! Montée ou descente sur de belles marches empierrées… Compter 30mn AS en prenant son temps. Bus pour Nachi à une centaine de mètres à droite en arrivant sur la route principale.
  • Temple shinto de Kamikura-jinja, situé à Shingu, 528 marches à monter (et donc à descendre !), ascension difficile, à éviter pour ceux qui souffrent de vertige. Entrée libre. Compter 45mn maxi l’AR en prenant son temps.

Une réflexion au sujet de « Kumano Nachi-taisha et Kamikura-jinja : des centaines de marches à gravir pour découvrir ces deux sanctuaires ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s