Découverte des plages de Cabo San Lucas

Samedi 16 mars

Vers 9h30, on part à pied vers le port. Cette fois, on contourne le bassin par l’est et le malecon qui le borde est aussi laid que son frère jumeau de l’ouest. Et malgré l’heure matinale, les bars qui se succèdent semblent faire un concours de décibels… On finit par tomber sur la playa El Médano, considérée comme la plus belle de la ville. Là, on a juste la sensation de toucher le fond… Nos oreilles sont une fois de plus malmenées par des haut-parleurs qui braillent une inaudible musique. Bars, restaurants et hôtels se suivent sur plusieurs centaines de mètres…

Mexique - 1990
Cabo San Lucas – Plage de Médano – Franchement, ça n’envoie pas du rêve !
Mexique - 1991
Cabo San Lucas – Plage de Médano

Le plus désagréable, ce sont les innombrables rabatteurs qui tentent de nous vendre leurs cochonneries ou leurs tours en mer. Au début, on reste aimables. Une centaine de « no gracias » plus tard, on a juste envie de tous les noyer ! Le pire, c’est que l’on est des proies faciles pour eux : comme personne ne peut se baigner dans l’océan – trop dangereux – les touristes restent dans la piscine de leur hôtel. Il n’y a donc pas grand monde sur le sable et les vendeurs à la sauvette attendent le chaland de pied ferme.

Mexique - 1995-1
Cabo San Lucas – Plage de Médano – Que de sable… Il faut aimer ! Ce que l’on ne perçoit pas en revanche sur la photo, ce sont les rouleaux qui rendent l’océan impropre à la baignade. On comprend ainsi pourquoi on ne voit personne barboter dans l’eau !

Heureusement, la vue sur la baie et El Arco  – arche de pierre – est plutôt agréable, à condition bien sûr de faire abstraction de l’énorme paquebot ancré à quelques encablures du rivage…

Mexique - 1996
Cabo San Lucas – Vue depuis la plage de Médano
Mexique - 1997
Cabo San Lucas – Vue depuis la plage de Médano – Le paquebot gâche un peu le paysage !

On évolue donc ainsi péniblement sur près de trois kilomètres… On arrive ensuite à une portion non bétonnée de la plage et bordée de dunes. Malheureusement, celles-ci sont en piteux état, et le sable n’est pas très propre – plastiques, bouts de verre… On remet donc les chaussures !

Mexique - 1999-2
Cabo San Lucas – Plage de Médano, vers les dunes et les formations rocheuses – Au loin, la côte toute bétonnée !

On parcourt encore quelques kilomètres pour arriver au plus bel endroit du site : une superbe formation de granit aux formes bien torturées ! On remarquera sur les photos que le fond change rarement : en effet, on a presque toujours une vue sur la baie et sur El Arco… Mais le premier plan, lui, est plutôt varié en pierres et en cactus.

Mexique - 2004
Cabo San Lucas – Plage de Médano, partie rocheuse
Mexique - 2013
Cabo San Lucas – Plage de Médano, partie rocheuse
Mexique - 2010
Cabo San Lucas – Plage de Médano, partie rocheuse

On avance au milieu des rochers, et on se retrouve assez rapidement cernés de cactus et autre végétation plutôt piquante ! On ne se décourage pas, et malgré l’absence de sentier, on se fraie un passage !

Mexique - 2007
Cabo San Lucas – Plage de Médano, partie rocheuse
Mexique - 2012
Cabo San Lucas – Plage de Médano, partie rocheuse – Ça semble facile, sur la photo, mais en réalité, avancer sans sentier tracé est plus délicat qu’il n’y parait si on ne veut pas rester accrochés aux cactus !
Mexique - 2014
Cabo San Lucas – Plage de Médano, partie rocheuse
Mexique - 2019
Cabo San Lucas – Plage de Médano, partie rocheuse

Après trente bonnes minutes passées à jouer à Indiana Johns au pays des cactus, on rejoint une large piste sableuse. Ouf ! C’est tout de même plus simple de marcher en terrain découvert ! On arrive ensuite assez rapidement en vue d’urbanisations. Après quelques contorsions pour se faufiler sous un grillage, on débarque – un peu transpirants – sur la plage d’un hôtel de luxe !

Mexique - 2022
Cabo San Lucas – Plage de Médano, partie rocheuse, arrivée vers un hôtel de luxe

Les gardiens sont moins agréables que ceux du Grand Solmar, et nous indiquent la sortie de service. Cette fois, on ne traverse ni salons, ni jardins mais un vaste terrain vague bien pentu. Pas grave, d’ici, la vue sur El Arco est superbe !

Mexique - 2020
Cabo San Lucas – Plage de Médano, partie rocheuse – Vue sur El Arco
Mexique - 2021
Cabo San Lucas – Plage de Médano, partie rocheuse – Vue sur El Arco – Promis, c’est la dernière photo (mais en même temps, ici, il n’y a que ça à voir, alors…)

On déjeune non loin, dans une petite cafétéria, puis après de nouveau presque un kilomètre de marche en plein soleil, on rejoint la nationale où un bus nous embarque rapidement pour le centre de Cabo San Lucas. Finalement, même si on n’a pas du tout aimé la plage de de Médano – surtout moi qui ai le sable en horreur ! – on a beaucoup apprécié la partie rocheuse et surtout la végétation cactée de cette portion très sauvage et déserte de la côte

Dimanche 17 mars

Temps maussade au réveil. Un coup d’œil à la météo nous informe que la journée sera très nuageuse… Du coup, on ne se presse pas et ce n’est que vers 10h30 que l’on prend le chemin du bord de mer. Comme les jours précédents, on est bien obligés d’emprunter le malecon, déjà noir de monde… Un vrai pensum… On presse le pas, et on arrive rapidement devant l’entrée de l’hôtel Grand Solmar. Comme vendredi, on y entre sans problème, on traverse rapidement les jardins et on se dirige immédiatement vers la partie est de la plage, là où les formations géologiques sont les plus impressionnantes.

Mexique - 2036
Cabo San Lucas

Tandis que je reste tranquillement assise sur un rocher, Gérard grimpe la colline de pierre. Il marche jusqu’à Divorce Beach, une plage régulièrement envahie de touristes débarqués des bateaux taxis. Je me demande bien pourquoi tout le monde se presse là, vu que l’on ne peut pas se baigner. L’attrait du sable, sûrement !

Mexique - 2027
Cabo San Lucas – Divorce Beach
Mexique - 2026
Cabo San Lucas – Divorce Beach
Mexique - 2035
Cabo San Lucas – Vers Divorce Beach – Vautour

Gérard revient et on marche jusqu’à l’extrémité ouest de la plage. Les rouleaux sont impressionnants ! En chemin, on tombe sur des bébés tortues qui n’ont pas réussi à gagner l’océan. Malgré l’aide de quelques personnes pour les remettre dans l’eau – Gérard a aussi essayé avec l’une d’elle – elles sont trop faibles et sont systématiquement rejetées sur le sable… Triste.

Mexique - 2039
Cabo San Lucas – Tentative pour remettre les tortues à la mer…

On termine la balade de la journée en traversant un autre hôtel de luxe, le Terrasol Beach Resort, à l’ambiance familiale et décontractée.

Mexique - 2042
Cabo San Lucas

On retrouve la route, et on retourne au centre-ville où on cherche un restaurant pour déjeuner. On tourne pas mal, tout est hors de prix, mais le pire ce sont les établissements qui affichent les prix en dollars américains alors que nous sommes au Mexique. Comme on a faim, on finit par opter pour une pizza pas trop onéreuse… On passe la fin de l’après-midi à l’hôtel, pas mécontents d’échapper à la foule du bord de port.

INFOS PRATIQUES

  • Hébergement : Hotel Santa Fe by Villa Group Cabo San Lucas, bien situé, au calme, à quelques minutes à pied du port. Accueil sympa. Chambre très confortable avec salle de bain et petite cuisine. Piscine. Petit déjeuner continental inclus. Épicerie attenante. Wifi poussif. Environ 40€ la nuit via Hotel.com (nous avons eu une très grosse remise en réservant plusieurs mois à l’avance, car en ce moment, la même chambre est facturée plus de 100US$).

2 réflexions au sujet de « Découverte des plages de Cabo San Lucas »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s