La Cathédrale Saint Paul, Covent Garden et Soho : trois lieux emblématiques de Londres !

Mercredi 9 mars

Comme désormais chaque matin, on oublie toute velléité de grasse-matinée, et à 8h30 nous montons dans le bus en direction du centre de Londres. Une heure plus tard, nous arrivons à la City – le quartier d’affaire historique de la capitale – et nous nous dirigeons immédiatement vers la Cathédrale Saint Paul. Comme toujours, nous sommes un peu en avance, ce qui nous permet d’observer la façade centrale du bâtiment sous tous les angles. Mais pas de bol, aujourd’hui point de ciel azur, il va falloir se contenter d’un horizon très gris…




A 10h, nous pénétrons dans l’église : celle-ci affiche une architecture à la fois classique et baroque, et de vastes proportions qui ne sont pas sans rappeler les Invalides de Paris. Logique, car son architecte, Christopher Wren, s’en est largement inspiré de retour d’un voyage dans la capitale française.




Saint Paul a été édifié entre 1675 et 1710, après que la précédente cathédrale eut été ravagée par les flammes du grand incendie de 1666 – incendie qui dévasta presque l’intégralité de Londres.





On arpente d’abord la nef longue de 150m, et ornée de nombreuses peintures et mosaïques, dans un décor baroque unique au Royaume-Uni. Et bien sûr, on ne peut s’empêcher de lever le nez pour admirer la splendide coupole qui culmine 110m au-dessus de nos têtes !





Après un petit tour dans la crypte – dont le premier locataire fut Christopher Wren en personne, qui partagera plus tard sa dernière demeure avec l’Amiral Nelson et le Duc de Wellington – nous attaquons la rude montée jusqu’au sommet du dôme : eh oui, il faut un certain courage pour gravir les 543 marches avec le sourire !


Mais nous ne faiblissons pas, nous sommes même les premiers visiteurs de la journée à atteindre la Galerie d’Or, et c’est donc seuls que nous profitons du panorama exceptionnel qui s’ouvre devant nos yeux.



Malgré la grisaille du ciel, découvrir ainsi la ville sous cet angle est saisissant ! Et mieux vaut ne pas être sujet au vertige car l’espace d’observation est bien étroit et le surplomb impressionnant




A la descente, je pensais que l’on pourrait s’arrêter à la Whispering Gallery, la galerie des murmures, afin de tester son exceptionnelle acoustique mais elle est fermée au public en ce moment. Nous ne pourrons donc pas nous parler de part et d’autre de la voute, en chuchotant…

Avant de quitter les lieux, nous nous attardons devant la petite expo qui retrace en images toute l’histoire de la cathédrale, et nous rappelle que c’est en ces murs que se déroulèrent les obsèques de Winston Churchill et le mariage du Prince Charles et de Lady Diana.




Il est presque midi quand nous sortons de la cathédrale, et nous attrapons un bus pour rejoindre Covent Garden, ce qui nous évite une bonne demi-heure de marche – avec la montée, puis la descente des marches, nous considérons avoir fait notre sport pour la journée ! Nous déjeunons rapidement de sushis – c’est léger et frais ! – puis nous nous baladons dans l’ancien marché de fruits et légumes, qui abrite désormais des petites boutiques et des cafés très populaires.






Puis nous poursuivons notre balade vers Soho via Leicester Square. Réputés pour leurs nombreux théâtres, restaurants et magasins, ces quartiers attirent d’ordinaire des hordes de visiteurs du monde entier. Mais actuellement, on sent bien que le secteur du tourisme est encore en berne, car la foule se fait rare…










On rejoint ensuite Regent Street où un arrêt chez Hamley’s s’impose ! Séquence nostalgie pour moi qui, autrefois, ai longuement arpenté le plus ancien magasin de jouets au monde – et le plus grand de Londres – avec ma fille. Et ici, même les toilettes sont originales !






Il nous reste maintenant à descendre la très commerçante Oxford Street jusqu’à Marble Arch pour gagner l’arrêt de bus. Mais cette fois-ci, pas d’arrêt shopping ou de lèche-vitrine, avec cinq nouveaux kilomètres dans les pattes – sans compter les 1086 marches de la cathédrale et les dizaines de kilomètres déjà parcourus en quelques jours – nos pieds disent stop pour aujourd’hui !   




  • INFOS PRATIQUES
  • Accès en Angleterre par Eurotunnel Le Shuttle au départ de Calais, et arrivée à Folkestone. Traversée rapide de 35mn, se présenter au terminal une heure avant l’embarquement pour effectuer les formalités de douane. Tous nos documents ayant été enregistrés avant le départ, l’accès au terminal est rapide et se fait grâce à la lecture de la plaque d’immatriculation (il suffit juste de confirmer sur une borne les infos). De même, les contrôles de personnes et de véhicule sont vite accomplis. Temps de traversée : 35mn. Tarif : 360€ l’AR, avec date et horaire définis. Plus on réserve à l’avance, et meilleur est le tarif ! On recommande Eurotunnel car le service fonctionne même en cas de tempête, et les navettes ferroviaires sont plus écolos que les ferrys.
  • Important : pour rouler dans la zone entourant Londres (la LEZ), et donc se rendre au camping, il faut ABSOLUMENT faire enregistrer son véhicule pour éviter une amende de 300£ par jour de circulation (il y a des caméras qui lisent les plaques d’immatriculation dès que l’on pénètre dans ladite zone). Enregistrement gratuit, à faire 2 semaine au moins avant le départ.
  • Crystal Palace Caravan Club Site, certainement le camping le plus proche de Londres, très bien situé à proximité de stations de bus ralliant en 45m le quartier de Westminster ! Accueil très sympa, larges emplacements stabilisés avec électricité. Sanitaires de grande qualité, bien chauffés. Wifi possible (payant). Laverie. Les tarifs changent en fonction des jours et de la saison, compter à cette période entre 26.50£ et 28.40£ la nuit pour 2 personnes, un cc et l’électricité. Au préalable, il faut absolument prendre un abonnement au Caravan and Motorhome Club, 66£ par an, pour éviter une surcharge de 13£ par nuit, et également bénéficier de nombreux discounts (Eurotunnel, ferrys, visites).
  • Transports à Londres : nous conseillons d’acheter une Oyster Card, , dans certaines échoppes (Post Office ou magasin non loin du camping, demander à la réception) et de la recharger selon ses besoins. Pour info, un ticket de bus coûte 1.65£ (changement de bus autorisé dans l’heure qui suit le départ), métro plus cher. Réseau de transports très dense, pour s’y retrouver regarder Google Map ou Citymapper (horaires en direct).
  • A voir / à faire à Londres (jour 6) :
    • St. Paul’s Cathedral, 8h30-17h30, 10h le mercredi, fermé le dimanche, 21£ / 18.50£ (tarif senior), un peu moins cher si on réserve son entrée sur internet. Prévoir 2h de visite. Attention, pas d’ascenseur pour monter au sommet du Dôme, 543 à la montée, et autant à la descente : sportif !
    • Balade à pied Covent Garden, Soho, Regent Street & Oxford Street, 5km

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s