Petite balade dans les quartiers de Roppongi et Shibuya

Mardi 20 février

On ne décolle de l’appartement « que » vers 11h ce matin… On enchaîne les métros – ça devient une habitude maintenant ! – et on arrive pour le déjeuner à Kamiyacho, une station située au pied de la Tokyo Tower. On mange dans un petit resto essentiellement fréquentée par les « cols blancs »  – tous masculins ou presque – des bureaux environnants : une fois de plus, on est surpris par la qualité du plateau-repas. Et le prix est encore plus étonnant, puisque l’on ne paye que 1.000Y, soit environ 7.50€ pour nos deux menus !

Jap- 245
Tokyo – Vers Roppongi et non loin de la Tokyo Tower

On se dirige alors vers la célèbre tour qui – même depuis la construction de la Sky Tree – demeure le symbole de la renaissance de la ville après la seconde guerre mondiale. Érigée en 1958 et culminant à 333m de haut, elle ressemble à s’y méprendre à notre célèbre Tour Eiffel…

Non loin de là, on visite le grand temple Zojo-ji qui, outre des bâtiments de belle taille, abrite un important cimetière.

Mais ce qui retient surtout notre attention, ce sont les innombrables petites statues, coiffées et habillées pour qu’elles ne prennent pas froid : celles-ci sont censées protéger les enfants – on croise d’ailleurs plusieurs classes de petits en sortie scolaire ! – et on suppose que le temple est aussi dédié aux âmes des jeunes morts.

Jap- 249
Tokyo – Temple Zojo-ji – Statuettes dédiées à la protection des enfants
Jap- 249-3
Tokyo – Temple Zojo-ji – Statuettes dédiées à la protection des enfants
Jap- 252
Tokyo – Temple Zojo-ji – Des enfants jouent à « 1-2-3 soleil » sous l’œil vigilant des profs !

Ce temple, bien que très beau, est néanmoins un peu austère : bien que fondé en 1393, celui-ci a été détruit à plusieurs reprises, et celui que nous observons date de 1974.

Jap- 253
Tokyo – Temple Zojo-ji – Porte d’entrée
Jap- 251
Tokyo – Temple Zojo-ji (annexe)

On continue ensuite à pied jusqu’à Roppongi, et on se balade d’abord dans la rue Azabu Juban. Pour un peu, on se croirait à Paris : les immeubles pas trop hauts ainsi que les petites boutiques confèrent à ce quartier une ambiance plutôt intime et un peu bobo. On aime bien !

Jap- 254
Tokyo – Quartier Roppongi, sortie d’école !

A peine deux cents mètres plus loin, on change d’atmosphère : inaugurée en 2003, la Mori Tower, qui s’élève sur 51 étages, est un bel exemple d’architecture moderne, mêlant verre et acier. Et surtout, cet ensemble – qui comporte jardins et boutiques – est très photogénique !

Jap- 261
Tokyo – Quartier Roppongi – Complexe Mori Tower
Jap- 261-2
Tokyo – Quartier Roppongi – Complexe Mori Tower
Jap- 263
Tokyo – Quartier Roppongi – Vue depuis le Complexe Mori Tower

On termine la visite du quartier en jetant un œil au National Art Center, mais on ne peut qu’apercevoir qu’un morceau de sa façade extérieure car le musée est fermé le mardi.

Jap- 267.JPG
Tokyo – Quartier Roppongi – National Art Center

Après un petit trajet en métro – deux stations mais avec un changement à la clé ! – on arrive à Shibuya. Instantanément, on a la sensation d’être plongé en pleine folie tokyoïte ! Le célèbre carrefour où se croisent chaque jour des milliers de piétons ne désemplit pas et les rues sont bondées(voir notre vidéo sur Facebook)

Jap- 268
Tokyo – Shibuya, le croisement où chaque jour se croisent des milliers de piétons !
Jap- 271
Tokyo – Shibuya

Même le supermarché un peu luxe installé au sous-sol de la gare nous surprend par son vacarme : du jamais vu jusqu’à présent ! (voir nos deux vidéos sur Facebook)

Jap- 275
Tokyo – Shibuya – Supermarché

INFOS PRATIQUES

  • Logement : Studio via Airbnb, très bien situé dans le quartier Urayasu, à 5mn de la station de métro. Logement bien fonctionnel, avec salle de bain, kitchenette et balcon. Pocket Wifi fournie. Le contact avec Ken, l’hôte, est parfait ! Environ 32€ la nuit, un très bon rapport qualité / prix pour Tokyo.
  • La Tokyo Tower se visite (mais on n’y est pas allés) et offre une belle vue sur la ville, tout comme depuis le sommet de la Mori Tower (là encore, on n’est pas monté).
  • A Shibuya, le fameux croisement piéton peut s’observer en hauteur depuis la gare : attention, les vitres sont un peu sales, ce qui ne facilite pas les vidéos ou les photos !

Une réflexion au sujet de « Petite balade dans les quartiers de Roppongi et Shibuya »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s