A l’assaut des trois châteaux forts de Bellinzona !

Mardi 13 octobre

Ce matin, c’est à vélo que l’on part vers Bellinzona car on souhaite tester la piste cyclable qui, en une dizaine de kilomètres, rejoint la plus moyenâgeuse des cités suisses. A 9h, il fait encore frisquet mais le soleil est au rendez-vous ! Arrivés au cœur de la vieille ville, on gare nos montures Piazza Collegiata, une très jolie place dominée par une église à la façade Renaissance. D’emblée, on tombe sous le charme de ce quartier animé et coloré. On y reviendra plus tard, et pour l’instant on file à l’ascenseur qui nous monte en quelques secondes sur l’esplanade du Castelgrande, le plus ancien des trois châteaux forts de la ville.

Bellinzona – Esplanade de Castelgrande

Construit au sommet d’un promontoire rocheux, sur l’itinéraire hautement stratégique menant au col du Saint-Gothard, l’édifice se voit de loin, avec sa large muraille qui barre en partie la vallée du Tessin. En effet, depuis l’époque romaine, le site a toujours été occupé, et au fil des siècles, il s’est transformé en véritable forteresse défensive, notamment aux Xe et XIe siècles, date à laquelle l’enceinte actuelle a été érigée.  

Bellinzona
Bellinzona
Bellinzona – Vue depuis Castelgrande sur la vieille ville au premier plan, puis sur le Château de Montebello au second plan, et enfin, tout en haut, le Château de Sasso Corbaro

On achète le pass valable pour les trois châteaux, puis on part à la découverte des lieux. On pinaille un peu, car il n’y a pas de cheminement précis et on ne sait pas trop où aller. Finalement, on zappe les petits musées archéologiques et historiques – peut-être une erreur car d’après le guide Vert, de belles pièces y sont exposées – et on grimpe dans la Torre Bianca qui, du haut de ses 28m, offre un beau panorama sur les environs.

Bellinzona – Vue depuis Castelgrande
Bellinzona – Vue depuis Castelgrande

On quitte Castelgrande en longeant les remparts – ce qui est nettement plus agréable que d’emprunter l’ascenseur ! – on traverse de nouveau la Piazza Sole et la Piazza Collegiata et on rejoint la ruelle très pentue qui grimpe vers le Château de Montebello, planté 90m au-dessus de la ville. Une fois de plus, on enchaine les marches… Là, on se rend compte qu’attaquer un tel édifice, en tenue médiévale, ne devait pas être chose facile, le chemin d’accès étant assez abrupt !

Bellinzona – Château de Montebello

Erigé au XIIIe siècle, il s’agit pour nous du plus beau des trois châteaux, le mieux rénové et surtout celui où l’on ressent le plus le passé médiéval du site.

Bellinzona – Château de Montebello

Depuis le chemin de ronde, la vue sur la ville, et surtout sur Castelgrande, y est superbe !

Bellinzona – Vue sur Castelgrande depuis le Château de Montebello
Bellinzona – Zoom sur Castelgrande depuis le Château de Montebello

Après un tour rapide dans le donjon qui abrite une petite expo archéologique, on poursuit notre ascension jusqu’au troisième édifice défensif, le Château de Sasso Corbaro, édifié en 1479. La grimpette est parfois un peu raide, mais au bout d’une petite demi-heure, on parvient au pied de l’édifice, planté 160m plus haut que le Château de Montebello.

Bellinzona – Sur le chemin entre le Château de Montebello et celui de Sasso Corbaro, vue sur la jolie église de San Sebastiano
Bellinzona – Château de Sasso Corbaro

Ici encore, c’est surtout le panorama qui vaut le détour, car le bâtiment est assez massif, très classique dans son schéma d’implantation – une cour carrée entourée de hauts murs, un donjon et une tour de guet.

Bellinzona – Château de Sasso Corbaro – Sur les remparts….
Bellinzona – Vue plongeante sur la ville depuis le Château de Sasso Corbaro

Et surtout, des remparts on aperçoit le lac Majeur et les sommets enneigés du Mont Rose et du Cervin

Bellinzona – Vue sur les environs et le lac Majeur, depuis le Château de Sasso Corbaro
Bellinzona – Zoom sur les sommets enneigés du Valais depuis le Château de Sasso Corbaro

Alors que l’on s’apprête à rebrousser chemin à pied, après avoir pique-niqué au pied des remparts, on croise le bus postal qui redescend vers la ville : on n’hésite pas, on saute dedans, cela épargnera à nos articulations quelques centaines de marches ! De retour dans le centre historique, on passe un bon moment à arpenter jolies places et petites rues. Indéniablement, c’est un endroit que l’on apprécie car elle nous plonge dans une ambiance toute italienne, avec ses façades colorées, ses boutiques sous les arcades et ses terrasses de café bondées.

Bellinzona – Piazza Collegiata
Bellinzona – Piazza Nosetto où se tient le marché, chaque samedi
Bellinzona – Un dernier morceau de muraille, observé derrière la piazza Nosetto, pour conclure cette journée médiévale !

Si on a beaucoup aimé la balade à pied entre les trois châteaux, en revanche, leur visite intérieure nous a un peu laissés sur notre faim : en effet, on aurait pu penser – le site étant inscrit au Patrimoine de l’Unesco depuis 2000 – qu’il y aurait plus de panneaux informatifs liés à leur histoire. Quoiqu’il en soit, c’est tout de même une très belle découverte qui, en plus, se combine avec une jolie petite rando !  

On rentre au camping par la même piste cyclable qu’à l’aller. En chemin, on fait une petite halte pour observer l’une de nos futures randonnées : une jolie montagne, avec un beau ravin qu’il faudra franchir à l’aide d’un pont tibétain long de 230m… Si la météo se confirme, ce sera pour samedi !

Entre Bellinzona et Gudo – La rando se fait sur la montagne à droite, et le pont tibétain enjambe le ravin à gauche (on le distingue un peu dans l’ombre de la forêt)

Mercredi 14 et jeudi 15 octobre

Journées tranquilles pour cause de météo pluvieuse ! On en profite pour faire deux lessives, un peu de ménages et quelques courses… Demain, le soleil revient timidement, on en profitera donc pour faire une rando dans la Vallemaggia, la vallée la plus longue du Tessin.

  • INFOS PRATIQUES
  • Camping Isola, à Gudo, entre Locarno et Bellinzona. Arrêt de bus à 300m (une liaison par heure dans chaque sens) et piste cyclable à proximité immédiate. Commerces à 4km. Accueil très souriant, le personnel s’est vraiment décarcassé pour nous trouver une place avec une bonne connexion wifi, comme demandé lors de la réservation. Sanitaires très propres. Restaurant, petite épicerie, piscine. Camping ouvert à l’année. CHF 26-. la nuit pour 2 personnes, le camping-car, l’électricité et les taxes, avec la carte ACSI. On recommande !
  • Déplacements dans le Tessin : dès lors que l’on passe une nuit dans un établissement hôtelier, locatif ou un camping, on bénéficie du Ticino Ticket qui offre les transports gratuits dans tout le Tessin ainsi que des réductions dans les musées et les remontées mécaniques. Très belle initiative !
  • Châteaux de Bellinzona, 10h-18h, Pass Bellinzona pour la visite des 3 châteaux, CHF 28-. / CHF 20-. avec le Ticino Ticket. Pour être honnête, on a trouvé le pass un peu cher pour la prestation. Si on ne souhaite pas visiter les musées ni forcément grimper sur les remparts du Château de Montebello, on peut se contenter de visites extérieures gratuites (l’esplanade et les remparts de Castelgrande sont en accès libre). Ces châteaux sont surtout l’occasion de faire une belle petite rando dans les environs de Bellinzona, environ 4km AS, 270m+. Possibilité également de rejoindre les deux châteaux « en hauteur » avec le bus n°4 au départ de la gare ferroviaire (départs peu fréquents, billet inclus dans le Ticino Ticket) ou avec le petit train Artu (au départ de la Piazza Collegiata, CHF 12-., réduction de 20% avec le Ticino Ticket).

2 réflexions au sujet de « A l’assaut des trois châteaux forts de Bellinzona ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s