Dernières balades londoniennes à Kensington, Portobello et Notting Hill

Vendredi 11 mars

Toujours bien matinaux, nous quittons le camping vers 8h, et deux bus plus tard, nous arrivons à Victoria Station après une grosse heure de transport. Puis, en passant par Belgravia – un quartier très chic – nous marchons jusqu’au Victoria & Albert Museum. Nous sommes – comme d’habitude ! – un peu en avance et nous patientons devant l’entrée qui fait face au très beau bâtiment du Musée d’Histoire naturelle.


A 10h, les portes du Victoria & Albert Museum ouvrent et nous pénétrons dans le plus grand musée d’arts appliqués et décoratifs et de design du monde. Fondé en 1852, il présente également de nombreuses sculptures, et sa collection permanente compte de plus de 2,27 millions d’objets. Autant dire que nous ne verrons pas tout !



Nous pensions nous contenter d’un coup d’œil à l’art déco anglais, mais en l’absence de plan, on peine un peu à trouver notre chemin. Résultat, on déambule au gré des salles… On découvre ainsi une belle salle consacrée au design des XXe et XXIe siècle, puis plus loin, une bibliothèque au style très classique, avant de finir par trouver la collection d’objets anglais.   




Un peu plus loin, par le plus grand des hasards, nous tombons sur une vaste salle où sont rassemblées les collections de moulages du musée.  La pièce majeure est assurément la copie de la colonne de Trajan, moulée en 1864. L’original mesurant 35m de haut, ici il est présenté en deux parties pour pouvoir passer sous la verrière !



Après presque deux heures de visite, nous retrouvons la grisaille du ciel et remontons Brompton Road, une large artère commerçante dotée de quelques pâtisseries bien savoureuses !



Nous ne nous laissons pas tenter, et rapidement nous arrivons devant Harrods, le célèbre grand magasin de luxe de la capitale.



Et dire qu’à l’origine, en 1849, ce n’était qu’une petite épicerie employant deux commis et un coursier ! Au fil des ans, la famille Harrod  puis ses successeurs firent prospérer l’entreprise qui occupe désormais un gros pâté de maisons, et emploie 3.500 employés. Réputé dans les années 60 pour satisfaire les envies les plus saugrenues de ses clients – comme dégoter immédiatement un joueur de cornemuse, un bébé éléphant ou encore des fromages introuvables ailleurs – le magasin nous attire surtout pour son Food Hall aux produits tant alléchants que photogéniques !





Juste à côté, l’espace consacré au chocolat vaut le coup d’œil, d’autant que les œufs et les lapins de Pâques sont de sortie ! Mais pour une fois, nous résistons à l’envie de repartir les mains pleines…





Les bonnes effluves du Food Hall nous ayant ouvert l’appétit, nous déjeunons dans un restaurant spécialisé dans les sushis, un repas plus léger que ceux proposés chez Harrods ! Puis comme la pluie se met à tomber, on remet au lendemain notre balade dans Hyde Park et nous rentrons directement au camping.



Samedi 12 mars

Vers 9h – on devient franchement flemmards ! – nous enchainons deux bus qui nous conduisent au Marché aux Puces de Portobello. Là, nous retrouvons Ilsa, la fille de Gérard, et nous nous baladons dans ce quartier bien animé, et parfois même très coloré.





Quelques centaines de mètres plus loin, changement radical d’ambiance sur les hauteurs de Notting Hill : ici, les façades se parent de teintes pastels très chic, et les jardins « publics » sont réservés aux résidents… On est loin des années soixante où le quartier était misérable, grouillant de rats et jonché de détritus ; aujourd’hui, les prix de l’immobilier flambent, et une maison de six pièces peut atteindre les sept millions de livres ! Pourtant, même si les immeubles sont superbes, les lieux dégagent une atmosphère assez froide qui ne prête pas à la flânerie.




Du coup, on redescend assez vite vers le bas de Notting Hill, et nous déjeunons dans une pizzéria. Au passage, on jette un œil au superbe The Churchill Arms. Ce pub irlandais, ouvert en 1750, est l’un des plus anciens de Londres. Dès 1800, les grands-parents de Winston Churchill fréquentent les lieux, c’est donc tout naturellement que le pub fut rebaptisé du nom du grand homme à la fin de la Seconde Guerre mondiale.  


Puis nous nous dirigeons vers Kensington Palace. Ce petit palais de briques a, jusqu’au début du XIXe siècle, été la résidence des monarques anglais. Ainsi Victoria y est née, et y a vécu avant de de s’installer à Buckingham. Actuellement, c’est ici que résident William et Kate, Duc et Duchesse de Cambridge, avec leurs enfants…



On traverse ensuite Kensington Gardens, pour rejoindre les jardins à l’italienne, aménagés vers 1860 comme cadeau du Prince Albert à la Reine Victoria.



On longe ensuite la Serpentine, un lac artificiel, pour traverser l’intégralité de Hyde Park, le plus grand parc du centre de Londres. Les pieds un peu en compote – ils totalisent près de 12km depuis ce matin ! – on est contents de se poser dans le bus en direction d’Angel, quartier où comme samedi dernier, nous passons la nuit chez Ilsa et Pepe.

Dimanche 13 mars

La petite pluie qui tombe dès le matin ne nous incite pas à bouger. On fait tout de même un tour dans le quartier, avec un arrêt prolongé chez un fromager. A midi, ce sera donc dégustation de Cheddar fermier, de Colston Bassett Stilton et de Stichelton, des fromages particulièrement goûteux – et assez forts – fabriqués en Angleterre !




Dans l’après-midi, toujours avec un enchainement de deux bus, nous retournons au camping et concluons ainsi nos dix magnifiques jours de balades londoniennes. Dix jours particulièrement riches en découvertes et en émotions, où nous avons aussi beaucoup marché85km sans compter les centaines de mètres piétinés dans les musées et autres attractions !

Lundi 14 mars

REPOS ! Bien mérité, non ? Gérard profite tout de même de cette journée sans activité pour faire un grand ménage dans le cc, tandis que de mon côté, je tente de rattraper le retard de publication des articles du blog. Demain, nous quitterons Londres, direction Cambridge où nous avons prévu de rester cinq nuits…


  • INFOS PRATIQUES
  • Accès en Angleterre par Eurotunnel Le Shuttle au départ de Calais, et arrivée à Folkestone. Traversée rapide de 35mn, se présenter au terminal une heure avant l’embarquement pour effectuer les formalités de douane. Tous nos documents ayant été enregistrés avant le départ, l’accès au terminal est rapide et se fait grâce à la lecture de la plaque d’immatriculation (il suffit juste de confirmer sur une borne les infos). De même, les contrôles de personnes et de véhicule sont vite accomplis. Temps de traversée : 35mn. Tarif : 360€ l’AR, avec date et horaire définis. Plus on réserve à l’avance, et meilleur est le tarif ! On recommande Eurotunnel car le service fonctionne même en cas de tempête, et les navettes ferroviaires sont plus écolos que les ferrys.
  • Important : pour rouler dans la zone entourant Londres (la LEZ), et donc se rendre au camping, il faut ABSOLUMENT faire enregistrer son véhicule pour éviter une amende de 300£ par jour de circulation (il y a des caméras qui lisent les plaques d’immatriculation dès que l’on pénètre dans ladite zone). Enregistrement gratuit, à faire 2 semaine au moins avant le départ.
  • Crystal Palace Caravan Club Site, certainement le camping le plus proche de Londres, très bien situé à proximité de stations de bus ralliant en 45m le quartier de Westminster ! Accueil très sympa, larges emplacements stabilisés avec électricité. Sanitaires de grande qualité, bien chauffés. Wifi possible (payant). Laverie. Les tarifs changent en fonction des jours et de la saison, compter à cette période entre 26.50£ et 28.40£ la nuit pour 2 personnes, un cc et l’électricité. Au préalable, il faut absolument prendre un abonnement au Caravan and Motorhome Club, 66£ par an, pour éviter une surcharge de 13£ par nuit, et également bénéficier de nombreux discounts (Eurotunnel, ferrys, visites).
  • Transports à Londres : nous conseillons d’acheter une Oyster Card, , dans certaines échoppes (Post Office ou magasin non loin du camping, demander à la réception) et de la recharger selon ses besoins. Pour info, un ticket de bus coûte 1.65£ (changement de bus autorisé dans l’heure qui suit le départ), métro plus cher. Réseau de transports très dense, pour s’y retrouver regarder Google Map ou Citymapper (horaires en direct).
  • A voir / à faire à Londres (jours 8, 9 & 10) :
    • Victoria & Albert Museum, 190h-17h30, fermé le lundi et le mardi, entrée libre mais réservation préalable d’un créneau horaire à faire en ligne.
    • Balade à pied dans les quartiers de Kensington, Portobello, Notting Hill & Hyde Park, 21km sur 2 jours

2 réflexions au sujet de « Dernières balades londoniennes à Kensington, Portobello et Notting Hill »

  1. Hello, hello,
    encore de belles visites anglaises et nous sommes admiratifs devant votre haute résistance aux pâtisseries anglaises ainsi qu’à votre capacité à aligner les miles à pied !
    Nous espérons que la suite de votre programme sera tout aussi sympa, en tous cas nous on se régale (et pas que des gâteux).
    A plus tard
    La team Topette !

    Aimé par 1 personne

    1. Hello !
      On résiste un peu aux pâtisseries, mais on se laisse parfois tenter : tout à l’heure, on a acheté des fudges, pas mauvais du tout, mais un peu trop sucré à mon gout !
      Hier et aujourd’hui, visite de Cambridge : gros coup de coeur, surtout ce matin, sous le soleil ! On a même fait un tour en barque à fond plat ; au départ je pensais qu’on en louerai un et Gérard manierait la perche, mais quand on a vu des néophytes manquer de passer à l’eau, on a pris un « chauffeur », et tout s’est bien passé ! Sinon, côté marche, on a levé le pied : juste 5km aujourd’hui, on soigne nos pieds endoloris par Londres !
      Amitiés

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s