Hiroshima, un message de paix pour l’Humanité

Samedi 31 mars

Vers 9h, on part à pied vers le centre-ville, situé à une petite demi-heure de marche. En chemin, on passe par un parc où des seniors jouent à de la « pétanque-golf » !

On longe un moment les berges du fleuve Ota où les cerisiers en fleurs attirent de nombreux habitants pour un moment de détente. Certains réservent même – depuis tôt le matin – des emplacements sur l’herbe, afin d’être sûrs d’être bien installés pour le pique-nique rituel de la floraison des sakura !

Jap- 1640
Hiroshima
Jap- 1642
Hiroshima – Préparatifs de pique-nique sous les sakura…
Jap- 1643
Hiroshima

On arrive rapidement devant le Dôme de la Bombe A, aussi appelé Dôme de Genbaku. Ce sont les rares ruines de bâtiments restant après l’explosion de cette bombe atomique, lancée le 6 août 1945, à 8h15 par un bombardier américain. Auparavant, le site abritait un hall d’exposition assurant la promotion de l’Industrie de la région. Le souffle de la bombe rasa l’ensemble de la zone urbaine et fit 140.000 victimes

Jap- 1645
Hiroshima – Dôme de la Bombe A

Un peu ébranlés par une telle vision d’horreur, on poursuit la découverte du site en nous rendant sur le Cénotaphe dédié aux victimes où, juste en face, brûle la flamme de la Paix.

Jap- 1648
Hiroshima – Cénotaphe aux victimes de la Bombe A – Au fond, dans l’alignement du monument et de la flamme, on aperçoit le Dôme…
Jap- 1649
Hiroshima – Statue pour la Paix

On passe également un bon moment dans le Mémorial national des Victimes de la Bombe A où est installée une salle du souvenir. On peut aussi y visionner un film très intéressant qui relate le témoignage de survivants.

Jap- 1650
Hiroshima -Mémorial national des Victimes de la Bombe A
Jap- 1651
Hiroshima -Mémorial national des Victimes de la Bombe A – Image d’archive prise le lendemain du bombardement

On termine cette poignante visite par le Monument des Enfants pour la Paix, inspiré par Sasaki Sakado, une jeune fille de 11 ans atteinte de leucémie qui, en 1955, décida de réaliser 1000 origami de grues, un animal symbole de longévité et de bonheur. Elle mourut avant d’y parvenir mais ses camarades de classe poursuivirent son projet, et aujourd’hui encore de nombreuses personnes le perpétuent…

A quelques mètres de là, sur les rives du fleuve, le pique-nique du week-end sous les sakura a commencé. Un peu comme si ces fleurs printanières si particulières jouaient le prélude d’un monde reconstruit…

Jap- 1657
Hiroshima – Dernière image du Dôme de la Bombe A, sous les sakura…
Jap- 1658
Hiroshima – Non loin du Dôme de la Bombe A, pique-nique géant pour fêter l’arrivée du printemps !

On continue à marcher sous les arches fleuries, ce qui nous permet d’évacuer doucement les émotions de la matinée. Et plus on avance, plus les pique-niqueurs sont nombreux !

Jap- 1663
Hiroshima – Il est à peine midi, et de nombreux Japonais sont déjà à table !
Jap- 1662
Hiroshima – Encore de beaux endroits pour un moment de détente !

A force de voir tant de personnes manger des bentos ou des sushis, on finit, nous aussi par ressentir une petite faim ! On s’arrête dans un petit resto qui ne sert que des ramen : bon choix, les pâtes y sont juste délicieuses…

Jap- 1667
Hiroshima – Déjeuner « ramen »

On se balade encore un bon moment le long du fleuve Enko. Au passage, on zappe les visites du château et du jardin Shukkeien, trop de monde…

Jap- 1668
Hiroshima – Et de nouveau de nombreux pique-niqueurs sont installés au bord du fleuve…
Jap- 1669
Hiroshima – Rives du fleuve Enko

On termine cette découverte de la ville par un passage dans le secteur commercial de Horikawa-cho puis on rentre en tram jusqu’à notre hôtel. Pour cette journée, censée être reposante et uniquement consacrée au secteur du Dôme, on aura tout de même marché 12km… un kilométrage qui finit par devenir une habitude quotidienne depuis que nous sommes au Japon !

Demain, nous partons pour Shimonoseki d’où nous embarquerons lundi à bord d’un ferry pour la Corée. Retour prévu au Japon le 9 mai pour une dernière semaine de découverte de ce pays fascinant avant notre retour pour la France…

INFOS PRATIQUES

  • Logement : Guesthouse com inn Hiroshima, située à 15mn à pied de la station Yokogawa (KR local). Proche du centre-ville (30mn à pied ou 15mn en transports). Chambre propre, moderne. Accueil sympa. Cuisine commune, wifi, machine à laver (en sus). Environ 37€ la nuit (y compris les serviettes de toilettes en sus), résa via Booking.com.
  • Se déplacer à Hiroshima : il y a plusieurs lignes de tram (street car) qui desservent les lieux à visiter. Tarif 180¥ pour les destinations intra-muros. Carte Suica valable.
  • Sites du Dôme de la Bombe A et du mémorial, accès libre

2 réflexions au sujet de « Hiroshima, un message de paix pour l’Humanité »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s