Au pied de l’Aconcagua

Dimanche 3 décembre

A 9h, on quitte Mendoza en bus depuis la gare routière. Direction le Chili, et plus précisément Santiago, sa capitale, pour notre dernière étape sud-américaine.  La météo est très médiocre – il pleut et il fait plutôt frisquet ! – et on est un peu déçus car la route qui traverse la Cordillère des Andes a la réputation d’être spectaculaire et on craint de ne pas voir grand chose du paysage. Heureusement, plus on prend de l’altitude, plus le ciel se dégage. Et une fois de plus, on en prend plein les yeux !

Ch - 499
Route Mendoza / Santiago via la Cordillère des Andes
Ch - 505
Route Mendoza / Santiago via la Cordillère des Andes
Ch - 506
Route Mendoza / Santiago via la Cordillère des Andes – On aperçoit le pont autrefois emprunté par la ligne de chemin de fer qui reliait les deux pays.

On a même la chance d’apercevoir l’Aconcagua qui, en culminant à 6.962m, est le sommet le plus haut d’Amérique. Magique !

Ch - 509
Route Mendoza / Santiago via la Cordillère des Andes – L’Aconcagua !

Après un peu plus de trois heures de route, notre bus arrive enfin à la frontière, située à 3.200m. L’air est vif, le ciel bien bleu, c’est agréable ! Ce qui l’est moins, ce sont les formalités habituelles et les contrôles de bagages. Pourtant, on ne va pas se plaindre, car, malgré le monde, on passe assez rapidement. Moins d’une heure plus tard, notre bus reprend la route. Et quelle route ! Tout d’abord, nous passons par Portillo, la station de ski mythique créée en 1949. En 1966, elle a accueilli la coupe du monde de descente où les Français Jean-Claude Killy, Guy Périllat, Marielle Goitschel et Annie Famose ont raflé seize médailles !

Ch - 513
Route Mendoza / Santiago via la Cordillère des Andes – Portillo, la station de ski située juste après le poste frontière. Actuellement, elle possède 14 remontées mécaniques et 35 pistes.

Une vingtaine d’épingles bien serrées se succèdent ensuite pour perdre 1.000m d’altitude. En été, la route ne pose aucun problème, mais en hiver, avec la neige et la glace, le parcours doit être plus tendu car il n’y a aucun parapet !

Ch - 515
Route Mendoza / Santiago via la Cordillère des Andes – La route – très sinueuse ! – qui descend de Portillo à Los Andes

On arrive ensuite à Los Andes, puis après deux heures d’autoroute, on parvient à Santiago. On achète notre carte Bip pour utiliser plus facilement les transports en commun, et on rejoint Providencia, le quartier où nous avons réservé notre logement Airbnb, en bus (et sans encombre grâce au GPS !!!). L’appartement est superbe, bien agencé, avec un balcon et une vue sur le Cerro San Cristobal.

INFOS PRATIQUES

  • Taxi centre de Mendoza / gare routière, 50$ ~ 2.50€.
  • Bus Mendoza / Santiago, départ 9h, arrivée 16h. 700$ ~35€ avec la compagnie El Rapido (autres compagnies possibles et nombreux départs de jour ou de nuit). Très belle route, passage de la douane assez rapide (pour nous). Ne pas transporter de fruits ou de produits frais sous peine d’amende !
  • Transports à Santiago : Carte Bip, 1.550$ ~  2.20€ + recharge. Repérer au préalable les parcours en bus sur Google map (car assez compliqué !). Métro possible.
  • Logement : appartement loué via Airbnb. Accueil très sympathique du propriétaire, très bel apart avec balcon, situé dans un quartier calme (mais à quelques pas des restos et des transports), très confortable, wifi. 325€ les 11 nuits, soit un poil moins de 30€ la nuit ce qui représente un excellent rapport qualité / prix.

 

Une réflexion au sujet de « Au pied de l’Aconcagua »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s