Deux jours de visite à Salta

Lundi 27 novembre

Vers 9h, on va à pied jusqu’à la gare routière afin de vérifier que nos prochains billets de bus sont bien réservés, puis on continue vers le centre-ville en traversant le Parque San Martin. Au passage, on jette un coup d’œil à la télécabine qui permet d’atteindre le sommet du Cerro San Bernardo.

Ar-442
Salta, Parque San Martin

Petit aparté : depuis notre étape de Cafayate, on entendait un son strident monter de certains arbres. Après enquête, on a découvert qu’il s’agissait de millions de cigales… Mais bizarrement, elle ne font pas du tout le même bruit qu’en Europe ! Et de nouveau, on en retrouve dans le Parque San Martin de Salta.

Ar-443
Salta, cigale

On poursuit jusqu’à la très photogénique église Nuestra Senora de la Calanderia de la Vinia. L’intérieur est vraiment splendide, et à nos yeux, c’est le plus bel édifice religieux de la ville.

Ar-445
Salta, église de la Calanderia

On continue notre chemin jusqu’à l’église San Francisco, bâtie en 1625, et qui se repère d’assez loin grâce à sa flèche peinte en orange.

On rejoint ensuite la Plaza 9 de Julio – il s’agit en fait d’un agréable petit parc, toujours animé – bordée par de beaux bâtiments anciens, comme la Cathédrale, le Cabildo et le Centro cultural America.

Ar-452
Salta, cathédrale
Ar-454
Salta, Cabildo (actuellement musée d’Histoire)

On se balade ensuite dans les rues piétonnes Alberdi et Florida où on déjeune. On rentre en taxi à l’hostel où on passe le reste de l’après-midi à lire et à actualiser le blog.

Mardi 28 novembre

C’est sous une petite pluie fine – la première depuis plus de trois semaines – que l’on part en taxi jusqu’au Museo Pajcha de Arte Etnico Americano. Le musée est tout petit mais bourré de pièces intéressantes. On est seuls pendant toute la visite, mais le conservateur nous accompagne et nous donne de nombreuses explications.

Ar-458
Salta, Musée Pajcha de Arte Etnico Americano
Ar-460
Salta, Museo Pajcha de Arte Etnico Americano, tableau en plumes
Ar-463
Salta, Museo Pajcha de Arte Etnico Americano
Ar-468
Salta, Museo Pajcha de Arte Etnico Americano, figurines religieuses

Après cette découverte très instructive, on rejoint à pied la Plaza 9 de Julio où on visite le MAAM, Musée Archéologique de Haute-Montagne. Ici, il y a beaucoup de monde, et on peine à observer les vitrines. Néanmoins, on parvient tout de même à observer assez tranquillement la momie d’un enfant découverte en 1999 au sommet du volcan Llullaillaco. Celui-ci vivait au XVIe siècle, et, tout comme les deux autres enfants qui l’accompagnaient, il fut sacrifié afin d’obtenir la faveurs des Dieux. Les corps, laissés à plus de 6.000m d’altitude pendant cinq siècles, sont dans un état de conservation exceptionnels. (Les photos étant interdites, on peut avoir un aperçu des momies ici  – On peut aussi noter qu’un seul corps sur les trois est exposé chaque jour, celui que nous avons pu observé était « le Nino »).

Après cette visite assez saisissante, on déjeune dans une rue piétonne puis on rentre à l’hostel. Comme hier, on traîne un peu l’après-midi, puis vers 19h, on repart au centre-ville. On prend un verre avec Pauline, une Francaise de Megève rencontrée à Tupiza. C’est très agréable et on est bien contents de la revoir ! On termine la soirée par quelques photos de nuit de la place, puis on rentre – toujours à pied ! – à l’hostel…

Ar-471
Salta, cathédrale

INFOS PRATIQUES

 

 

Une réflexion au sujet de « Deux jours de visite à Salta »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s