Sur la route, de Motueka à Franz Josef Glacier

Mercredi 20 décembre

Un peu à regret, on quitte notre superbe jardin à 7h30. La route s’annonce longue – plus de 500km – et on a l’intention de faire plusieurs stops. Côté santé, pas d’amélioration pour moi, j’ai déjà passé un paquet de 200 serviettes en papier depuis hier ! Et ce matin, c’est Gérard qui commence à ressentir les premiers symptômes de ce syndrome grippal… Mais bon, on n’a pas le choix, il faut avancer !

On rejoint la route 6 par la Motueka Valley et on apprécie l’aspect champêtre des paysages. Ce qui nous marque le plus, c’est l’absence de village. On croise, ici ou là, une ou deux fermes et c’est tout, à l’exception de Murchison qui semble être un bourg un peu touristique, perdu au bord d’une rivière.

NZ - 70
Sur la route, entre Motueka et Westport
NZ - 76
Sur la route, entre Motueka et Westport

Lors d’un de nos arrêts, on a la chance de pouvoir observer de très près un tuy, un oiseau emblématique du pays qui présente la particularité de porter un double jabot blanc, et qui de plus, est un fabuleux siffleur et même un imitateur de génie…

NZ - 72
Sur la route, entre Motueka et Westport – L’emblématique tuy

Vers midi, on parvient à Westport, au bord du Pacifique. Là encore, on imaginait une petite cité balnéaire, mais finalement, ce n’est qu’une rue bordée de commerces. Dans un resto indien, on achète un assortiment de samosas et beignets que l’on déguste sur la Carter Beach, face à l’océan.

NZ - 78
Westport, Carter Beach
NZ - 79
Westport, Carter Beach

On attaque ensuite la plus belle partie du trajet : on s’arrête souvent pour observer les déferlantes d’eau qui s’abattent sur les rochers.

NZ - 80
Sur la route, entre Westport et Greymouth

Vers 14h, on arrive à Punakaiki, site réputé pour ses Pancakes Rocks, des formations rocheuses sculptées par l’eau et l’érosion. Un cheminement plutôt bien fait a été tracé, et on peut ainsi observer en toute sécurité cette merveille de la nature. Une fois de plus, on est impressionnés par la végétation dense et luxuriante.

NZ - 89
Sur la route, entre Westport et Greymouth – Les Pancakes Rocks de Punakaiki
NZ - 92
Sur la route, entre Westport et Greymouth – Les Pancakes Rocks de Punakaiki
NZ - 96
Sur la route, entre Westport et Greymouth – Les Pancakes Rocks de Punakaiki, cormoran

On reprend ensuite la route, sous une chaleur de plus en plus forte

NZ - 98
Sur la route, entre Westport et Greymouth

On passe Greymouth – sans s’arrêter – puis on roule jusqu’à Hokitika, un village qui cette fois semble posséder deux rues perpendiculaires ! On y fait un stop, le temps d’un café. Puis on repart pour la dernière partie du parcours.

NZ - 101
Route entre Hokitika et Franz Josef

On arrive enfin à Franz Josef Glacier vers 17h30, bien crevés… On est d’ailleurs tellement peu en forme – oui, toujours cette « crève » qui nous perturbe – que l’on fait comme les Américains : on prend la voiture pour aller faire les courses, alors que le supermarché n’est situé qu’à 500m de notre hôtel !

Petit aparté : depuis que nous sommes sur l’ile du Sud, nous croisons des dizaines de camping-cars, van ou véhicules plus ou moins aménagés. En tant que camping-caristes avertis – on a voyagé plus de 5 ans à travers l’Europe en camping-car de 2012 à septembre dernier – on se demande où tous ces voyageurs peuvent bien dormir – hormis le camping bien sûr ! – car les panneaux d’interdiction fleurissent de partout ! Par exemple, ici à Franz Josef, dormir dans son véhicule est interdit sur toute la commune. Et c’est le cas dans tous les endroits jolis et intéressants où nous sommes passés. D’autre part, comme il y a peu de villages, il y a donc peu d’opportunités pour s’arrêter. Reste après les bords de route, souvent très étroits, et franchement peu enviables pour passer une bonne nuit. Alors, cet attrait du voyage soit-disant « sauvage » ne serait-il pas uniquement de la poudre aux yeux envoyée par les loueurs et les offices de tourismes pour leur plus grand profit vu le prix demandé ? Finalement, on ne regrette pas du tout notre choix, et on pense que la  location de voiture (modèle éco) associée à des nuitées dans des petits hôtels est une bonne option pour découvrir la NZ en toute liberté.

INFOS PRATIQUES

  • Route Motueka / Franz Josef Glacier, 500km, environ 7h sans les arrêts (pour info, on a mis 10h). Très belle route. Attention, pas de station service entre Westport et Greymouth.
  • Punakaiki et ses Pancakes Rocks, très beau site entre Westport et Greymouth. Parking gratuit (interdit en nocturne), toilettes, snacks. Accès libre, beau cheminement. A ne pas louper !
  • Logement à Franz Josef : Chateau Backpackers and Motel, très bien situé au centre du site touristique. Accueil sympa, chambre confortable, avec salle de bain privée, frigo et bouilloire. Petit déjeuner et soupe du soir inclus. Cuisine commune. Wifi un peu poussif. Résa via Booking, 92$ ~ 55€ la nuit.

2 réflexions au sujet de « Sur la route, de Motueka à Franz Josef Glacier »

  1. Coucou les baroudeurs; nous vous souhaitons un très bon noel, ici en France , et nottemment en montagne, la neige est au rendez vous, dans l’hemisphere sud je pense que cela sera different, nous sommes toujours aussi ravis d’avoir des nouvelles de vos périgrinations et des photos des différents paysages

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s