Frénésie new-yorkaise à Midtown

Lundi 24 septembre

Après notre trajet habituel en métro, on débarque à Times Square à 9h… A cette heure matinale, les néons piquent un peu les yeux ! Il faut dire que l’on est ici au cœur de la frénésie new-yorkaise, les trottoirs sont encombrés en permanence, et les klaxons fusent. Bref, on l’aura compris – même s’il parait que c’est à voir, la nuit surtout ou quand il pleut – ce quartier ne nous enchante guère !

USA Est - 438-1
New York – Times Square
USA Est - 440
New York – Times Square
USA Est - 443
New York – Times Square
USA Est - 436
New York – Times Square

On quitte assez rapidement les lieux, et on fait un tour dans les rues adjacentes pour découvrir les théâtres historiques de Broadway dont certains ouvrirent leurs portes dès 1885. Dans les années trente, les comédies musicales y firent leur apparition, et maintenant encore, grâce à une programmation variée et de qualité, elles font le plein chaque soir.

On poursuit notre balade jusqu’au Carnegie Hall, sûrement la salle de spectacle la plus célèbre de New York, inaugurée en 1891. Pas de bol, il n’y a pas de visites organisées en septembre… On se contente donc d’un coup d’œil à la façade qui évoque – lointainement ! – la Renaissance italienne !

USA Est - 448.JPG
New York – Carnegie Hall

Toujours à pied, on remonte la 6e Avenue : là encore, on a l’impression que la ville est en chantier permanent…

Heureusement, on parvient assez rapidement à la Cathédrale Saint Patrick, un édifice datant de 1879 qui contraste avec les immeubles modernes qui l’entourent.

USA Est - 451-1
New York – Cathédrale Saint Patrick

Ici, la 5e avenue est assez calme, c’est reposant !

USA Est - 451
New York – 5e Avenue
USA Est - 459
New York – 5e Avenue
USA Est - 460
New York – 5e Avenue

Juste en face, le Rockefeller Center, un ensemble de 13 immeubles organisés autour d’une place centrale, est agréable et finalement assez peu encombré, surtout quand on sait que plus de 65.000 personnes y travaillent.

USA Est - 457
New York – Rockefeller Center
USA Est - 455
New York – Rockefeller Center

On continue à remonter la 5e avenue, et au niveau de la 42e rue, on bifurque vers Grand Central, la première – et célèbre – gare de la ville, ouverte en 1871. En 1947, au plus haut de sa fréquentation, on évalue à 65 millions le nombre de passagers qui l’ont empruntée. Maintenant, elle est nettement moins active et ne dessert plus que les lignes locales.

USA Est - 464
New York – Grand Central

On déjeune au sous-sol de la gare. Au menu : hot-dog et bretzel… Nourrissant, économique mais pas vraiment excellent !

USA Est - 468.JPG
New York – Grand Central – Notre déjeuner…

En ressortant, on s’attarde au pied du Chrysler Building qui est, à notre avis, le plus beau gratte-ciel du quartier (et même de Manhattan !). Erigé en 1930, c’est un chef d’œuvre d’Art Déco et on a particulièrement apprécié les gargouilles en forme de tête d’aigle qui sont censées symboliser le capot d’une voiture.

USA Est - 470
New York – Chrysler Building
USA Est - 473
New York – Vers Grand Central

On repart – toujours à pied ! – jusqu’à la très belle bibliothèqueNew York Public Library – l’une des plus grandes au monde.

USA Est - 480
New York Public Library

Comme celle-ci est située juste à côté du Bryant Park, on profite de cet ilot de verdure pour faire une pause. On passe un moment à regarder des jongleurs amateurs, les balles et massues étant en libre-service, tout comme les tables et chaises que l’on peut aussi utiliser gratuitement.

USA Est - 482
New York – Bryant Park

Un peu reposés, on repart sur la 5e avenue. Quelques centaines de mètres plus loin, on passe devant l’Empire State Building, le gratte-ciel emblématique de New York inauguré le 1er mai 1931. Très vite, le bâtiment devint le chouchou des metteurs en scène, et c’est King-Kong le premier qui y immortalisa une scène mythique du cinéma américain. Avec ses 381m et ses 102 étages, c’est le troisième immeuble le plus haut de la ville, derrière le One World Trade Center et le 432 Park Avenue. Bizarrement, de près, le bâtiment nous émerveille beaucoup moins que ce que l’on imaginait. Néanmoins, comme pour le Chrysler Building, c’est surtout la réalisation technique – pour l’époque – qui nous impressionne…

On termine cette looooongue balade à pied par le quartier du Flatiron, ce fameux building très plat, en forme de fer à repasser. Premier gratte-ciel de New York, édifié en 1902, il était à l’époque le plus élevé du monde, avec ses 21 étages pour 87m. Il a vite été dépassé, mais nous, on a beaucoup aimé son petit côté rétro !

USA Est - 492
New York – Flatiron

Après un dernier tour dans le parc Madison Square, on achève cette découverte de Midtown avec près de 11km dans les pattes !

INFOS PRATIQUES

  • Balade : Times Square, Theater district (circuit des théâtres historiques, 42e / 43e / 44e et 45e rues), Carnegie Hall (dommage, pas de tour guidé en septembre), Saint Patrick’s Cathedral (7h-20h30, entrée libre), Rockfeller Center, Bryant Park, NY Public Librairy, Chrysler Building, Grand Central Terminal, Madison Square, Flatiron (immeuble « fer à repasser »)
  • Éventuellement (comme je n’apprécie guère les montées en ascenseur, on n’a pas testé les visites intérieures) : Empire State Building, 8h-2h, entrée sur la 5e avenue, entre la 33e et la 34e rue, 37$Top of the Rock, 8h00-00h30, 39.50$ TTC & Rockefeller Center, balade dans le complexe, possibilité de tour guidé, toutes les ½ heures de 10h00 à 19h30 (sauf 18h et 18h30), 27.50$ TTC, billet combiné avec Top of the Rock 54.50$ TTC
  • Infos : Office de Tourisme de New York
  • Bon à savoir : le New York Pass propose plus de 100 attractions et visites guidées gratuites aux détenteurs de la carte. C’est sûrement l’offre la plus complète pour ceux qui veulent beaucoup visiter. Disponible en ligne ou à l’Office de Tourisme. A titre d’exemple : 199$ les 3 jours ou 319$ les 10 jours. Si on souhaite faire moins de visites, d’autres pass proposent des forfaits pour 5 ou 7 attractions (en vente également à l’OT).
  • Se déplacer à New York : le métro  relie facilement les différents quartiers de la ville. Le Pay-Per-Ride MetroCard, en vente dans les stations de métro ou dans les automates – 1$ la carte avec une recharge minimum de 5.50$ et maximum de 80$. Quand on effectue des recharges de plus 5.50$, on obtient un rabais de 5%, ce qui signifie que pour 20$, on a 21$ de crédit. Le billet individuel est à 2.75$, transferts autorisés et inclus. On peut aussi opter pour un pass 7 jours à 32$, valable 7 jours à compter de la 1ère utilisation. Possibilité également d’utiliser les ferries qui relient Brooklyn à Astoria (dans Queens), 2.75$ le trajet avec correspondance autorisée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s