Deux jours à Lafayette, au rythme de la musique et de la danse cajun

Dimanche 18 novembre

Sans se presser, on quitte Houma et on roule moins de deux heures pour parvenir dans les environs de Lafayette. On fait une première pause pour déjeuner et pour la première fois on teste un diner à l’ancienne. Au menu : hamburger et frites mais avec une viande de qualité, dans un cadre original et vintage à souhait !

USA Est - 1783
Vers Lafayette – Diner traditionnel

On repart, et quelques kilomètres plus loin, on visite le village historique – ou plutôt musée en plein air – de Vermilionville – premier nom de la ville de Lafayette. Ici, on met en valeur la culture des Acadiens, des Amérindiens et des Créoles de 1765 à 1890. D’emblée, on est séduit par le cadre !

USA Est - 1789
Vermilionville, village historique
USA Est - 1800
Vermilionville, village historique
USA Est - 1814
Vermilionville, village historique – L’école où, de 1910 à 1968, il était interdit de parler français…

Plusieurs maisons anciennes ont été déplacées jusqu’ici et restaurées, et leurs intérieurs minutieusement reconstitués avec des objets d’époque. Dans chacune d’elles, des artisans en costumes traditionnels proposent des démonstrations de savoir-faire ancestral et on apprécie particulièrement le travail du patchwork et la sculpture sur bois.

USA Est - 1794
Vermilionville, village historique
USA Est - 1812
Vermilionville, village historique
USA Est - 1799
Vermilionville, village historique
USA Est - 1816
Vermilionville, village historique

Après presque deux heures à découvrir le domaine, on revient vers le centre du village, où un orchestre joue de la musique traditionnelle. Normal, comme chaque dimanche, de nombreux Lafayettois sont venus danser au bal dominical. Airs cajun – plutôt calmes, à la manière d’une balade – et rythmes zarico endiablés se succèdent…

USA Est - 1784
Vermilionville, village historique – Le bal du dimanche
USA Est - 1787
Vermilionville, village historique – Le bal du dimanche

 

Vers 16h, on quitte Vermilionville, et après quelques courses, on rejoint notre nouveau logement Airbnb. Cette fois, on dort vraiment dans un endroit atypique : une vieille caravane rose, plantée dans le jardin des propriétaires. Et pour voisines, nous avons même deux charmantes poules rousses !

Lundi 19 novembre

Après le petit-déjeuner cajun servi par notre hôte à 8h30, on prend la route de Pont Breaux, un village distant de quelques kilomètres de Lafayette. En chemin, on croise deux petits puits de pétrole repérables à leur chevalet de pompage.

Arrivés à Pont Breaux, on se gare devant l’église. Petite différence avec les édifices catholiques européens, aux États-Unis, les intérieurs sont très sobres et on ne voit que rarement de scènes mortifères de Christ en croix ou de martyres mutilés…

USA Est - 1823
Pont Breaux

On part ensuite à pied découvrir les lieux, et rapidement, on tombe sous le charme des maisons anciennes et des magasins qui semblent appartenir à une autre époque.

USA Est - 1827
Pont Breaux
USA Est - 1850
Pont Breaux

Dans une boutique d’antiquité, je craque pour un splendide chapeau, carrément importable mais très original. La vendeuse nous explique qu’il s’agit de la réplique de celui de Minnie Pearl, une comédienne et chanteuse de country qui fit de nombreuses apparitions – avec le chapeau ! – dans l’émission Hee Haw. La difficulté va maintenant être de ramener ce magnifique couvre-chef intact en France, dans quelques mois… Il va falloir être ingénieux car franchement, je ne me vois pas le porter en permanence sur la tête !

USA Est - 1831
Pont Breaux – Pas sûr que ce chapeau facilite le passage des frontières en Amérique centrale…

On continue notre balade, et attirés par une musique entrainante, on pousse la porte du Teche Center of the Arts. Là, on assiste à une répétition de morceaux cajun joués par des enfants et ados. La responsable des lieux nous offre une petite visite guidée, et nous présente au prof de musique ainsi qu’à Gabrielle, une jeune musicienne qui parle très bien français. On passe un excellent moment ! (voir nos deux vidéos sur Facebook)

USA Est - 1835
Pont Breaux – Teche Center of the Arts – Répétition de musique !
USA Est - 1841
Pont Breaux – Teche Center of the Arts – Répétition de musique !

Au passage, on ne se lasse pas d’admirer plusieurs patchworks accrochés sur les murs du Centre.

On termine la visite de ce petit village par un tour jusqu’au pont qui rappelle que cette partie de Louisiane est considérée comme étant la capitale mondiale de l’écrevisse ! Non loin, un bâtiment affiche de belles peintures murales originales…

USA Est - 1842
Pont Breaux

On reprend la voiture, et après un arrêt devant une sorte de brocante, on arrive à Saint-Martinville, un autre village réputé pour son cachet historique. Le ciel s’assombrit, et il se met à pleuvioter…

De nouveau, on se gare sur le parking de l’église. Celle-ci est bordée de nombreuses maisons anciennes particulièrement bien restaurées. D’autres, plus récentes, valent également le coup d’œil, mais parfois on tombe aussi sur des habitations moins pimpantes. Il faut dire qu’ici le concept d’habitat social n’existe pas et chacun, selon ses revenus, doit donc trouver une solution pour se loger…

USA Est - 1861
Saint-Martinville
USA Est - 1862
Saint-Martinville
USA Est - 1874
Saint-Martinville

La pluie s’intensifiant, on regagne la voiture et on file sur Lafayette. On déjeune au centre-ville dans un resto spécialisé dans les hot-dogs, le Dat Dog. Hein, quoi ? Des hot-dogs ? Oui, on a bien dit hot-dogs ! Mais attention, pas n’importe quel chien chaud, car on opte pour une spécialité aux écrevisses et une autre à l’alligator, le tout particulièrement bien épicé. Bref, on se régale, encore une fois dans un cadre coloré et original.

USA Est - 1876
Lafayette – Restaurant Dat Dog
USA Est - 1875
Lafayette – Restaurant Dat Dog

On fait un dernier tour vers la jolie cathédrale, puis on rentre dans notre caravane toute cozy !

Vers 17h, on est convié par le propriétaire de notre logement à un cocktail musical. Encore un moment convivial et agréable !

INFOS PRATIQUES

4 réflexions au sujet de « Deux jours à Lafayette, au rythme de la musique et de la danse cajun »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s