Sublimes chutes d’Iguaçu, côté Brésil !

Nous sommes arrivés à Foz do Iguaçu dimanche matin, par le bus de nuit en provenance de Sao Paulo, après un trajet de seize heures qui s’est parfaitement bien déroulé – une fois de plus, nous avions opté pour le confort d’un siège « leito », c’est-à-dire bien inclinable et spacieux. Nous nous sommes installés pour quelques nuits au Concept Design Hostel & Suites – un nom bien pompeux pour désigner cette petite auberge toute simple ! Si nous sommes ici, aux confins du Brésil, de l’Argentine et du Paraguay, c’est principalement pour découvrir les célèbres chutes d’Iguaçu


Lundi 23 janvier

Debout à 6h15, nous quittons l’auberge une heure plus tard, une fois le petit-déjeuner avalé, et c’est à bord du bus 120 – dont l’arrêt est à 2mn à pied – que nous rejoignons l’entrée du parc des Chutes d’Iguaçu situé côté brésilien. En janvier – période de vacances scolaires du pays – les portes du site ouvrent dès 8h : c’est une aubaine car à cette heure « matinale », il y a très peu de monde et nous sommes à peine une petite dizaine de visiteurs à emprunter la navette qui rejoint le départ du sentier. Après avoir roulé 11km, nous débarquons à l’arrêt Trilha das Cataratas. Et immédiatement, nous sommes ébahis par le spectacle qui s’offre à nos yeux !

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu – Première vision des chutes, dès le début du cheminement : fantastique !

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

Eh oui, nous voilà enfin devant les somptueuses chutes d’Iguaçu, une visite que nous attendions depuis très longtemps !

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

Situées au milieu de la forêt tropicale, à la frontière entre l’Argentine et le Brésil, ces chutes constituent un site naturel inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO en 1984. Décrites pour la première fois au XVIe siècle par Álvar Núñez Cabeza de Vaca, un explorateur espagnol, les chutes tirent leur nom de la langue guarani parlée dans la région dans laquelle y-guasu signifie littéralement grandes eaux. On ne pouvait trouver meilleur patronyme pour désigner cette merveille naturelle !

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

C’est le Rio Iguaçu qui est à l’origine de ces chutes : il prend sa source 600km à l’est, dans les montagnes côtières du Paraná et du Santa Catarina, puis serpente le long de la frontière entre le Brésil et l’Argentine, recevant au passage quelques dizaines d’affluents, avant de terminer sa course en apothéose et de se précipiter en grandioses cataractes étagées.

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

Très tranquillement, nous suivons un beau cheminement en balcon qui permet de ne pas perdre une miette du paysage. On s’aperçoit d’ailleurs rapidement qu’il ne s’agit pas d’une chute unique comme on l’imaginait, mais d’un ensemble de 275 cascades de 60 à 80 mètres de haut, qui s’étirent sur environ 3 kilomètres – on ne les a pas toutes comptées, on fait confiance à Wikipédia, mais on vous garantit que les résurgences sont vraiment très nombreuses !

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

Le sentier aboutit sous le Salto Union – la plus haute et la plus puissante des chutes – en plein milieu de la gorge du Diable – ou Garganta del Diablo – qui se trouve à cheval sur la frontière. Côté brésilien – où justement nous sommes – une passerelle permet de s’approcher au plus près de l’eau : très impressionnant, et douche assurée !

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu – Superbe arc-en-ciel !

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

Après 15mn d’observation, c’est bien trempés que l’on rejoint un autre poste d’observation installé à quelques mètres à peine de la cascade. Et plus on s’approche, plus on est abasourdis par le vacarme de ces trombes d’eau : logique, me direz-vous, quand six millions de litres se déversent chaque seconde dans le Rio Iguaçu ! Un fracas qui couvre tout bruit de conversation, tout chant d’oiseau, et qui nous fait même oublier le ballet des hélicos qui survolent la zone…

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu – A cet endroit, nous sommes vraiment très proches de la chute principale !

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

On achève le circuit en empruntant l’ascenseur panoramique qui rejoint l’Espaço Naipi et domine tout le site. Somptueux !

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu – On ne se lasse pas de panorama grandiose !

Avant de venir, nous avions lu quelques guides de voyage qui annonçaient que le sentier se parcourait rapidement en une petite heure. Erreur ! Même s’il ne fait qu’un peu plus d’un kilomètre, nous avons mis près de deux heures pour effectuer ce court trajet, tant les arrêts sont nombreux pour immortaliser dans nos pupilles – et dans l’objectif de l’appareil photo – ce merveilleux paysage. D’ailleurs, nous l’avons tellement apprécié que nous décidons de refaire un tour ! Nous reprenons donc la navette à Porto Canoas – un large espace dédié à la restauration – et nous descendons de nouveau à l’arrêt Trilha das Cataratas.

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu – Navette du parc

Mais avant de reprendre le circuit, nous visitons le splendide Belmond Hotel das Cataratas dont la façade rose bonbon attire indéniablement le regard. Dès le hall franchi, je regrette immédiatement de n’être pas restée une nuit dans ce magnifique établissement qui présente également l’avantage de profiter des chutes une fois le public parti. A l’intérieur, les salons sont très joliment décorés de meubles anciens et d’objets d’art raffinés ; côté jardin, on retrouve l’ambiance de la forêt tropicale, et on croise des orchidées sauvages, un iguane de belle taille et quelques vanneaux téro peu farouches. Ici, on ne perçoit pas le bruit des cascades pourtant toutes proches, et c’est la cymbalisation des cigales qui domine !

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu – Hôtel Belmond côté jardin

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu – Vanneau téro

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu – Cigale

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu – Iguane

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu – Orchidées sauvages

Après cet interlude bien agréable, nous retournons sur le parcours des chutes : si à 8h nous étions seuls ou presque, maintenant, les visiteurs affluent ! Mais ce n’est pas vraiment un problème car il y a mille occasions d’observer le paysage sans être gêné. Seules, les petites terrasses qui forment un belvédère sont difficiles d’accès car pour les atteindre, il faut faire la queue et surtout patienter que chacun ait terminé son lot de selfies, et se soit immortalisé dans son téléphone sous toutes les coutures possibles, et dans les positions les plus saugrenues… A croire que le splendide panorama d’Iguaçu n’est qu’un prétexte pour se mettre en scène et dire, au retour, « j’y étais » !

Comme Gérard a déjà fait beaucoup de photos lors de notre premier passage, il se contente de quelques petites vidéos, principalement pour conserver en mémoire le bruit assourdissant des chutesvoir notre page Facebook où nous avons posté l’un de ces films.

Vers midi, nous reprenons la navette à Porto Canoas, et cette fois, nous filons directement jusqu’à la sortie du parc où nous attend une jolie boutique bien achalandée – nous avons particulièrement apprécié les statuettes artisanales de Dilson Paulo Alves, un créateur originaire de Foz.

Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu

Cette découverte des chutes d’Iguaçu côté brésilien restera longtemps dans nos mémoires, rarement nous avions été confronté à un paysage si grandiose, et quatre heures de balade n’ont pas été de trop pour en profiter totalement ! Un seul regret : ne pas avoir pu marcher sur le Trilha das Bananeiras car il était fermé, nous aurions peut-être pu découvrir une faune et une flore plus variées. On devrait se rattraper la semaine prochaine, car nous avons prévu d’explorer la partie des chutes qui se trouve en Argentine, un complément parfait à cette première visite !

Un grand merci à Augusto Wemerson pour son aide précieuse quant à l’organisation de notre visite !


  • INFOS PRATIQUES :
  • Arriver à Foz do Iguaçu depuis Sao Paulo : quelques bus par jour, surtout depuis le Terminal Rodoviário Barra Funda, nous avons opté pour un départ à 18h, arrivée à 10h le lendemain, 54€ en leito, avec la compagnie Brasil Sul (choisie par hasard, excellent service, on recommande), résa via Busbud
  • Logement : Concept Design Hostel & Suites, un peu excentré de la ville mais idéalement situé à deux pas de l’arrêt de bus pour les chutes et pour l’Argentine. Epicerie, petits restos et bars dans les environs. Accueil charmant de Lina ! Auberge bien équipée et agréable, piscine, bar, cuisine commune. Très bon buffet petit-déjeuner. Chambre double avec salle de bain, environ 26€ la nuit avec petit-déjeuner. Résa via Booking.
  • Visite des Chutes d’Iguaçu côté Brésil :
    • Accès par bus depuis le centre-ville, ligne 120, toutes les 20/30mn, R$5
    • Parc des Chutes d’Iguaçu / Cataratas do Iguaçu, 9h-16h (8h-16h en janvier, pendant les vacances scolaires), R$86, réservation obligatoire par internet.
    • Conseils de visites :
      • Préférer un créneau de départ de navette le plus tôt possible (après, une fois arrivé au site des chutes, on est libre de rester le temps que l’on veut et d’emprunter la navette à n’importe quelle heure pour le retour).
      • Prévoir au minimum 2h de visite (on est restés 4h sans s’ennuyer une seconde).
      • Descendre à l’arrêt Trilha das Cataratas, point de départ du circuit (a priori, accessible aux PMR) puis chemin d’1.2km (toilettes et vente de snacks sur le parcours).
      • Bel espace de restauration à la fin du circuit, à Porto Canoas (là où on reprend la navette de retour).
      • Possibilité d’activités en supplément comme le Macuco Safari qui propose des tours guidés pour une petite balade à pied (10mn) et une sortie en bateau au pied des chutes (15mn environ), pas testé.
      • Très bel hébergement dans le parc, le Belmond Hotel das Cataratas, environ 600€ la nuit avec petit-déjeuner, idéal pour un séjour d’exception (malheureusement pas testé).

3 réflexions au sujet de « Sublimes chutes d’Iguaçu, côté Brésil ! »

  1. Grandiose est le mot pour qualifier ces chutes!
    Surtout un grand merci pour nous avoir fait rêver…mais surtout pour vos commentaires et conseils qui échappent à toutes considérations mercantiles.
    Bravo à vous.
    On attend avec impatience la suite maintenant… Le style et les photos font de vos partages quelque-chose de nouveau et d’original pas souvent vu dans les carnets de voyage.
    Encore bravo!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour votre message ! Cela nous fait toujours grand plaisir de savoir que nos lecteurs apprécient les commentaires et conseils (j’ai toujours peur de mettre trop de blabla !!!)… A très bientôt pour le prochain article, a priori ce sera pour vendredi ou samedi matin, et il y sera question d’oiseaux, de mosquée et de temple bouddhiste – et oui, nous sommes toujours à Foz d’Iguaçu, même si ces deux dernières visites sont surprenantes pour la région ! Bonne soirée

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s