Les phoques et les « boulders » de Moeraki

Mardi 26 décembre

A 7h, on est dans la voiture, prêts pour 370km de route… Mais si nous partons si tôt, c’est que nous voulons être à Moeraki le plus tôt possible afin de pouvoir observer les manchots à tête jaune. Passé 9h, ceux-ci partent en mer à la recherche de nourriture.

Nous arrivons donc à Moeraki, et plus précisément à Katiki Point Lighthouse, vers 8h. Le site, qui domine le Pacifique, est superbe et sauvage. Mais le vent souffle fort, et il fait vraiment très froid ! A cette heure matinale, nous sommes seuls, et c’est donc très tranquillement que l’on se promène sur la falaise. On observe de nombreux phoques : on passe même à quelques centimètres de certains, et cela ne semble pas les déranger ! Il y a aussi beaucoup de goélands à pieds bleus et de mouettes à bec et pieds rouges. Certains nichent, et on a même la chance d’apercevoir quelques petits de l’année ! La déception vient des manchots : on en aperçoit juste un, et encore de très loin…

NZ - 206
Moeraki, Katiki Point Lighthouse
NZ - 212
Moeraki, Katiki Point Lighthouse
NZ - 223
Moeraki, Katiki Point Lighthouse
NZ - 219
Moeraki, Katiki Point Lighthouse

Après plus d’une heure passée à arpenter les lieux, on roule quelques kilomètres jusqu’à la plage où on peut observer les boulders, des énormes boules de pierre lisses, formées à partir des sédiments des fonds marins. Les blocs les plus importants peuvent peser plusieurs tonnes et mesurent près de 3m de diamètre. Impressionnant et surprenant !

NZ - 226.JPG
Moeraki, Boulders
NZ - 228-2
Moeraki, Boulders

On reprend ensuite la route jusqu’à Oamaru. On jette un œil rapide à la Blue Pinguin colony, mais à cette heure, aucune bête n’est en vue : normal, ils sont tous en mer ! D’autre part, le fait que l’endroit où nichent d’ordinaire ces manchots bleus soit maintenant accaparé par une structure commerciale nous gêne un peu…

Après cette petite pause, on repart vers le centre-ville à la recherche d’un petit resto pour le déjeuner. On tourne en vain car tout est fermé ! Finalement, on atterrit au MacDrive… Après ce rapide festin (!), on reprend la route pour Christchurch. C’est long et assez peu intéressant au niveau des paysages, et on est contents d’arriver à notre guesthouse vers 16h…

INFOS PRATIQUES

  • Katiki Point Lighthouse, à Moeraki : observation d’une grosse colonie de phoques et d’oiseaux. En revanche, les manchots se font rares (a priori, on peut pourtant les observer le matin tôt ou le soir à partir de 18h). Site ouvert de 7h30 à 19h. Entrée libre, donation conseillée. Accès non fléché, à repérer au préalable sur Google map.
  • Plage de Moeraki, boulders. Entrée libre.
  • Oamaru, quelques bâtiments de l’époque victorienne bien conservés. Possibilité de voir les manchots rentrer de la mer chaque soir, moyennement finance bien sûr, et dans un cadre très organisé. Photos interdites ! (on n’a pas souhaité assister à cette « attraction »).
  • Logement à Christchurch : Cozy Cozy Guest House, située à 4km du centre-ville, véhicule indispensable. Belle chambre très bien équipée, salle de bain, micro-onde, bouilloire, grille-pain, frigo et vaisselle. Wifi correct. Machine à laver et sécheuse mises à disposition gracieusement. 51€ nuit, résa via Booking. A recommander !

Une réflexion au sujet de « Les phoques et les « boulders » de Moeraki »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s