Transatlantique : une semaine à bord du Queen Mary 2

Dimanche 2 septembre

Sans se presser, on quitte notre logement de Southampton vers 10h30, et après un court trajet en bus, on arrive en vue du terminal Queen Elisabeth 2. Enfin, en vue, c’est vite dit car il nous faut marcher en traînant les sacs pendant au moins deux kilomètres… Le Queen Mary 2 est superbe, très classique : il rappelle les liners d’autrefois. C’est d’ailleurs le dernier paquebot à effectuer régulièrement la liaison Southampton / New York. Pour info, le navire fait 345m de long pour 45m de large, et accueille 2691 passagers et 1253 membres d’équipage : une vraie petite ville flottante !

transat-1
Southampton – Queen Mary 2

Sitôt entrés dans le terminal, on dépose nos bagages qui nous seront directement livrés dans notre cabine. Un petit luxe que l’on apprécie ! Après avoir fait la queue pour  passer le check-in et  effectuer les contrôles douaniers, on monte à bord et on file directement découvrir notre cabine où nos sacs viennent juste d’être déposés. Même s’il n’y a pas de balcon, notre chambre est vraiment confortable et spacieuse !

transat-4
Queen Mary 2 – Notre cabine

Vers 14h, on se dirige vers le restaurant buffet : somptueux et délicieux ! On comprend vite que ce n’est pas cette semaine que l’on perdra du poids…

L’après-midi passe vite, entre exploration du bateau – il y a 13 ponts ! – et exercice obligatoire de sécurité avec gilets de sauvetage. A 17h, au son d’un orchestre installé au bord de la piscine du pont 8, on quitte le port. Et c’est parti pour sept jours de navigation !

transat-6
Queen Mary 2 – Pont arrière
transat-14
Queen Mary 2 – Départ de Southampton
transat-5
Queen Mary 2 – Départ de Southampton – Le pont promenade
transat-15
Queen Mary 2 – Première balade à l’intérieur du bateau : on est impressionnés par la qualité de la déco !

Le soir, on s’habille : le dress code est « décontracté / élégant », ce qui signifie que les hommes peuvent porter leur veste sans cravate. Pour les femmes, on peut se contenter d’une robe de cocktail ou d’un tailleur pantalon. Un peu stressant, l’affaire ! Finalement, l’ambiance vestimentaire est beaucoup plus relax que ce que l’on imaginait et on se fond sans problème dans le paysage ! De plus, les passagers ne sont pas du tout guindés  comme on le craignait. On sait déjà que l’on va passer une très bonne semaine sur ce superbe bateau !


Du lundi 3 au samedi 8 septembre – Transatlantique

Les jours se suivent et… se ressemblent sans jamais que nous soyons lassés. Il faut dire que le Queen Mary 2 offre de nombreuses animations : chaque soir, le programme du lendemain nous est livré dans la cabine. On est ainsi informés des différentes conférences, concerts, activités ou spectacles à ne pas rater. Pratique !

Mais surtout, ce qui nous frappe depuis que nous avons quitté les côtes anglaises, c’est l’impression d’être totalement coupés du monde. Hors du temps… Surprenante sensation !

transat-30
Queen Mary 2
transat-32
Vue en soirée, depuis le Queen Mary 2
transat-40
Queen Mary 2 – Lobby

A table !

Comme souvent en croisière – et surtout quand on passe les journées en mer, sans escale – ce sont les repas qui ponctuent nos journées. Et là, ceux qui connaissent notre solide coup de fourchette imagineront facilement que l’on ne s’est privé de rien pendant la traversée ! La plupart du temps, nous avons opté pour la version buffet du Kings Court, plus souple au niveau des horaires. Que ce soit pour le petit-déjeuner, le déjeuner ou le dîner, les choix de plats étaient variés et excellents ! On a eu un faible pour le buffet quotidien de sushis qui nous rappelaient le Japon. Sinon, Gérard s’est bien lâché sur les pâtisseries… Et il faut savoir que ce buffet est ouvert 22h par jour, de 5h du matin à 2h le lendemain, et adapte les plats en fonction du moment de la journée. Pour ceux qui préfèrent se faire servir dans la cabine, c’est aussi possible – et gratuit ! – 24h/24 !

transat-23
Queen Mary 2 – Restaurant Buffet Kings Court
transat-74
Queen Mary 2 – Restaurant Buffet Kings Court – Superbe présentation de sushis pour le déjeuner…
transat-49
Queen Mary 2 – Restaurant Buffet Kings Court – Desserts pour le déjeuner

Chaque jour, à 15h30 tapantes, la cérémonie du thé dans la grande salle de bal est une institution qu’il ne faut pas louper. La dégustation se fait en musique – harpe, piano ou quatuor à cordes selon les jours – et vaut vraiment le déplacement jusqu’au pont 3, d’autant qu’en plus du thé, on nous sert petits sandwiches anglais, scones et succulentes mignardises !

transat-60
Queen Mary 2 – Cérémonie du thé dans la Queens Room – Entrée des serveurs

Deux fois, nous sommes allés dîner au Britannia, le grand resto chic du bateau. Bien sûr, la salle est superbe, et les plats sont raffinés – quoiqu’aux saveurs très anglaises… – et bien dressés, et les cuissons parfaitement maîtrisées. Comme nous n’avons pas pu choisir notre table au moment de la réservation du voyage – pour une histoire de géolocalisation qui nous renvoyait immédiatement sur le site français – nous avons partagé notre table avec deux Canadiennes. A ce sujet, il faut savoir qu’en croisière, on nous attribue la même place pour tout le voyage. Personnellement, on aurait préféré une table de deux… Serions-nous sauvages ?

transat-20
Queen Mary 2 – Restaurant Britannia

Et bien sûr, entre deux assiettes, on peut s’abreuver dans un des nombreux bars du bateau. Sur ce plan, on a été très raisonnables, on a juste testé deux fois des cocktails qui, sans flagornerie aucune, étaient nettement moins bons que ceux de Bryan !

transat-43
Queen Mary 2 – Un des nombreux bars chics du bateau

Un peu de sport !

Pour éliminer toutes ces calories ingurgitées, on enchaîne les tours de pont promenade, 550m à chaque fois, ce qui fait qu’à la fin de chaque journée, on accumule un certain nombre de kilomètres !

transat-25
Queen Mary 2 – Le pont promenade, idéal pour la marche à pied !

Il y a également trois piscines – dont deux extérieures – et plusieurs jacuzzis. L’eau est bien sûr chauffée, et malgré le vent et le temps parfois capricieux de l’Atlantique nord, la baignade est agréable. A chaque fois que j’ai nagé dans la piscine extérieure du pont 6, j’étais seule : un luxe vraiment appréciable !

Sur le pont supérieur, on peut également utiliser le mini-practice de golf et le mini-tennis. Il y a aussi des jeux de pont anglais qui ressemblent au curling ! Et pour ceux qui préfèrent se défouler à l’intérieur, il y a aussi une salle de sport !

transat-57
Queen Mary 2 – Pont supérieur avec practice de golf, mini-tennis et jeux de pont

En vrac…

Impossible de s’ennuyer sur ce bateau ! Entre la bibliothèque qui compte près de 8000 livres, l’allée des boutiques, les multiples conférences, la galerie d’Art, les spectacles, le planétarium – unique au monde sur un bateau ! –  ou encore le casino, les distractions sont nombreuses !

transat-16-1
Queen Mary 2 – Salle de spectacle
transat-17
Queen Mary 2 – Casino
transat-33
Queen Mary 2 – Les tableaux et décorations rappellent la grande époque des liners transatlantiques
transat-38
Queen Mary 2 – Le superbe planétarium

Et pour ceux qui voyagent avec leur chien – la Cunard est la seule compagnie à offrir ce service ! – il y a même un chenil très stylé !

transat-31-1
Queen Mary 2 – Le chenil, avec un lampadaire et une borne d’incendie pour inspirer les toutous ! Malheureusement, nous n’avons pas de photo avec les chiens car il fallait obtenir l’autorisation de chaque maître pour publier le cliché…

Une journée type à bord du Queen Mary 2

6h30 – Lever
7h / 8h – Marche à pied sur le pont promenade
8h – Petit-déjeuner
9h / 12h30 – Détente, natation (dans la piscine extérieure du pont 6), balade dans le bateau, conférence
12h30 / 13h30 – Déjeuner
14h / 15h30 – Conférence, concert, séance au planétarium
15h30 / 16h – Cérémonie du thé dans la grande salle de bal
16h / 17h – Marche à pied sur le pont promenade
18h30 – Apéritif dans la cabine
19h30 / 21h – Dîner
21h30 – Spectacle ou soirée cocktail

Franchement, on peut trouver pire comme programme !

transat-45
Queen Mary 2 – Pont extérieur – Hélice de rechange !

Un personnel aux petits soins

Toute cette belle mécanique ne saurait fonctionner sans un nombre impressionnant de personnel. La plupart des serveurs et stewards sont originaires des Philippines, et tous semblent travailler dans la bonne humeur. On a beaucoup apprécié le côté décontracté – mais efficace ! – du service, sans ostentation ni obséquiosité. Dans l’ombre, de nombreux employés s’activent à l’entretien du bateau, que ce soit sur les ponts ou dans les salles. Toutefois, à l’issue de cette traversée, on a une énorme interrogation : clients et personnels étant totalement cloisonnés, on se demande quels sont les espaces réservés aux employés et comment s’organise leur quotidien quand ils ne sont pas en service. On a été surpris de ne croiser aucun membre du personnel en « civil », que ce soit les serveurs, les cuisiniers ou même les artistes et musiciens.

Quoiqu’il en soit, un grand merci à eux, car c’est grâce à leur travail de qualité que nous avons pu passer cette semaine exceptionnelle !


QUELQUES INFOS PRATIQUES

  • Monnaie : à bord, tous les tarifs sont indiqués en dollars mais on ne règle qu’avec la carte magnétique fournie en début de séjour. Attention à bien vérifier ses dépenses !
  • Internet : il est possible de se connecter, mais mieux vaut éviter le créneau 18h-23h qui est vite surchargé. 45$ / les 2h (suffisant pour une semaine, à condition de choisir ses horaires !).
  • Boissons : le café, le thé, le lait et les jus de fruits sont en libre-service dans différents secteurs du bateau. Les autres boissons sont payantes, compter entre 8$ et 12$ le verre de vin ou le cocktail (hors taxes). On peut acheter de l’eau minérale pour la cabine, 20$ les 6 bouteilles, pratique pour remplir la bouilloire !
  • Dress code : à partir de 18h, veste obligatoire pour les hommes et tenue élégante pour les femmes. On peut faire l’impasse sur cet impératif très british en dinant au restaurant buffet et en s’abstenant de fréquenter les bars chics et la salle de spectacle. Pour les soirées de gala (3 dans la semaine), le smoking et la robe habillée sont de rigueur ! Là encore, pas de panique, on peut toujours diner au buffet. Quoiqu’il en soit, on a apprécié ce petit cérémonial d‘habillement qui nous change de notre quotidien vestimentaire plutôt décontracté.
  • Laverie : à chaque pont, on trouve machines à laver, sécheuses et fers à repasser en libre service (et gratuits). La lessive est aussi fournie. Pratique !

6 réflexions au sujet de « Transatlantique : une semaine à bord du Queen Mary 2 »

  1. Très impressionnant! Moi qui connaissais le Queen Mary 2 uniquement de l’extérieur (je vis à Saint-Nazaire, lieu de sa construction!), je découvre, grâce à toi, l’intérieur de ce paquebot exceptionnel… 😉 J’ai d’ailleurs publié une photo de cet énorme paquebot dans un article consacré à Saint-Nazaire (« Vivre à Saint-Nazaire après 5 ans passés à Paris »). A bientôt! Myriam

    Aimé par 1 personne

  2. Hello les tourtereaux, Merci pour cette visite guidée ,belle et appétissante du Queen Mary 2….c’est tout juste somptueux à l’intérieur et je regrette vraiment de ne pas avoir pu faire cette rentrée scolaire exceptionnelle à bord de ce magnifique paquebot, comme Gérard me l’avait annoncé au téléphone !!!!!! Profitez bien de cette fabuleuse traversée de l’Atlantique à bord de ce géant des mers, mythique. Plein de bises. Chrys

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s