Dernier jour d’exception en Islande avec l’observation des macareux et la visite de Reykjavik

Vendredi 24 mai

Ce matin, on a rendez-vous à 8h30 pour une croisière d’observation des macareux. A l’heure dite – enfin, pour être honnête, avec une bonne demi-heure d’avance – on se présente à l’agence Mr Puffin où le Premium Puffin Tour part à 9h. Là, on nous fournit une combinaison chaude, des gants, un harnais de sauvetage et même des lunettes couvrantes, puis, avec dix autres participants, on monte dans un gros zodiac équipé de chaises individuelles plutôt hautes.

Islande - 194
Reykjavik – Le Port
Islande - 196
Reykjavik – Premium Puffin Tour avec l’agence Mr Puffin – Avec ces combinaisons, on ressemble un peu à des bibendums !

La guide nous informe que, par mesure de sécurité, nous devons garder nos pieds bien à plat sur le sol. Le hic, c’est qu’il me manque dix bons centimètres pour atteindre cette position… Du coup, on me met sous les baskets une sorte de rehausseur – en réalité, une bouée plate. La honte ! Le bateau quitte rapidement le port et met le cap sur une ile située à quelques encablures.

Islande - 198
Reykjavik – Premium Puffin Tour avec l’agence Mr Puffin – Vue sur la capitale…

Il nous faut à peine 10mn de navigation pour découvrir les premiers macareux ! C’est marée haute, le zodiaque peut donc s’approcher au plus près de la falaise. Ebahis, on contemple ces oiseaux marins de l’Atlantique nord qui d’ordinaire vivent en haute mer, mais reviennent tous les ans sur la terre ferme pour nicher de mai à septembre, sur le lieu même où ils sont nés.

Islande - 203
Reykjavik – Premium Puffin Tour avec l’agence Mr Puffin – Nos premiers macareux !
Islande - 208
Reykjavik – Premium Puffin Tour avec l’agence Mr Puffin – Macareux
Islande - 206
Reykjavik – Premium Puffin Tour avec l’agence Mr Puffin – Macareux
Islande - 205
Reykjavik – Premium Puffin Tour avec l’agence Mr Puffin – Macareux

Observer les macareux est vraiment drôle car ils se déplacent de manière assez pataude ! Mais une fois dans l’eau, ce sont des redoutables plongeurs

Islande - 211
Reykjavik – Premium Puffin Tour avec l’agence Mr Puffin – Macareux
Islande - 213
Reykjavik – Premium Puffin Tour avec l’agence Mr Puffin – Macareux

L’Islande est LE pays où il faut venir pour les voir car il abrite 60 % de la population mondiale des macareux moines, soit plus de six millions d’individus.

Islande - 219
Reykjavik – Premium Puffin Tour avec l’agence Mr Puffin – Macareux
Islande - 218
Reykjavik – Premium Puffin Tour avec l’agence Mr Puffin – Macareux
Islande - 220
Reykjavik – Premium Puffin Tour avec l’agence Mr Puffin – Macareux
Islande - 223
Reykjavik – Premium Puffin Tour avec l’agence Mr Puffin – Bel eider…
Islande - 224
Reykjavik – Premium Puffin Tour avec l’agence Mr Puffin – Bye bye, les macareux…

Après presque 45mn d’observation, le bateau retourne au port, en effectuant un petit passage le long du quai, ce qui nous permet d’avoir une vue maritime sur Harpa, la salle de concert et de congrès de la capitale.

A 10h, totalement enchantés par notre croisière, on remet pied à terre… On part ensuite à la découverte du centre-ville de Reykjavik.

Islande - 229
Reykjavik – Retour au port…

On commence par jeter un œil à Harpa, justement, dont l’architecture de verre est plutôt audacieuse, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Islande - 232
Reykjavik – Harpa
Islande - 236
Reykjavik – Harpa

Après un tour rapide sur les quais, on visite le Musée d’Art de Reykjavik. Comme pour les musées visités hier, ici aussi la City Card est acceptée. Mais pas de bol, il n’y a pas d’expo temporaire, elle est en cours d’accrochage. On commence donc par une salle plutôt modeste où sont exposés quelques objets d’art déco.

Toutefois, on n’est pas déçus, car dans une salle voisine, on découvre Erró, un artiste islandais post-moderne, dont les toiles qui mettent en scène « Mao en tour du monde » nous interpellent.

Islande - 237
Musée d’Art de Reykjavik – Erró

Après ce petit bain artistique, on se balade dans les deux rues les plus animées de Reykjavik : Laugavegur et Skólavörðustígur. L’ambiance est agréable et les terrasses de café font le plein vu le climat quasi-estival – trois jours d’affilée de soleil, c’est suffisamment rare ici pour être fêté !

Islande - 248
Reykjavik – Avec le soleil, les terrasses de café se remplissent facilement !
Islande - 250
Reykjavik

On fait également un tour dans les nombreuses boutiques de souvenirs et d’artisanat où les objets sont souvent bien tentants. Les prix étant relativement élevés, on se contente d’acheter quelques livres, un magnet et des pin’s, du sel de lave, et on craque pour des figurines de Noël toute mignonnes !

Islande - 260
Reykjavik – Beaux pulls…
Islande - 259
Reykjavik
Islande - 254
Reykjavik – Superbe magasins d’objets de Noël !

Au bout de Skólavörðustígur, on parvient à Hallgrimskirkja, une église luthérienne édifiée entre 1945 et 1986, et dont l’architecture particulière ne laisse pas indifférent. Sur le parvis, une statue de Leif Erikson, fils d’Erik le Rouge, nous rappelle qu’il aurait le premier atteint l’Amérique à partir de l’Islande autour de l’an mille.

Juste en face, on déjeune au Café Loki, réputé pour ses spécialités islandaises. On opte pour deux assiettes de dégustation que l’on se partage. La première propose une tartine de pain noir avec purée de poisson et truite fumée, une galette avec viande fumée, du poisson séché et le fameux requin faisandé. L’autre assiette nous offre également du pain noir avec purée de poisson, une tartine œuf / hareng et une glace spéciale de Loki au pain noir avec crème chantilly. On arrose le tout d’un verre de vin blanc et d’un bière locale. A la différence de nombreux voyageurs, on a plutôt bien aimé cet assortiment original, y goûter une fois était une expérience à faire. Finalement, ce qui nous a le moins plu, c’est le poisson séché, très dur à mâcher…

Satisfaits de nos découvertes culinaires, on reprend notre balade dans les rues vraiment très tranquilles de Reykjavik.

Islande - 282
Reykjavik
Islande - 283
Reykjavik

On termine la journée par la visite de The National Gallery of Iceland. On doit être maudits car, de nouveau, l’expo temporaire consacrée à Hulda Hakon est, elle aussi, en cours d’accrochage ! On fait donc un tour rapide dans la salle qui expose la modeste mais intéressante collection permanente.

Islande - 272
Reykjavik – The National Gallery of Iceland
Islande - 270
Reykjavik – The National Gallery of Iceland – Joan Stefansson
Islande - 279
Reykjavik – The National Gallery of Iceland – Jon Stefansson

Vers 16h, on est de retour dans notre logement Airbnb.

Samedi 25 mai

Le réveil sonne à 2h – oui, vous avez bien lu ! – car nous devons rendre la voiture de location à 3h30. Notre vol pour Paris part comme prévu à 7h35… Et cette seconde et dernière liaison aérienne conclura presque neuf mois de voyage en Amérique du nord et du centre, un périple superbe qui nous a fait découvrir mille paysages et des cultures très différentes, ainsi qu’une faune et une flore exceptionnelles, le tout, sous des climats très variés

Je publierai prochainement le bilan sur l’Islande, ainsi qu’un article présentant nos futurs projets

INFOS PRATIQUES

  • The Premium Puffin Tour, agence Mr Puffin, superbe croisière d’observation des macareux effectuée en petit groupe (12 personnes maxi), sur un zodiac. Plusieurs départs quotidiens, durée une heure environ. Equipement fourni, mais s’habiller chaudement ! Privilégier la marée haute pour une meilleure observation. On conseille ce tour à 100% car, à la différence d’un gros bateau, le zodiaque s’approche au plus près de la falaise, puis coupe le moteur. Les oiseaux ne sont donc pas effarouchés ni dérangés. Résa indispensable au préalable, via internet. 9990ISK ~ 72.50€   – La compagnie Mr Puffin / Whale Safari est la seule à proposer ce type de zodiaque. Elle organise également des croisière d’observation des baleines.
  • Musée d’Art de Reykjavik, 10h-17h, 22h le jeudi, 1800ISK ~ 13€, billet valable également dans deux autres succursales. Entrée libre avec la City Card.
  • The National Gallery of Iceland, 10h-17h, sauf le lundi en hiver, 2000ISK ~ 14.50€, billet valable également dans trois autres succursales. Entrée libre avec la City Card.
  • City Card Reykjavík, idéale pour visiter les musées de la ville, utiliser les transports en communs ou encore tester les piscines thermales (gratuité ou réduction selon les attractions). Trois forfaits possibles : 24h – 3900ISK ~ 28.30€ / 48h ~ 5500ISK ~ 39.80€ / 72h – 6700ISK ~48.50€. On a opté pour la formule 48h, et on a demandé à ce que la carte soit valable à compter du mercredi 22  mai, 16h.
  • Location de voiture à l’aéroport de Flavine, agence Procar, ouverte 24/24. Shuttle depuis le terminal d’arrivée (le chauffeur nous attendait avec une pancarte). Faute de temps sur l’ile, on a choisi un véhicule classique, non 4×4, 140€ les 4 jours, assurance incluse. Résa deux mois à l’avance via Expedia. Bien prendre des photos du véhicule avant le départ pour éviter tout litige ultérieur.
  • Hébergement Airbnb, situé à Garðabær, à 9km de Reykjavík. Voiture conseillée (même s’il y a un arrêt de bus non loin). Chambre installée dans un garage, toilettes et lavabo, frigo, possibilité de cuisiner, wifi. Attention, il n’y a ni douche, ni eau chaude (mais les piscines thermales, et donc les douches, sont nombreuses dans le pays !). Correct pour quelques nuits. 47€ la nuit.

2 réflexions au sujet de « Dernier jour d’exception en Islande avec l’observation des macareux et la visite de Reykjavik »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s