Dans la neige, du côté de Castelbuono !

Samedi 8 février

Après deux jours passés au camping sans faire grand-chose – à l’exception de quelques courses à Mondello – la météo s’annonce meilleure, et surtout il est prévu que le thermomètre remonte un peu aujourd’hui. On en profite donc pour partir à 8h, en direction de Castelbuono, une petite ville située au cœur du Parc naturel des Madonie. Passé Cefalù, la route serpente dans la montagne…

Italie - 1597
Vue depuis la route entre Castelbuono et Piano Sempria

On dépasse le gros bourg ancien – on y reviendra plus tard – et on roule vers Piano Sempria, l’objectif de la matinée étant de faire la rando des Chênes verts géants dont l’attaque du sentier se situe non loin du refuge Francesco Crispi. Il reste six kilomètres de route très étroite et pentue à grimper quand soudain, à mi-parcours, on doit se rendre à l’évidence : il y a trop de neige – et surtout de glace – pour continuer, la Panda patine et elle ne pourra pas aller plus loin… On abandonne donc la voiture sur le bas-côté et on continue à pied !

Italie - 1600
Sur la route qui rejoint Piano Sempria : elle est bien enneigée après la chute de mercredi dernier !
Italie - 1602
Sur la route qui rejoint Piano Sempria – On n’avait pas prévu que la route soit enneigée et verglacée !

Il fait frisquet, on marche assez rapidement et en 45mn on parvient au refuge. A 1250m d’altitude, le cadre est très agréable. Bucolique, même… Si la neige est encore bien accrochée au sol, ça et là, des petites fleurs font une timide apparition. Ça sent le printemps !

Italie - 1612
Piano Sempria – Refuge Francesco Crispi
Italie - 1610-1
Piano Sempria – Chêne vert
Italie - 1611
Piano Sempria

Après un coup d’œil au sentier qui devait nous conduire à Piano Pomo, 300m plus haut, on décide de ne pas aller plus loin : il y a trop de neige, et nos chaussures de trails aérées, adaptées aux balades sur terrain sec, ne sont pas idéales pour nous protéger du froid !

Italie - 1609
Piano Sempria
Italie - 1607
Piano Sempria – Refuge Francesco Crispi

On se contente donc de prendre un café au refuge – ouvert toute l’année – et d’avaler notre pique-nique, confortablement installés sous un chêne vert géant.

Italie - 1605
Piano Sempria – Refuge Francesco Crispi

La redescente s’effectue sans problème ni glissade, et un peu avant midi, on est de retour à la voiture. Rapidement, on rejoint Castelbuono où la principale rue piétonne est bien animée.

Italie - 1613
Castelbuono
Italie - 1614
Castelbuono

Avant de s’intéresser aux richesses historiques de cette ville dont la plupart des bâtiments anciens remontent au XIVe siècle, on tombe en arrêt devant une SUPERBE pâtisserie, peut-être même la plus belle de Sicile ! Impossible de résister à une dégustation de panettones… Comme on a un faible pour celui aux poires et au chocolat, on repart avec une belle et grosse colombe – la forme donnée aux panettones de Pâques. Pour une fois, on a été très sage côté dépenses, on aurait carrément pu faire un craquage complet tant la boutique regorgeait de mille tentations !

Italie - 1617
Castelbuono – Pâtisserie – Belles boites décorées contenant les panettones de Pâques
Italie - 1620
Castelbuono – Pâtisserie – Que des bons produits !

On s’arrache à regret de ce temple de la gastronomie, et on visite la Madrice Vecchia, une église érigée au XIVe siècle et dont subsistent encore de nombreuses peintures murales.

Italie - 1623
Castelbuono – Madrice Vecchia (à droite)

Mais c’est surtout la crypte qui retient notre attention, avec ses grandes fresques réalisées au XVIIe siècle, illustrant la vie du Christ. On trouve même certaines représentations très modernes, comme par exemple ces soldats assis sur le sol…

Italie - 1626
Castelbuono – Madrice Vecchia – Crypte
Italie - 1629
Castelbuono – Madrice Vecchia – Crypte
Italie - 1632
Castelbuono – Madrice Vecchia – Crypte

On termine la balade par un coup d’œil au château qui domine le haut du bourg, puis on rebrousse chemin par la même rue qu’à la montée. Il est 13h, et d’un coup, toute la belle animation est retombée : pour les Siciliens, c’est l’heure du déjeuner, suivi la sacro-sainte sieste, respectée par quasiment tous les magasins, même dans les lieux touristiques !

Italie - 1633
Castelbuono
Italie - 1634
Castelbuono
Italie - 1637
Castelbuono

Comme on ne va pas attendre 16h la reprise de l’activité et la réouverture des commerces, on redescend à Cefalù, une ville de bord de mer qui nous avait enchantés en décembre dernier.

Italie - 1640
Vers Cefalù – Retour en bord de mer !

On fait un tour rapide corso Rugiero – la principale rue – mais les lieux sont déserts – ben oui, la sieste ! – et la lumière est moins flatteuse que lors de notre dernière visite. Du coup, on ne traine pas, et reprend la route de Palerme… On ne pensait pas publier un article, mais finalement, cette petite sortie sans prétention a été riche en émotions et en surprises !

INFOS PRATIQUES

  • Hébergement : Camping Degli Ulivi, situé à Sferracavallo, un quartier au nord de Palerme, à 15km du centre historique. Tout petit terrain d’une quinzaine de places, sanitaires corrects, douche chaude payante, machine à laver. Électricité 16A. Wifi de qualité. Accueil très sympa. Village à proximité, bord de mer, gare à 20mn à pied. 19€ la nuit, 105€ la semaine, 180€ les 2 semaines, 300€ le mois. Réserver pendant les périodes de fêtes et de vacances est une bonne idée car souvent complet !
  • Castelbuono, petite ville médiévale située à 1h30 de Sferracavallo (par autoroute, péage 1.90€). Ne pas rater la vieille église et l’excellente pâtisserie toute proche. Balade à pied de 2h/3h possible au départ du refuge Francesco Crispi, à Piano Sempria (véhicule indispensable pour y parvenir, pas de transports en commun), éviter l’hiver car les sentiers sont enneigés.

2 réflexions au sujet de « Dans la neige, du côté de Castelbuono ! »

  1. Très bonne idée de publier un article sur cette belle journée. Hmmm! J’aimerais bien croiser des pâtisseries aussi invitantes ici au Mexique. Mais pas grave, on se contente de bons fruits, c’est meilleur pour la ligne. Sinon, belle églises et toujours d’aussi belles photos. Bonne suite et en passant, puisque vous parlez de neige, nous avons su que l’ensemble des régions du Québec en a reçu entre 40 et 50 cm hier. Disons que même si on aime beaucoup le neige, on préfère être au Mexique que chez nous 😉 Au plaisi!

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui, de telles pâtisseries, on n’en a jamais croisé au Mexique ! Ni même ailleurs en Sicile ! En tout cas, profitez-bien des bons fruits mexicains, on en avait fait une cure l’hiver dernier… Et oui, pour la neige au Québec, on a vu qu’il y avait eu une belle tombée (le copain de ma fille vit à Montréal, et elle à NY) avec de grosses rafales de vent… Comme vous le dites, vous êtes mieux au Mexique, et nous en Sicile (même si on a mis les pieds dans la neige, il fait relativement chaud par ici…). Bonne route !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s