Une belle plongée dans l’histoire de la Sicile, de la cathédrale arabo-normande de Monreale aux ruines phéniciennes de Solunto…

Jeudi 9 janvier

Une fois les portes du camping ouvertes – c’est-à-dire à 8h plus ou moins tapantes ! – on prend la route de Monreale, une petite ville perchée à quelques kilomètres de Palerme. Une fois de plus, on se félicite d’avoir loué une voiture de petite taille car les ruelles du village sont vraiment très étroites. Une fois garés, on jette un premier coup d’œil à la Conca d’Oro, autrement dit la Vallée d’Or qui s’étire jusqu’à la mer. Certes, le paysage est intéressant, mais à cause de l’urbanisation galopante de la capitale sicilienne, associée aux nombreuses fumées qui s’échappent des habitations et des jardins, la vue est moins saisissante qu’escomptée.

Ce n’est pas grave, car ce qui motive notre venue ici, c’est surtout la superbe cathédrale arabo-normande fondée en 1172 par le Normand Guillaume II le Bon – ainsi surnommé par opposition à son père, Guillaume le Mauvais, dont on suppose qu’il ne fut pas un roi des plus aimés ! L’originalité du bâtiment réside dans la juxtaposition de deux styles :  la structure générale et les tours sont normandes alors que l’ornementation des chevets est de facture franchement arabe, ce qui confère à l’ensemble un rendu vraiment remarquable.

Italie - 906
Cathédrale de Monreale – On voit bien ici la délicatesse des chevets de style arabes réalisés sur une structure normande plus massive…

Dès notre entrée à l’intérieur de l’édifice, on en prend plein les yeux ! En effet, tous les murs sont recouverts de mosaïques dorées typiques de l’Ecole de Venise mettant en scène les grands épisodes de l’Ancien Testament. Tout simplement somptueux ! Et gigantesque puisque ces mosaïques s’étalent sur près de 6340m2

Italie - 908
Cathédrale de Monreale
Italie - 913
Cathédrale de Monreale
Italie - 913-3
Cathédrale de Monreale

Comme dans les cathédrales de Palerme et de Cefalù, un immense Christ Pantocrator occupe l’abside centrale : là encore, le superlatif est de mise puisqu’il s’agit de la plus grande icone byzantine du monde, le visage mesurant près de 4m de haut…

Italie - 915
Cathédrale de Monreale – Christ Pantocrator

On apprécie d’autant plus la visite que nous sommes absolument seuls dans la cathédrale !

Italie - 918
Cathédrale de Monreale
Italie - 907
Cathédrale de Monreale

On poursuit avec la découverte du cloître bénédictin tout proche. Là encore, nous bénéficions d’un calme olympien pour arpenter cette merveille d’architecture qui croise admirablement bien l’esprit roman et le style arabe.

Italie - 925
Monreale – Cloitre bénédictin – Vue sur la cathédrale
Italie - 923
Monreale – Cloitre bénédictin

On ne se lasse pas d’admirer les 94 colonnettes ornées de dessins géométriques en mosaïque.

Italie - 935
Monreale – Cloitre bénédictin
Italie - 934-1
Monreale – Cloitre bénédictin

Et les chapiteaux surmontant chaque colonne rivalisent de sculptures toutes plus délicates et raffinées les unes que les autres…

Italie - 928
Monreale – Cloitre bénédictin
Italie - 926
Monreale – Cloitre bénédictin

Après avoir fait plusieurs fois le tour du déambulatoire et être restés un bon moment en contemplation devant un tel travail artistique, on se résout à rejoindre la place principale de Monreale.

Italie - 920-1
Monreale – Cloitre bénédictin – Dernier coup d’œil sur la cathédrale

Vers 11h, on reprend la route en direction de Piana degli Albanesi, une grosse bourgade qui abrite une forte communauté d’Albanais, installés ici au XVIIIe siècle alors qu’ils fuyaient les massacres de chrétiens perpétrés par l’Empire Ottoman. Ces Albanais ont gardé une forte identité, et aujourd’hui encore, ils conservent leur langue, l’arbërisht, qui est toujours utilisée sur les panneaux routiers ! Plus dramatique, c’est également dans cette petite ville que, le 1er mai 1947, se déroula Massacre de Portella della Ginestra durant lequel la bande criminelle et mafieuse de Salvatore Giuliano exécuta plus de onze personnes.

Italie - 938
Vers Piana degli Albanesi
Italie - 941
Vers Piana degli Albanesi – Les paysages verdoyants comme celui-ci n’ont pas été si fréquents que ça sur la route reliant Piana degli Albanesi à Porticello…

Pour rejoindre Porticello et le bord de mer, on est surpris – et un peu déçus, il faut bien l’avouer – par le paysage : alors que l’on s’attendait à parcourir une campagne verdoyante et sauvage – un peu comme vers Ségeste – on découvre une succession d’agglomérations ! Et ce sont loin d’être des petits villages : non,  ce sont carrément des villes de taille moyenne, aux bâtiments enserrés et à la traversée délicate, où une fois de plus, il nous faut affronter des ruelles étroites et des véhicules souvent garés n’importe comment !

Italie - 942
Traversée de ville entre Piana degli Albanesi et Porticello

Finalement, c’est vers midi et demi que l’on parvient à Porticello, la circulation sur ces petites routes n’étant pas des plus rapides ! On déjeune non loin du joli petit port de pêche – une mini-pizza et une excellente glace noisette / pistache. La chaleur est au rendez-vous – au soleil, il fait facilement 25°C – ce qui n’est pas pour nous déplaire !

Italie - 943
Porticello

Pour la dernière visite de la journée, on monte en voiture jusqu’au site archéologique de Solunto. S’il ne reste pas grand-chose de ce comptoir fondé par les Phéniciens au VIIIe siècle avant JC, la vue qu’il procure sur la baie est fantastique.

Italie - 946
Site archéologique de Solunto
Italie - 948
Site archéologique de Solunto
Italie - 945
Site archéologique de Solunto

On effectue donc une agréable grimpette digestive parmi les ruines où, une fois de plus, nous sommes absolument seuls ! Parfait pour se transporter 2500 ans en arrière… Au IVe siècle av JC, Solunto est reprise par les Carthaginois qui la contrôlent pendant plus de cent ans, transformant la petite ville en un gros centre de trafic maritime, capable de rivaliser avec Palerme. Par la suite, la ville tomba entre les mains de Dionysos le Vieux, le tyran de Syracuse, et fut probablement détruite pendant cette période.

Italie - 950
Site archéologique de Solunto
Italie - 951
Vue depuis le Site archéologique de Solunto
Italie - 952
Vue depuis le Site archéologique de Solunto
Italie - 955
Site archéologique de Solunto

Vers 15h, on est de retour à la voiture, et il ne nous reste qu’à rentrer directement – par l’autoroute ! – au camping. Plus simple et moins tortueux que d’emprunter les petites routes de montagne. Et surtout, on évite ainsi toute traversée hasardeuse de village !

INFOS PRATIQUES

  • Hébergement : Camping Degli Ulivi, situé à Sferracavallo, un quartier au nord de Palerme, à 15km du centre historique. Tout petit terrain d’une quinzaine de places, sanitaires corrects, douche chaude payante, machine à laver. Électricité 16A. Wifi de qualité. Accueil très sympa. Village à proximité, bord de mer, gare à 20mn à pied. 19€ la nuit, 105€ la semaine, 180€ les 2 semaines. Réserver est une bonne idée car souvent complet !
  • Location de voiture, agence InterRent via résa en ligne sur Rentalcar, 47.73€ pour 10 jours (oui, oui, vous avez bien lu, le tarif est absolument incroyable !), pour une Panda quasiment neuve !
  • Cathédrale de Monreale, 8h30-12h45 & 14h30-17h, dimanche 8h-9h30 & 14h30-17h, entrée libre dans l’église
  • Cloitre de Monreale, 9h-13h30 & 14h-18h30, fermé le lundi après-midi et le dimanche toute la journée, 6€
  • Site archéologique de Solunto, 9h-17h30, dimanche 9h-13h, fermé le lundi, 4€. Prévoir une bonne heure sur place et de bonnes baskets !

Une réflexion au sujet de « Une belle plongée dans l’histoire de la Sicile, de la cathédrale arabo-normande de Monreale aux ruines phéniciennes de Solunto… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s