Quelques jours au vert, dans les Cotswolds

Du vendredi 25 au dimanche 27 mars

Distante d’une petite heure de route de Warwirck, notre nouvelle étape se situe au cœur des Cotswolds. Nous nous installons au Bourton-on-the-Water Caravan Club Site, un joli camping posé en pleine campagne. Comme toujours, l’accueil est charmant, et de notre emplacement, on bénéficie d’une belle vue sur les champs. Seule bizarrerie du site : il ne dispose pas de bloc sanitaire ! Étant autonomes avec notre camping-car, cela ne nous dérange pas trop mais on trouve le concept assez surprenant.

Vendredi après-midi, nous faisons une petite balade à pied dans les environs proches où, ô surprise, à quelques mètres de nous, faisans et perdrix s’ébattent dans les prés : incroyable !

Samedi, c’est toujours sous un beau ciel bleu que nous partons pour une balade à vélo d’une vingtaine de kilomètres. Le terrain est loin d’être plat, mais il est agréable de pédaler sur ces petites routes tranquilles. On fait un premier arrêt à Cold Aston, un hameau dont les maisons sont toutes bâties en pierres blondes. Pas de doute, nous sommes bien dans les Cotswolds, une région où le calcaire oolithique – c’est-à-dire constitué de minuscules concrétions sphériques autour d’un noyau qui peut être un grain de sable – est à l’honneur. Quel changement avec l’habituelle brique anglaise !

Nous pédalons ensuite jusqu’à Bourton-on-The-Water, la Venise des Cotswolds, ainsi surnommée en raison des nombreux petits ponts de pierre qui enjambent la Windrush. La destination est éminemment touristique, et dès 10h du matin, il y a foule, d’autant que le soleil et la chaleur sont au rendez-vous  !

On ne s’attarde pas – on se contente d’un tour rapide du bourg – et quelques coups de pédales plus tard, nous arrivons à Lower Slaughter, un tout petit village aux maisons de calcaire. Traversé par un petit ruisseau, la Eye, le vieux moulin du XIXe siècle, reconverti en attraction touristique, attire de nombreux visiteurs : il faut dire qu’il est particulièrement photogénique !

Sans faiblir, on poursuit notre route jusqu’à Upper Slaughter, le village jumeau du précédent. Là aussi, les maisons posées au bord de la rivière sont superbes…

Il ne nous reste alors qu’à rentrer en traversant la campagne particulièrement vallonnée à cet endroit ! Petite particularité de la région : les maisons et les champs sont tous entourés de murets de pierre qui nous ont rappelé une technique usitée en Italie du Sud et en Sicile…

Dimanche, la brume et la grisaille – oui, parfois le ciel vire au gris en Angleterre, mais c’est rare !!! – ne nous incitent pas à bouger, on reste donc au camping à buller…


  • INFOS PRATIQUES
  • Accès en Angleterre par Eurotunnel Le Shuttle au départ de Calais, et arrivée à Folkestone. Traversée rapide de 35mn, se présenter au terminal une heure avant l’embarquement pour effectuer les formalités de douane. Tous nos documents ayant été enregistrés avant le départ, l’accès au terminal est rapide et se fait grâce à la lecture de la plaque d’immatriculation (il suffit juste de confirmer sur une borne les infos). De même, les contrôles de personnes et de véhicule sont vite accomplis. Temps de traversée : 35mn. Tarif : 360€ l’AR, avec date et horaire définis. Plus on réserve à l’avance, et meilleur est le tarif ! On recommande Eurotunnel car le service fonctionne même en cas de tempête, et les navettes ferroviaires sont plus écolos que les ferrys.
  • Bourton-on-the-Water Caravan Club Site, situé en pleine campagne, à 8km du village le plus proche. Accès possible par bus (quelques-uns par jour semblent s’arrêter devant le camping, pas testé) ou en vélo à condition d’éviter la route principale (demander à la réception la carte des environs ou regarder sur Google map). Accueil très sympathique. Emplacements stabilisés ou herbeux, attention, pas de bloc sanitaire, mais facilités pour les vidanges et remplissages du cc ! Réception 4G difficile, préférer le réseau Vodafone pour une meilleure connexion. 17.40£ la nuit, électricité incluse.. Au préalable, il faut absolument prendre un abonnement au Caravan and Motorhome Club, 66£ par an, pour éviter une surcharge de 13£ par nuit, et également bénéficier de nombreux discounts (Eurotunnel, ferrys, visites).
  • A voir / à faire au départ du camping Bourton-on-the-Water : balade à vélo dans la campagne via Cold Aston, Bourton-on-the-Water, Lower Slaughter et Upper Slaughter, 22km, environ 200m+ (n’en déplaise à Google map qui nous indiquait que le parcours était principalement plat !).

2 réflexions au sujet de « Quelques jours au vert, dans les Cotswolds »

    1. Hello la Team !
      Eh oui, pour l’instant, nous avons beaucoup de chance avec la météo… mais ça risque de ne pas durer, la neige est annoncée pour jeudi ! Et comme on a changé de camping, que l’on est maintenant dans un champ potentiellement boueux… on craint l’embourbement quand il faudra sortir de là samedi !!! En attendant, nous allons visiter Oxford à partir de demain (et vendredi le Blenheim Palace) !
      Très bon voyage à vous aussi, profitez bien de Tavira !
      A bientôt !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s