Balade souterraine dans les Grottes de Saint Béatus…

Samedi 26 septembre

Les jours se suivent, et la météo ne s’arrange pas ! Cette nuit, il a beaucoup plu, et neigé encore plus bas. Résultat, il fait à peine 8°C quand on prend le bus 21, en direction de Thoune cette fois. Néanmoins, cela nous fait plaisir de voir les montagnes ainsi repeintes en blanc, car depuis nous sommes des nomades à temps plein, on a une certaine tendance à privilégier les contrées plus chaudes !

Ciel neigeux pour notre arrivée aux Grottes de Saint Béatus
Au loin, à gauche, on aperçoit notre camping…

Dix minutes plus tard, le bus nous dépose en contrebas des célèbres grottes Saint Béatus, l’objectif de visite de la matinée.

Chemin d’accès et entrée des Grottes de Saint Béatus

Le site est joliment aménagé, et après une grimpette sur un chemin d’accès bien pentu, on parvient à la billetterie. Celle-ci vient juste d’ouvrir – il est 9h45 – et, bonne surprise, les entrées avant 10h30 bénéficient d’une petite réduction. On ne le savait pas, en règle générale c’est principalement pour optimiser la visite que l’on est les premiers ! C’est donc seuls que l’on pénètre dans la grotte de Saint Béatus…  

Grottes de Saint Béatus – La lumière bleue – assez surprenante – est liée aux éclairages et aux écrans d’information…
Grottes de Saint Béatus
Grottes de Saint Béatus
Grottes de Saint Béatus

La légende raconte qu’un moine, Saint Béat, venu d’Irlande au VIe siècle pour prêcher la bonne parole, se retrouva devant une grotte qui était habitée par un effrayant dragon. Contre l’avis de habitants, le moine décida d’affronter seul la terrible bête. Un matin, il traversa le lac en barque et gravit à pied la montagne. A l’entrée de la grotte, le monstre montait la garde, empêchant tout passage… Saint Béat brandit son sceptre, intimant l’ordre à l’animal de déguerpir. Dans un cri de rage, le dragon s’écrasa dans les eaux calmes du lac qui, au même moment s’étaient mises à bouillonner. Pour remercier le moine de sa bravoure, la population se convertit à la religion catholique, et une petite église fut construite non loin de l’entrée de la grotte.

Grottes de Saint Béatus
Grottes de Saint Béatus – Très photogénique !

D’un point de vue plus concret, les grottes de Saint Béat ont été formées il y a plus de 350.000 ans. Si des traces de présence humaine sur le site remontent au néolithique, ce sont les Celtes les premiers qui ont fait de la caverne un lieu sacré. Devenue destination de pèlerinage à la mort de saint Béat, la grotte a été murée au moment de la Réforme, au XVe siècle, avant d’être rouverte au XIXe siècle à des fins touristiques cette fois.

Grottes de Saint Béatus
Grottes de Saint Béatus
Grottes de Saint Béatus

Depuis, les aménagements du site se sont largement développés, et désormais, c’est plus d’un kilomètre de couloir rocheux qui est ouvert au public. Si la balade est agréable, on est tout de même un peu surpris de n’observer que si peu de stalactites et stalagmites. La « jeunesse » du site explique toutefois notre désappointement…

Grottes de Saint Béatus – Ce fond bleu assez surréaliste est dû à l’écran informatif qui se trouve derrière moi…
Grottes de Saint Béatus

Plus loin, la grotte se prolonge encore sur quatorze kilomètres, mais sans lumière, il reste encore de gros travaux pour équiper cette voie !

Grottes de Saint Béatus
Grottes de Saint Béatus
Grottes de Saint Béatus

On complète la visite par un tour au musée qui présente plusieurs gravures d’époque ainsi que des infos sur la faune présente dans la grotte – chauve-souris, et surtout le surprenant proteus, une sorte d’anguille toute blanche qui vit dans les profondeurs des cavernes et ne possède pas d’yeux.

Grottes de Saint Béatus – Spéléologue d’hier à aujourd’hui…

Après presque une heure trente de marche souterraine, le ciel neigeux nous dissuade de faire la randonnée en balcon escomptée jusqu’à Merligen. On reprend donc le bus, et on passe le reste de la journée bien au chaud dans le camping-car !

Un grand merci à Melina, Letitzia et Luc, ainsi qu’à My Switzerland / Suisse Tourisme et Swiss Travel Pass pour l’aide apportée dans l’organisation de nos transports et les différents accès aux musées !


  • INFOS PRATIQUES
  • Camping Alpenblick, à Interlaken-Unterseen. Très bien placé à 50m d’une plage libre d’accès au bord du lac de Thoune. Le centre-ville est à 3km, facilement accessible à vélo ou en bus (les transports locaux dans la zone 1 sont gratuits avec la carte d’invité délivrée lors de l’enregistrement), arrêt devant le camping. Accueil très chaleureux, efficace et souriant. Emplacements pas bien grands mais sur une belle pelouse. Sanitaires propres. Restaurant, wifi (vers la réception uniquement / connexion 4G correcte sur l’emplacement), machine à laver et sécheuse. CHF 31.50.- la nuit pour deux personnes, un camping-car, l’électricité et les taxes, avec la carte ACSI. On recommande !
  • Office de Tourisme d’Interlaken, situé au centre-ville. Accueil un peu routinier. Brochures pour les randos et attractions dans les environs.
  • Swiss Travel Pass,la carte idéale pour des voyages illimités dans les trains, bus et bateaux et transports publics urbains. De plus, ce pass permet l’entrée libre dans plus de 500 musées et offre des réductions sur de nombreuses remontées mécaniques. Bonus : Trains de montagne Rigi, Stanserhorn et Stoos inclus ! Voir la carte du rayon de validité. Le Swiss Travel Pass s’adresse aux touristes étrangers. Seules les personnes domiciliées en dehors de la Suisse et de la Principauté de Liechtenstein peuvent se le procurer. Au choix, plusieurs durées de validité :
    • 3 jours consécutifs 228€ en 2nde classe ou 362€ en 1ère classe,
    • 4 jours consécutifs 276€ en 2nde classe ou 439€ en 1ère classe,
    • 8 jours consécutifs 410€ en 2nde classe ou 651€ en 1ère classe,
    • 15 jours consécutifs 503€ en 2nde classe ou 795€ en 1ère classe.
  • Grottes de Saint Béatus, 9h45-17h, mi-mars / mi-novembre, CHF 18.- / CHF 14-. avant 10h30 musée inclus, aucune réduction type Swiss Travel Pass, restaurant, accès en bus 21 depuis Interlaken ou Thoune (inclus Swiss Travel Pass), compter au moins 1h30 de visite. Prévoir bonnes chaussures et veste car il fait 8°C / 10°C dans la grotte (température constante).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s