Randonnée de temples en sanctuaires à Kamakura

Mercredi 21 février

Une fois de plus, on est dans le métro avant 7h… A Shinjuku, on prend un train qui, après un changement à Ofuna, nous dépose à Kiti-Kamakura, un village non loin de Kamakura – première capitale du Japon féodal de 1185 à 1333. C’est aussi le point de départ d’une petite rando qui rejoint Hase à travers la forêt, en passant par plusieurs temples.

On commence par visiter le Jomyo-ji, un temple zen peu fréquenté et doté d’un cimetière en espaliers.

Jap- 285
Kamakura – Jomyo-ji
Jap- 277
Kamakura – Jomyo-ji

Ce premier temple marque aussi le point de départ de la rando du Daibutsu dont le chemin serpente à travers la forêt. On imaginait un terrain presque plat, et c’est finalement sur un sentier très accidenté que nous évoluons. On monte et on descend en permanence !

Jap- 291
Kamakura – Chemin de randonnée du Daibutsu – Vue sur la baie

A mi-parcours, on croise le temple Kuzuharaoka, encerclé par le parc Genjiyama.

Jap- 289
Kamakura – Temple Kuzuharaoka

Et après deux heures de balade – pour seulement 4km effectués ! – on parvient enfin à Hase, où on peut admirer le célèbre Daibutsu, un immense Bouddha en bronze, mesurant 11.40m de haut et achevé en 1252. On peut même rentrer à l’intérieur de la statue qui est creuse ! Le site est agréable, quoique très fréquenté…

Jap- 296
Kamakura – Hase, Daibutsu

Toujours à Hase, on visite le Hase-dera, un temple dont le pavillon principal abrite une statue de Kannon, une des divinités les plus populaires du Japon. Mais ce qui nous impressionne le plus, ce sont les centaines de petits Bouddhas posés en offrande… Comme dans tous les temples, on peut aussi acheter des plaquettes votives, y inscrire un vœu puis l’accrocher sur une structure prévue à cet effet. Et dans ce temple, certaines de ces plaquettes sont… des coquilles d’huîtres ! A propos des dons et achats possibles dans les temples, on se rend compte, depuis notre arrivée dans le pays, que les Japonais font énormément d’offrandes dès lors qu’il s’agit de religion : ils jettent toujours une pièce ou deux pour prier, et achètent des bâtons d’encens, des plaquettes votives et des amulettes… D’ailleurs, la première chose que l’on voit devant les lieux de prière, ce sont les urnes destinées à recevoir les espèces sonnantes ! Et tous les temples disposent d’une boutique bien fournie…

Jap- 303
Kamakura – Hase-dera
Jap- 299
Kamakura – Hase-dera
Jap- 298
Kamakura – Hase-dera
Jap- 301
Kamakura – Hase-dera
Jap- 309
Kamakura – Hase-dera

Vers 13h, on prend le trolley – en fait un petit train – pour Kamakura où on déjeune dans un beau resto situé en étage. Comme toujours, on se régale à peu de frais !

Jap- 315
Kamakura – Encore un beau plateau-repas !

On remonte ensuite la rue commerçante qui mène au sanctuaire shintoïste Tsurugaoka Hachimangu, le plus important des environs, et dédié à Hachiman, le dieu de la Guerre. Et comme toujours, on peut acheter des supports de demandes de vœux divers et variés !

Jap- 320
Kamakura – Sanctuaire shintoïste Tsurugaoka Hachimangu
Jap- 322
Kamakura – Sanctuaire shintoïste Tsurugaoka Hachimangu

On retourne à la gare par la voie piétonne Dankazura, une allée curieusement installée entre deux voies de circulation et bordée de lanternes de pierre.

Jap- 324
Kamakura – Voie piétonne Dankazura

On jette un dernier regard sur les boutiques de souvenirs, toutes plus attirantes les unes que les autres. Les nombreux stands de street food sont eux aussi bien tentants ! Et comme c’est aussi la sortie des écoles, on croise quelques collégiennes vêtues d’uniformes assez peu modernes…

Jap- 325
Kamakura

Vers 17h, on reprend notre train pour Tokyo, et après deux heures de voyage – métro compris – on est de retour dans notre studio !

INFOS PRATIQUES

  • Logement : Studio via Airbnb, très bien situé dans le quartier Urayasu, à 5mn de la station de métro. Logement bien fonctionnel, avec salle de bain, kitchenette et balcon. Pocket Wifi fournie. Le contact avec Ken, l’hôte, est parfait ! Environ 32€ la nuit, un très bon rapport qualité / prix pour Tokyo.
  • Train (ligne Shonan Shinjuku) Shinjuku => Kita-Kamakura, changement à Ofuna, environ 1.000Y ~ 7.50€. Trolley (ligne Enoshima Dentetsu), Hase => Kamakura, 200Y ~ 1.50€. Train (ligne Shonan Shinjuku) Kamakura => Shinjuku, environ 1.000Y ~ 7.50€. Tous les transports sont payables par Carte Suica. Compter une heure de trajet pour la liaison Shinjuku / Kamakura, trains fréquents.
  • Chemin de randonnée du Daibutsu, accès depuis Kiti-Kamakura. Beau chemin un peu accidenté (mais rien de difficile), 4km, compter 2h sans se presser et en visitant les temples. 
  • Jomyo-ji, 200Y – Daibutsu, 250Y + 20Y pour rentrer dans la structure, Hase-dera, 300Y. Les autres temples et sanctuaires visités sont libre d’accès.

 

Une réflexion au sujet de « Randonnée de temples en sanctuaires à Kamakura »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s