Coup de cœur architectural à Chicago !

Dimanche 5 mai

Une bonne nuit de sommeil dans un « vrai » lit nous a remis d’aplomb, et on se lève vers 6h30, prêts à découvrir Chicago aux premières heures de la matinée. Pourquoi une telle précipitation ? Tout simplement à cause de la météo qui risque de se dégrader en cours de journée, et qui s’annonce peu fameuse pour le début de la semaine. A 7h45, on est donc dans le bus J14 qui nous dépose non loin des bords du lac Michigan. En quelques minutes, on rejoint le rivage et on est immédiatement impressionnés par l’étendue de cette véritable mer intérieure aux dimensions éloquentes, 494km de long pour 190km de large, soit presque la superficie d’un quart du territoire français !

USA Centre - 42
Chicago – Au bord du lac Michigan
USA Centre - 41
Chicago – Au bord du lac Michigan – Port de plaisance

On marche jusqu’au Planétarium d’où la vue sur la Skyline est superbe ! Rarement on a été aussi emballés par la diversité architecturale des gratte-ciels. Même de loin, on perçoit bien le mélange des styles, chacun correspondant à une époque spécifique de construction. Et quand la brique du XIXe siècle rencontre le verre et l’alu du XXIe, il n’y a pas à dire, le résultat est plaisant pour l’œil.

USA Centre - 49
Chicago – Au bord du lac Michigan – Zoom sur la Skyline depuis le Planétarium
USA Centre - 44
Chicago – Au bord du lac Michigan – Zoom sur la Skyline depuis le Planétarium
USA Centre - 50
Chicago – Au bord du lac Michigan – Zoom sur la Skyline depuis le Planétarium – On a les pieds quasiment dans l’eau !
USA Centre - 46
Chicago – Au bord du lac Michigan – Zoom sur la Skyline depuis le Planétarium – La tour noire, plus haute que les autres, est la Willis Tower

Toujours en longeant les berges, on se rapproche ensuite du centre-ville.

USA Centre - 40
Chicago – Au bord du lac Michigan – Grant Park

Puis on bifurque à travers un parc qui nous mène à la Buckingham Fountain, un vaste bassin inauguré en 1927. Normalement, la fontaine fonctionne tous les jours, de mi-avril à mi-octobre, et des spectacles d’eau accompagnés de musique se produisent toutes les heures et durent 20 minutes. Mais là… rien, aucun jet !

USA Centre - 53
Chicago – Buckingham Fountain

On poursuit la balade en pénétrant dans le Loop – le quartier des affaires – par l’avenue Jackson. Avant l’incendie de 1871 qui ravagea 18.000 bâtiments, la plupart des constructions étaient en bois, d’où l’embrasement rapide des lieux. Dès 1880, c’est justement cette catastrophe qui permit à Chicago de se développer d’un point de vue économique et urbanistique, faisant d’elle une des villes les plus importantes du continent américain. Le secteur abrite de nombreux gratte-ciels, comme le Home Insurance Building, considéré comme le premier gratte-ciel au monde mais détruit en 1931, et la Willis Tower, le plus haut immeuble du monde de 1974 à 1998 et actuel second plus haut d’Amérique après le One World Trade Center à New York.

USA Centre - 57
Chicago – The Loop – Bibliothèque municipale
USA Centre - 74
Chicago – The Loop – Beaux reflets !

Mais ce qui frappe le plus le regard, c’est la ligne de métro aérien qui fait une boucle au-dessus du quartier, lui donnant ainsi son nom et dont la création remonte à la fin du XIXe siècle.

USA Centre - 56
Chicago – The Loop, nom donné au métro aérien et au quartier des affaires

Le nez en l’air, on évolue un peu au hasard des rues plutôt désertes le dimanche matin, et on passe devant  plusieurs édifices intéressants, comme le Chicago Board of Trade Building – le plus beau gratte-ciel art déco de la ville.

USA Centre - 63
Chicago – The Loop – Chicago Board of Trade Building – Au moment où on découvre le bâtiment, on a vraiment l’impression d’être (re)plongés dans l’univers de « Tintin en Amérique » !
USA Centre - 62
Chicago – The Loop – Contrairement aux apparences, on n’a pas privatisé cette rue pour faire la photo !

Non loin de Monroe Street, on tombe sur la très belle fresque en mosaïques de Chagall, les Quatre Saisons.

USA Centre - 73
Chicago – The Loop – Fresque en mosaïque de Chagall
USA Centre - 71
Chicago – The Loop – Fresque en mosaïque de Chagall

Puis tranquillement, on retourne vers Michigan Avenue, l’artère chic de la ville. Au passage, on jette un œil au panneau indiquant le début de la célèbre Route 66, la voie historique longue de 3670km qui relie Chicago à Los Angeles.

USA Centre - 77
Chicago – Michigan Avenue

De l’autre côté de l’avenue, le Millenium Park et son Cloud Gate – une sculpture « miroir » urbaine en forme de haricot de l’artiste britannique Anish Kapoor – attire une foule de visiteurs venus photographier les multiples déformations d’images qu’offre sa face polie. On doit avouer que l’effet est saisissant !

USA Centre - 82
Chicago – Millenium Park – Cloud Gate
USA Centre - 83-3
Chicago – Millenium Park – Cloud Gate

A quelques pas, le Jay Pritzker Pavillon – un immense auditorium en plein air – nous interpelle par sa structure audacieuse. Immédiatement, on reconnait la patte de Frank Gehry, l’architecte à l’origine du Walt Disney Concert Hall de Los Angeles. Et on ne se lasse pas de tourner autour de l’édifice pour l’examiner sous toutes ses coutures !

USA Centre - 79
Chicago – Millenium Park – Jay Pritzker Pavillon
USA Centre - 80-1
Chicago – Millenium Park – Jay Pritzker Pavillon
USA Centre - 80-3
Chicago – Millenium Park – Jay Pritzker Pavillon
USA Centre - 80-4
Chicago – Millenium Park – Jay Pritzker Pavillon

Tout autour du Millenium Park, les gratte-ciels sont superbes, on ne sait plus où poser notre regard…

USA Centre - 90
Chicago – Millenium Park – Vue sur le Loop
USA Centre - 88
Chicago – Vue depuis le Millenium Park

Il est maintenant 13h30, on marche depuis plus de 5h et la faim se fait sentir. On se dirige donc vers la rivière Chicago, en redescendant tranquillement Michigan Avenue. Et de nouveau, on est impressionnés par les tours qui nous cernent, et plus particulièrement par le Wrigley building – édifié en 1929 et équipé d’une passerelle couverte au 14e étage pour faciliter le passage entre les deux immeubles – et la Tribune Tower – un édifice néo-gothique vraiment surprenant.

USA Centre - 94
Chicago – Au bord de la rivière Chicago, à gauche le Wrigley Building et à gauche, la Tribune Tower
USA Centre - 97
Chicago – Vue sur les bâtiments de Magnificient Mile
USA Centre - 100
Chicago – Vue sur la rivière Chicago et au loin, le lac Michigan

Dans un style plus moderne, les deux tours rondes de Marina City ressemblent à des épis de maïs ! Édifié entre 1959 et 1964 par Bertrand Goldberg, l’architecte pensait qu’un jour, ces balcons arrondis seraient utilisés comme parking pour voitures volantes…  Un poil trop en avance sur son époque, le monsieur ! Finalement, il fut plus modestement prévu de garer les véhicules sur les 20 premiers étages de la tour, tandis que les niveaux les plus élevés étaient réservés aux habitations et aux espaces communs, le complexe étant pensé pour abriter une « ville dans la ville », à l’instar de la Cité Radieuse réalisée par le Corbusier à Marseille.

USA Centre - 95
Chicago – Marina City
USA Centre - 99
Chicago – Marina City, à droite

C’est finalement vers 14h30 que l’on se pose sur la terrasse d’un restaurant italien. Au menu : succulente pizza capriciosa, suivie d’une glace café / pistache. Un régal ! On termine cette première découverte de Chicago par une ultime balade sur Magnificient Mile – Michigan Avenue – qui regorge de magasins plutôt chics. Au niveau de la Water Tower – en forme de château fort – on rebrousse chemin : nos pieds n’en peuvent plus… On doit tout de même parcourir encore deux kilomètres pour rejoindre la ligne marron du Loop, à la station Chicago.

USA Centre - 104
Chicago – Magnificient Mile
USA Centre - 106
Chicago – Vue depuis The Loop
USA Centre - 107
Chicago – The Loop

D’un coup de métro aérien, on se retrouve rapidement vers Washington East street d’où on reprend notre bus J14 pour regagner notre logement. Parcours un peu plus long que prévu car une personne déséquilibrée a agressé certains passagers… Du coup, le bus a été bloqué un moment car il a fallu attendre que la police vienne calmer le jeu. On en a profité pour sympathiser avec une charmante voyageuse qui revenait du Art Institut Museum, musée que nous visiterons demain.

Cette visite de Chicago nous a absolument conquis, et nous ne nous attendions pas à apprécier autant cette ville. Son urbanisme aéré, la qualité et l’originalité de ses buildings, associés à la proximité du Lac Michigan ont sûrement beaucoup contribué à cette excellente impression. Bref, les 14km parcourus dans la journée ont été un vrai plaisir !

INFOS PRATIQUES

  • Repérer au préalable sur Google Map les différents points à voir est une bonne idée, même si Chicago est une ville au schéma très intuitif. J’avais tout de même téléchargé un itinéraire pour en louper le moins possible, mais on s’en est souvent éloigné par curiosité de découvrir encore d’autres édifices ! Notre balade a duré environ 7h, sans se presser et on parcouru environ 14km.
  • Déplacement à Chicago : bus 2.25$ le billet, payable dans le véhicule, avoir l’appoint / métro 3$ (valable pour deux autres trajets dans les 2h), pass journée 10$, autres pass possibles. Automates aux stations de métro.
  • Hébergement Chicago : Chambre Airbnb, située dans le sud de la ville, à 25mn de bus (J14, direct depuis la gare et le centre) puis 5mn à pied. Quartier résidentiel. Supermarchés un peu éloignés, dans un quartier moins agréable. Maison à la déco un peu kitch, habitée par une famille de Brésiliens. Accueil chaleureux. Chambre spacieuse avec salle de bain privée, télé, wifi, bureau. Cuisine et espaces communs, machine à laver et sécheuse à disposition. 25€ la nuit, une aubaine pour la qualité de la prestation.

5 réflexions au sujet de « Coup de cœur architectural à Chicago ! »

    1. On a été très étonnés de flasher à ce point sur cette ville car auparavant, c’était plutôt San Diego, San Francisco, New Orleans et Boston qui nous avait séduits (et bien sûr, New York, mais pour des raisons familiales !)… Chicago est vraiment une ville à découvrir…

      J'aime

  1. Merci pour ces belles photos et les commentaires, montrant la diversité architecturale de Chicago. On peut admirer l’histoire des styles de ces buildings. La sculpture représentant un Indien sur l’immeuble art déco m’a particuliérement intéressée. On a limpression d’une ville calme (dimanche), ais c’est sans doute faux.
    Bonne suite de voyage.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s