Quelques jours sur la côte d’Opale, entre Berck et Le Touquet

Mardi 22 juin

C’est sous la pluie, et accompagné d’une belle fraicheur – à peine 10°C – que l’on quitte le camping vers 9h. Une heure plus tard, nous nous installons au camping de la Mer, à Stella-Plage, une petite station balnéaire située entre Berck et Le Touquet. Le site, pourtant à deux pas de la mer, est quasiment désert et seuls deux camping-cars et quelques caravanes installées pour la saison occupent ce grand terrain sablonneux cerné par les dunes. Très nette ambiance de bout du monde, une sensation déjà perçue à Skagen au nord du Danemark. Et avec ce ciel bas et brumeux, on s’imaginerait plus facilement à la fin de l’automne qu’au début de l’été ! Pourtant, cet environnement sauvage, associé à une météo un peu rude, nous enchante totalement…

Dans l’après-midi, pendant que je rédige le texte de l’article sur Abbeville, Gérard ignore la pluie et part en solo pour une première découverte des environs. Il commence par arpenter l’immense plage de sable blond: la marée est basse, et les chars à voile sont de sortie, ce qui apporte une touche de couleur bienvenue à la grisaille ambiante !

Il termine la balade en montant sur la dune, en prenant soin de ne pas écraser la fragile végétation comme la Violette de Curtis ou la Tortule, une délicate mousse juste posée sur le sable…


Mercredi 23 juin

Ciel gris… On finit par être habitués à cette météo capricieuse ! Nous partons tout de même à vélo à Merlimont, la station balnéaire voisine où, une fois nos montures garées, nous empruntons à pied le beau sentier de la dune parabolique. Afin de ne pas endommager la pelouse dunaire, de longues passerelles en bois permettent de traverser ce magnifique écosystème.

Des panneaux informatifs nous renseignent sur le biotope, et ainsi, on apprend que la dune parabolique doit son nom à sa forme géométrique. Elle se forme avec le vent : lorsqu’une entaille – le siffle-vent – apparait dans le cordon dunaire, le vent s’y engouffre en emportant le sable de la plage vers l’intérieur. Cette masse de sable se dépose à l’arrière des dunes et forme une pourrière ainsi appelée car on s’y enfonce quand on marche. Si la pourrière est trop importante pour que la végétation puisse s’y installer, la masse de sable continue de reculer, en roulant sur elle-même. Et comme c’est au centre que la force du vent est maximale, la dune prend progressivement la forme d’une parabole.

On termine la matinée par un tour en bord de plage : si celle-ci est splendide, on ne peut pas en dire autant de l’architecture du front de mer qui, comme à Stella, manque cruellement d’unité !

Dans l’après-midi, on profite d’une éclaircie pour faire une longue promenade sur la plage. Marcher sur le sable dur est très agréable et si on ne s’était pas retenus, sûr que l’on se serait retrouvés au Touquet !


Jeudi 24 juin

Soleil et ciel bleu enfin annoncés ! Pour ne pas perdre une minute de cette belle journée, on est debout à 5h30, et 45mn plus tard, on pédale en direction de Berck. Comme on peut l’imaginer, on ne croise pas grand-monde sur la route ! A 7h, on pose nos vélos à l’embouchure de la baie d’Authie.

La marée est basse, il fait beau et… les phoques sont au rendez-vous ! A quelques mètres de nous, tranquillement installés sur la rive opposée au chenal, veaux marins – ou phoques communs – et phoques gris prennent la pause pour notre plus grand plaisir. Le plus sidérant, c’est que nous sommes absolument seuls alors que le site est facilement accessible et jouxte une grosse aire de camping-cars !

Et pour reprendre mon expression favorite, on en prend plein les yeux !

Après plus d’une heure d’observation, on abandonne à regret ce beau spectacle de la nature. Avant de retourner à Berck par la jolie promenade qui longe la mer, on remonte un peu l’Authie et on se balade sur le sable mouillé où subsistent d’anciens supports en bois à moules de bouchot. La lumière du petit matin est superbe…

De retour à Berck, même constat qu’à Stella et Merlimont : le bâti du front de mer n’a ni charme ni harmonie, et nos yeux préfèrent se tourner vers la plage et l’horizon…

Néanmoins, on passe un moment non loin du casino où une petite expo extérieure présente quelques reproductions de peintures anciennes de Berck.

Vers 9h30, nous quittons Berck et pédalons en direction du Touquet : au départ, nous avions prévu de consacrer une journée à chacune de ces villes. Mais la météo étant uniquement clémente aujourd’hui, on enchaine ! Alors hop, on ne mollit pas et en une grosse heure, on avale les 25km qui, à partir de Cucq, se déroulent sur une agréable piste cyclable. Nous arrivons directement sur le front de mer qui est… tout bonnement affreux car bordé d’immeubles sans style ! Seules quelques villas anciennes ont survécu aux bombardements de la Seconde Guerre Mondiale, et la reconstruction s’est faite dans le style habituel, bétonné et angulaire des années soixante… Dommage ! Heureusement, quelques rues plus loin, le charme opère quand on se découvre les halles ou les jolies maisons anciennes. Pour un peu, on replongerait presque dans l’ambiance du Touquet-Paris-Plage de la fin du XIXe siècle, quand les Parisiens rejoignaient ce lieu de villégiature en trois heures de train…

Après un pique-nique vite avalé, on effectue la jolie boucle de la Corniche qui longe les dunes et s’achève sur les rives de la Conche. Une très belle balade de 3km qui peut se réaliser à pied ou à vélo.

On pousse jusqu’à l’hippodrome qui accueille également un centre hippique installé juste au bord de la Conche, dans un cadre très agréable.

Il ne nous reste qu’à rejoindre le centre-ville, très animé en ce jour de marché, puis à rebrousser chemin jusqu’à Stella-Plage où nous arrivons vers 14h, après huit heures de découvertes riches en émotion et un parcours de presque 70km !


Vendredi 25 juin

Pluie, pluie et… pluie ! On s’octroie donc une journée de repos forcé, seul Gérard trouve le courage d’aller faire quelques courses à Cucq d’où il revient intégralement trempé ! Demain, nous reprendrons la route en direction de Beaurainville, une étape où nous avons prévu deux sorties à vélo, une vers Montreuil-sur-Mer, et l’autre vers l’Abbaye de Valloires et ses jardins. Seule la météo qui s’annonce encore très humide pourrait freiner nos ardeurs…


  • INFOS PRATIQUES
  • Camping de la Mer, situé à Stella-Plage, directement en bordure de dune avec accès direct à la plage. Belle vue depuis les emplacements. Sanitaires un peu spartiates mais propres. Électricité 10A. Pas de wifi mais la 4G passe bien. Pas de commerce à proximité immédiate, mieux vaut avoir un vélo ! Friterie sur place (mais on ne l’a pas vue ouverte). 21.50€ la nuit hors saison.
  • Offices de Tourisme : Le Touquet / Berck / Merlimont / Stella-Plage
  • A voir / à faire dans les environs :
    • Balade sur à marée basse sur la plage de Stella-Plage.
    • Balade sur le sentier de la dune parabolique à Merlimont (autres boucles à pied possibles, se renseigner auprès de l’OT).
    • Observation des phoques à Berck : situé dans la baie d’Authie, le site, nommé « plage des phoques » sur Google Map, se rejoint facilement à pied / à vélo par une belle promenade au départ de Berck, ou en voiture (parking) / camping-car (aire sur place). Les phoques sont sur leur reposoir 2h30 avant / après la marée basse, surtout s’il y a soleil.
    • Balade au Touquet, ne pas rater la boucle de la Corniche (3km, à pied ou à vélo) et les rives de la Conche.
  • Déplacement à vélo : la Vélomaritime permet de relier Le Touquet à Berck via des pistes cyclables, des petites routes ou une bande cyclable. Itinéraire bien fléché.

2 réflexions au sujet de « Quelques jours sur la côte d’Opale, entre Berck et Le Touquet »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s