Petite rando dans le Parc national de Chiloé

Jeudi 26 octobre

Comme la veille, on « monte » au centre ville en taxi collectif : c’est rapide et pas cher, et surtout ça évite la grosse côte de départ ! On n’est pas feignants mais quand on peut s’économiser un peu… La gare routière nous surprend une fois de plus pour son côté anarchique : des dizaines de minibus s’y croisent, chargent les passagers et repartent, le tout dans un nuage de gaz d’échappement…

A 10h30, on est dans le bus qui nous emmène, en une grosse heure, au Parc National de Chiloé. Plusieurs sentiers balisés – plus ou moins longs – sont proposés au départ du guichet d’entrée. On opte en premier pour le sendero de Tepual, assez court mais dont la particularité est de nous plonger au cœur de la forêt primaire… Pour le rejoindre, on traverse divers paysages, et ce qui retient surtout notre attention, ce sont les arrayans, des arbres au bois orange.

Ch - 161
Parc National de Chiloé
Ch - 162
Parc National de Chiloé
Ch - 167
Parc National de Chiloé, arrayans

Après une vingtaine de minutes à crapahuter dans la boue, on parvient au sentier proprement dit. Celui-ci est vraiment bien aménagé avec des passerelles : il faut dire que sans ces installations, on ne pourrait pas progresser tant la végétation est dense. Surprenant ! On a l’impression d’être en forêt tropicale…

Ch - 166
Parc National de Chiloé

Après cette étonnante balade d’environ quarante-cinq minutes, on revient à notre point de départ. On pique-nique, puis on reprend le chemin boueux jusqu’à l’entrée du parc. La végétation est en fleurs, c’est agréable !

Ch - 173
Parc National de Chiloé
Ch - 177
Parc National de Chiloé

On visite le centre d’information qui propose de nombreux panneaux explicatifs très bien faits. On décide ensuite d’emprunter le sendero Dunas de Cucao. On pinaille pour trouver le départ – une habitude pour nous !!! Quand on est enfin au bon endroit, on attaque la marche, mais on se rend rapidement compte que l’on n’aura pas le temps d’effectuer la boucle entière. En plus, un début de gastro me prend. Joie ! Le combo mollusques crus / jus de fraises frais de la veille y est peut-être pour quelque chose… On retourne alors rapidement à l’arrêt de bus d’où on repart vers 15h pour Castro, satisfaits tout de même de cette belle journée ensoleillée – assez rare à Chiloé !

INFOS PRATIQUES

  • Bus Castro / Cucao Parc national, plusieurs départs par jour, guichet à la gare routière de Castro où on peut prendre son billet à l’avance, 3.500$ ~ 5€ AR (2.000$ si on prend le trajet AS)
  • Parc National de Chiloé, entrée 4.000$ ~ 5.60€. Plusieurs sentiers, en boucle ou non, permettent de découvrir les divers aspects du paysage. Idéal pour une sortie à la journée. Il existe des randos plus longues mais cela nécessite une organisation plus poussée (transports, logement…). A titre indicatif, nous nous sommes baladés pendant environ 3h mais n’avons parcouru que 5km car on s’est souvent arrêtés pour observer la nature. 

 

 

Une réflexion au sujet de « Petite rando dans le Parc national de Chiloé »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s