A Mendoza, au cœur du vignoble argentin

Mercredi 29 novembre

Dernière matinée à Salta, on traine un peu à l’hostel, puis après un déjeuner rapide – tendance libanaise, avec mezzés, feuilles de vigne farcies au riz et petits chaussons orientaux – on va à pied à la gare routière. On prend notre bus pour Mendoza à 15h30, et on a la chance de découvrir que l’on a été surclassés ! A la place d’un semi-cama, on se retrouve confortablement assis dans un cama. Parfait ! Le voyage est agréable même si les paysages sont assez quelconques. Il faut dire que l’on devient difficile après toutes les beautés que l’on a vues ces derniers temps. Mais ce qui nous épate le plus, c’est le service proposé par la compagnie de transport : après le goûter – biscuits, thé ou café – le stewart organise une partie de bingo : assez insolite dans un bus ! Puis, il nous sert un verre de vin, accompagné d’un sandwich… Du jamais vu jusqu’à présent !

Jeudi 30 novembre

Comme prévu, le bus arrive à 9h30 à Mendoza. On quitte la gare routière en taxi, en dix minutes, on est à notre auberge de jeunesse. On s’installe – la chambre est disponible – et après une douche, on porte notre linge dans une laverie puis on fait un premier tour en ville. Au programme de notre balade : la très arborée plaza Independencia, la rue piétonne Sarmiento, la plaza Espana et la plaza Italia. Si ces endroits ne sont pas déplaisants, en revanche rien ne retient vraiment notre attention… De nombreuses places et rues sont en travaux et on ne voit pas grand-chose. Nous qui imaginions une petite cité plantée au milieu des vignes, on est un peu déçus !

Ar-475
Mendoza – Ambiance festive, plaza Independencia

Après avoir déjeuné dans un resto très correct, on part en taxi  jusqu’au Cerro de la Gloria d’où on a une vue panoramique sur les environs. Puis on descend à pied et on continue jusqu’au Parque San Martin que l’on atteint en un peu plus d’une heure, sous une chaleur accablante. On fait une pause dans la roseraie, puis on repart  – en taxi cette fois – jusqu’au centre-ville. On fait quelques courses pour le dîner, et on ne bouge plus de l’auberge, un peu crevés par nos 10km de marche à pied !

Ar-486
Mendoza, Parque San Martin

Vendredi 1er décembre

Journée très tranquille… De nouveau, on arpente un peu au hasard la ville. On découvre des quartiers un peu excentrés, on fait un peu de lèche-vitrine. Bref, on se repose ! Dans la soirée, on va prendre un cocktail dans un resto repéré sur Internet.

Ar-487.JPG
Mendoza, unique photo de la journée !

Samedi 2 décembre

Vers 10h, on part en « métro-train » à Maipu, une commune limitrophe de Mendoza et réputée pour ses nombreuses bodegas. On entre dans la première que l’on croise sur notre chemin, la bodega Lopez, installée ici depuis presque 150 ans. La visite guidée est instructive et on apprécie la dégustation ! On rencontre également Cécile et Mustapha, des voyageurs avec qui l’on sympathise immédiatement. On fait le chemin de retour ensemble, et on discute de la Turquie, de l’Arménie et du Kurdistan, des sujets qui nous passionnent. Bref, une bien belle rencontre encore…

Ar-487-1
Mendoza, le « train-métro » qui relie la ville à Maipu
Ar-489
Maipu, Bodega Lopez
Ar-493
Maipu, Bodega Lopez

De retour à Mendoza, on se balade un peu puis on tente un nouveau type de restaurant pas encore testé : le tenedor libre, autrement dit un immense buffet, accompagné d’un barbecue géant… On se régale, mais comme souvent dans ce type de resto, on a tendance à manger plus que de nécessaire ! Après ces agapes, on rentre à l’auberge et on ne bouge plus… Pour l’anecdote, on n’aura vu aucune vigne à Mendoza alors que c’est ici que se fait le plus grosse partie de production viticole du pays !!! Il faut dire que celles-ci sont assez excentrées, plantées le long de la Cordillère des Andes. Pour les voir, on aurait pu faire une balade à vélo, mais la météo très pluvieuse de ces derniers jours nous en a dissuadés… Ce sera pour une autre fois, car demain, on retourne au Chili pour nos derniers jours en Amérique du Sud.

INFOS PRATIQUES

  • Bus Salta / Mendoza, départ 15h30, arrivée 9h30 soit 18h de trajet. Peu d’arrêts (2 d’à peine 5mn !), 77€ en semi-cama avec la compagnie Andesmar. Résa sur internet (et promos possibles). On a eu la chance d’être surclassés en cama !
  • Logement : Hostel Suites Mendoza, bien placé en face du marché central. Chambre avec salle de bain, petite et un peu sombre mais propre et fonctionnelle. Wifi dans la salle commune. Environ 32€ la nuit via Booking.
  • Taxis à Mendoza : taxi gare routière / centre-ville, 80$ ~ 4€ – taxi centre-ville / Cerro de la Gloria, 100$ ~ 5€ – taxi parque San Martin / centre-ville, 50$ ~2.50€.
  • Bus / métro-train à Mendoza : acheter au préalable une carte dans un kiosque (1 carte est valable pour 2 personnes, 20$ ~1€). Trajet Mendoza ./ Maipu, environ 20$ ~1€ AR.
  • Bodega Lopez à Maipu, visites guidées gratuites, se renseigner pour les horaires.

Une réflexion au sujet de « A Mendoza, au cœur du vignoble argentin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s